Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Le Canadien signe un premier gain face aux Panthers cette saison

lundi 2014-01-06 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien signe un premier gain face aux Panthers cette saison
Le Canadien signe un premier gain face aux Panthers cette saison

MONTRÉAL – Ce ne fut pas le match du siècle, mais le Canadien de Montréal a tout de même trouvé un moyen de contrer sa « bête noire », lundi au Centre Bell, en venant à bout des Panthers de la Floride 2-1 pour la première fois de la saison.

Le Tricolore avait perdu ses deux précédents affrontements face aux Panthers – tous les deux au mois de décembre –, la Floride ayant même remporté sept de leurs neuf derniers duels au total.

David Desharnais et Brian Gionta ont fait bouger les cordages pour le Canadien, qui a vu Carey Price effectuer 26 arrêts dans une soirée de travail relativement tranquille, ou du mois lors des deux premières périodes. Après 20 minutes de jeu, les Panthers n’avaient dirigé que 11 tirs vers le gardien du Tricolore. Ils se sont par contre repris avec 16 au cours du troisième tiers.

« Les Panthers ont fait un gros push en troisième et à quelques occasions on a mal réagi », a déclaré l’entraîneur du CH, Michel Therrien. « Mais Carey Price a encore une fois été très solide et a fermé la porte. Il était comme un closer (spécialiste des fins de matchs) au baseball; il n’était pas question que les Panthers en marquent un autre contre lui. J’ai bien aimé sa réaction. »

D’après Gionta, le match aurait pris une tournure complètement différente n’eut été du brio de Price au troisième vingt.

« [Les Panthers] ont effectué une belle poussée, on s’est un peu assis sur nos lauriers, a-t-il évoqué. Mais Carey est la raison pour laquelle nous avons gagné. Il nous a gardés dans le match en troisième période et grâce à lui on a réussi à s’accrocher à cette avance d’un but. »

Sean Bergenheim a assuré la réplique pour la Floride, qui a maintenant encaissé un cinquième revers à ses sept derniers matchs.

« On n’a pas connu un assez bon début de match, a tranché l’unique marqueur des Panthers. La troisième était meilleure, on a montré qu’on était capable de faire une poussée, on sait qu’on est capables. Mais on ne doit pas se mettre dans ce genre de situation. »

Tim Thomas a brillé dans la défaite des siens, repoussant 33 des 35 lancers auxquels il a fait face pour garder son équipe dans le match. Il en était à son troisième départ de suite après avoir raté neuf rencontres en raison d’une blessure au bas du corps.

Le Canadien s’était incliné 2-1 à domicile contre les Panthers le 15 décembre, avant de subir un autre revers deux semaines plus tard à Sunrise, 4-1 le 29 décembre.

Mais selon Tomas Fleischmann, le Tricolore a présenté un nouveau visage lundi soir.

« Les deux autres fois qu’on les avait affrontés, ils en étaient à des deuxièmes matchs en deux soirs, a-t-il indiqué. Mais ce soir (lundi), ils étaient frais et dispo et ça se sentait qu’ils étaient une équipe différente. On le savait, on s’y attendait, mais ça nous a pris un peu trop de temps pour nous y adapter. On croyait vraiment qu’on allait pouvoir aller chercher les deux points et c’est dommage pour nous. »

Desharnais a ouvert la marque sur le premier tir du Canadien à 6:23 de la première période avec un but spectaculaire. Après avoir accepté une belle passe de Max Pacioretty en zone neutre, Desharnais s’est amené dans l’enclave devant le défenseur Tom Gilbert. Il a fendu l’air sur sa première tentative de lancer, mais a pivoté sur lui-même avant de tirer du revers pour mystifier Gilbert et Thomas, qui avait la vue voilée par son défenseur.

Les Panthers ont ensuite créé l’égalité sur leur premier lancer depuis le filet de Desharnais, gracieuseté de Bergenheim, qui inscrivait son 10e de la saison à 17:09. De l’arrière de la cage de Price, Bergenheim a d’abord passé à Brad Boyes à la ligne des buts, qui lui a envoyé la rondelle à Aleksander Barkov. Ce dernier a ensuite dirigé le disque devant le filet, où Bergenheim s’en est emparé tout près de Price avant de ramener la rondelle sur son revers pour déjouer le gardien du Canadien.

Avec une aide sur le filet de Bergenheim, Barkov a ainsi prolongé sa séquence de matchs avec au moins un point à six. Barkov, choisi au deuxième rang au total lors de l’encan 2013, a inscrit un but et amassé six aides au cours de sa série de rencontres productives. Il a récolté 12 points à ses 12 derniers matchs.

Bergenheim a bien failli marquer son deuxième du match quelques instants plus tard lorsqu’il a été oublié à la gauche de Price, mais son tir du revers a touché la barre transversale.

Le capitaine Gionta a par la suite réveillé la foule du Centre Bell en déjouant Thomas d’un tir des poignets précis dans le coin supérieur gauche au-dessus de sa mitaine avec un peu plus de quatre minutes à faire à la période médiane. Grâce à son échec avant efficace habituel, Tomas Plekanec a intercepté la tentative de passe d’Ed Jovanovski derrière Thomas, avant de passer à Gionta qui fonçait sur l’aile gauche pour inscrire ce qui s’est avéré être le but victorieux.

Plekanec a ainsi rejoint Shayne Corson au 28e rang des pointeurs dans l’histoire du Canadien, et n’est plus qu’à une mention d’assistance de partager le 32e rang de l’histoire des passeurs de l’équipe avec ce même Corson.

Jovanovski, le capitaine des Panthers, disputait lundi seulement son deuxième match de la campagne, lui qui a effectué son retour au jeu samedi après avoir été à l’écart du jeu pendant 83 rencontres étalées sur les deux dernières saisons à la suite de son opération à la hanche subie en avril.

Le défenseur Erik Gudbranson, qui a été opéré à l’os orbital après s’être blessé contre les Jets de Winnipeg le 20 décembre, a quant à lui réintégré la formation de la Floride contre le Canadien après une absence de cinq matchs.

Ryan White était de son côté toujours sur la touche pour le Canadien, après avoir également raté le duel face aux Sénateurs d’Ottawa samedi, en raison d’une blessure au haut du corps. L’entraîneur Michel Therrien a annoncé en matinée lundi qu’il devrait être à l’écart du jeu pour les deux prochaines semaines.

 

La LNH sur Facebook