Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Daniel Brière répond à l’appel en obtenant trois points contre les Sénateurs

samedi 2014-01-04 / 23:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Daniel Brière répond à l’appel en obtenant trois points contre les Sénateurs
Daniel Brière répond à l’appel en obtenant trois points contre les Sénateurs

MONTRÉAL – De retour dans la formation après avoir été laissé de côté lors des deux derniers matchs, Daniel Brière a été le meilleur joueur du Canadien de Montréal samedi dans la défaite de 4-3 en prolongation contre les Sénateurs d’Ottawa.

Brière a réussi deux buts, ses sixième et septième filets de la saison, et il a aussi récolté une aide pour mettre fin à une séquence de 10 matchs sans point. Il a inscrit le premier but du match, puis il a réduit l’écart à 3-2 au début de la troisième période et il a contribué au but de Brian Gionta qui créait l’égalité 3-3 quelques minutes plus tard.

« J’y pensais depuis longtemps – à un tel match », a confié Brière, visiblement fier de lui. « Tu te dis toujours que ça va arriver. C’est l’attitude qu’il faut amener à chaque match et finalement, c’est arrivé. Ça ne fait pas de doute que ça fait du bien. »

Un but de Clarke MacArthur a finalement donné la victoire aux Sénateurs, mais en comblant un écart de deux buts à la troisième période, le Canadien est parvenu à soutirer un point important dont il pourrait avoir besoin d’ici la fin de la saison.

« C’est un gros point qu’on est allé chercher, a reconnu Brière. Surtout après notre première période, c’est quasiment un match qu’on me méritait pas. C’est un gros point qui pourrait nous aider plus tard dans la saison, mais le feeling n’est pas très bon présentement. »

Brière, qui n’avait pris part qu’à trois des six derniers matchs du Canadien, a entrepris la rencontre de samedi au centre du quatrième trio entre Travis Moen et Michael Bournival, puis il s’est joint à Tomas Plekanec et Gionta au début de la deuxième période.

« Non honnêtement, je n’ai pas eu à m’ajuster », a-t-il noté en parlant de son jeu aux côtés de Plekanec et Gionta. « Ce qui a aidé, c’est que j’avais joué de 10 à 12 matchs avec eux et que ça s’était bien déroulé auparavant. Quand on m’a donné une chance de jouer avec eux, je me suis dit, ‘Je sais que ç’a bien été et de bonnes choses vont se passer.’ C’est un peu l’attitude que j’avais.

« Des fois, on a de bonnes sensations. Si je retourne au premier but, la passe qui est arrivée, je l’ai forcée un peu. Quand tu es un peu nerveux, tu as peur de faire des erreurs et normalement, j’aurais dû compter sur le premier lancer. J’ai forcé la note un peu et j’ai été capable de retrouver la rondelle pour avoir une deuxième chance. Par la suite, on dirait que tout s’est calmé et ç’a été plus facile de jouer. »

Brière a été nommé première étoile du match. En plus de récolter trois points, il a terminé la rencontre avec un différentiel de plus-2 en jouant pendant 13:08. Il a effectué 19 présences sur la patinoire et a totalisé quatre tirs, alors que Plekanec et Gionta ont effectué cinq lancers chacun.

« Des fois, il faut avoir les bonds de son côté, a précisé Brière. Le but de Gionta est un bon exemple. On a eu plusieurs chances, pas juste celle-là, et c’est ce qui a fait la différence. On était beaucoup autour du filet. »

Dans son point de presse d’après-match, l’entraîneur-chef Michel Therrien était très satisfait du travail de Brière et il n’a pas hésité à lui rendre crédit.

« Il a compétitionné ce soir (samedi) et c’est ce que nous lui demandons, a-t-il dit. Il a vraiment joué un bon match. »

 

La LNH sur Facebook