Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La Finlande passe en finale avec une victoire contre le Canada au CMHJ

samedi 2014-01-04 / 15:37 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

La Finlande a marqué trois fois en deuxième période en route vers une victoire de 5-1 contre le Canada, samedi, au Malmö Aréna, en demi-finale du Championnat mondial de hockey junior 2014.

La Finlande affrontera la Suède dans le match de la médaille d'or dimanche (13:00, H.E., RDS, TSN). Ce sera la première fois que la Finlande jouera pour l'or depuis sa défaite contre la République tchèque dans le match de championnat de 2001. La Finlande a remporté l'or pour la dernière fois lors du CMHJ en 1998.

« C’est une finale de rêve pour nous, Finlande contre Suède », a déclaré l’attaquant finlandais Henri Ikonen au site Web de l’IIHF. « C’est une rivalité extraordinaire. En tant que jeunes joueurs, on ne pourrait imaginer une meilleure situation. J’espère pouvoir bien dormir [samedi]. »

C'est un grand retour pour la Finlande, qui a terminé au septième rang lors du CMHJ 2013 et n'a pas gagné de médaille depuis la capture du bronze en 2006.

Le capitaine Teuvo Teravainen a marqué deux buts et ajouté une aide, Joni Nikko, Artturi Lehkonen et Rasmus Ristolainen ont chacun marqué une fois et Juuse Saros a effectué 22 arrêts.

Jonathan Drouin a marqué pour le Canada et le gardien Zachary Fucale a arrêté 18 des 22 tirs.

Le Canada jouera dimanche (9 h 00, H.E.; RDS, TSN) dans le match pour la médaille de bronze contre la Russie pour la deuxième année consécutive. La Russie a battu le Canada 6-5 en prolongation alors que la troisième place était à l’enjeu au Championnat mondial de hockey junior 2013 disputé à Ufa, en Russie, mettant ainsi fin à la séquence de 15 années de suite où le Canada méritait une médaille lors du CMHJ.

« C’est comme si on avait figé », a indiqué l’entraîneur du Canada, Brent Sutter, sur les ondes de TSN. « On n’a pas exécuté [notre plan de match]. Tout ce qu’on a fait n’était pas ce qu’on voulait faire. Plusieurs choses ne se sont pas déroulées comme on l’aurait souhaité. […] On n’a pas du tout joué avec intelligence. On en avait parlé, on savait ce qu’ils voulaient faire et on savait ce qu’il fallait qu’on les empêche de faire, mais on ne l’a pas fait. C’est comme si on avait dû se battre pour à peu près tout pendant tout le match. »

Après une première période sans but, les deux meilleurs espoirs de la Finlande en vue du repêchage de la LNH en 2014 ont combiné leurs efforts pour ouvrir le score, à 4 :19 du deuxième tiers. Le défenseur Julius Honka, qui joue pour les Broncos de Swift Current de la WHL et qui a obtenu une cote de A par la centrale de recrutement de la LNH dans sa liste des meilleurs espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH publiée en décembre, a lancé la rondelle dans le fond de la zone du Canada et le disque a effectué un drôle de rebond sur la bande derrière le filet. La rondelle est revenue devant, là où Joni Nikko, un espoir coté C par le Bureau central de dépistage de la LNH en vue de l’encan amateur 2014, a enfilé l’aiguille derrière Fucale, avant que le gardien du Canada ne puisse localiser le disque.

À peine 1 :51 plus tard, Lehkonen, un espoir qui est la propriété des Canadiens de Montréal, a marqué un but au cours d’un avantage numérique pour porter la marque à 2-0. Avec Fredrik Gauthier au banc des pénalités pour interférence, la Finlande a fait circuler la rondelle à l’intérieur de la zone canadienne et Lehkonen a envoyé le disque depuis l’arrière du filet à Teravainen dans le cercle de droite. Teravainen, une sélection des Blackhawks de Chicago au repêchage de la LNH, a décoché un tir qui a touché le bâton de son coéquipier Samu Maenalanen dans l’enclave et est passé derrière Fucale. Le disque est retombé sur la glace et Lehkonen, qui avait contourné le filet, est revenu devant et a marqué à 6:10.

« Ils ont connu un bien meilleur match de hockey que nous », a mentionné Fucale, un espoir du Canadien de Montréal, sur les ondes de RDS. « Les bonds sont allés d’un côté comme de l’autre et le match a été juste. La Finlande a travaillé très fort et ils nous ont battus. »

Drouin, l’espoir du Lightning de Tampa Bay qui figure au deuxième rang des pointeurs du Canada avec neuf, a été plus bref dans ses commentaires d’après-match.

« On n’a pas joué notre style, a-t-il dit à TSN. Ils méritaient de gagner. Ils ont remporté toutes les batailles. »

Le Canada s’est inscrit à la marque, après un vaillant effort lors d’une situation d’infériorité numérique, alors que Fucale a été pénalisé pour avoir fait trébucher Teravainen, alors que le gardien a tenté de harponner le joueur de la Finlande, mais a finalement atteint ses patins dans son geste.

Quelques instants après la fin de la pénalité, Anthony Mantha a intercepté une tentative de dégagement de la part de Ville Pokka dans la zone de la Finlande. Il a passé le disque vers Curtis Lazar, qui a contourné le but de la Finlande et a été arrêté alors qu’il tentait d’enfiler l’aiguille. Drouin a sauté dans le jeu, a trouvé la rondelle libre et a marqué à 11:24.

La Finlande a repris de l'élan quand Ristolainen a marqué à 15:36. Le défenseur, qui a commencé la saison avec les Sabres de Buffalo, s’est amené au bas du cercle gauche, a effectué une manœuvre afin de se créer de l'espace pour lui-même, avant de battre Fucale par-dessus l'épaule droite du gardien de but et tout juste sous la barre transversale.

Le Canada a été forcé de disputer la majorité de la deuxième période sans pouvoir compter sur les services du centre de la deuxième ligne Nicolas Petan, qui a reçu une pénalité majeure de 10 minutes pour avoir trop argumenté avec les officiels, à 7 :17. Drouin a également été chassé durant 10 minutes, pour un coup porté à la tête, à 12:03.

Les Canadiens ont eu la chance de revenir dans le match au début de la troisième période, une période qu'ils ont commencée un surnombre pour une durée de 1 :19, suite à une pénalité décernée tardivement lors de l’engagement précédent à Aleksei Mustonen de la Finlande, pour avoir retenu. Le Canada a ensuite bénéficié d’un autre jeu de puissance quand Miko Lehtonen de la Finlande a été chassé pour avoir retenu à 4 :08. Toutefois, le Canada a terminé le match avec une performance de 0-en-5 avec sept tirs au filet sur le jeu de puissance.

La Finlande a finalement mis le match hors de portée du Canada avec le premier but du tournoi inscrit par Teravainen, alors que celui-ci a marqué sur un tir de pénalité à 16:48. Henrik Haapala de la Finlande avait préalablement été projeté au sol par Derrick Pouliot au cours d’une échappée et a été blessé à la main sur la séquence. Cela a permis à l'entraîneur de la Finlande Karri Kivi de choisir un tireur différent et ce dernier a opté pour Teravainen, qui a entamé le match au sommet des marqueurs de son équipe avec neuf points, uniquement des mentions d’aide. Il a transporté la rondelle avec beaucoup de vitesse, a coupé vers sa droite et a soulevé un revers derrière un Fucale qui était étendu.

Teravainen a ajouté un but dans un filet désert avec 49 secondes à jouer pour clore le pointage.

Après la rencontre, Teravainen a été nommé l’un des trois meilleurs joueurs de la Finlande pour le tournoi, tout comme Saros et le défenseur Ville Pokka (Islanders de New York).

Saros, un espoir des Predators de Nashville, amorcera le match de la médaille d’or avec les meilleurs moyenne de buts alloués (1,53) et taux d’efficacité (,942) du tournoi; en cinq matchs, il a accordé sept filets sur 114 lancers.

Le défenseur Derrick Pouliot (Penguins de Pittsburgh) et les attaquants Curtis Lazar (Sénateurs d’Ottawa) et Anthony Mantha (Red Wings de Detroit) ont été votés meilleurs joueurs du Canada. Mantha débutera la rencontre de la médaille de bronze à égalité avec le Suédois Filip Forsberg au sommet des pointeurs du tournoi avec 12.

Cependant, ça ne change pas le fait que le CMHJ 2014 en sera un cinquième de suite sans médaille d’or pour le Canada. La troupe de Sutter devra maintenant rapidement tourner la page et se concentrer sur la conquête du bronze, une chose que les Canadiens n’ont pas réussi à faire l’an dernier contre la Russie.

« Les gars sont déprimés en ce moment, mais on sera prêts pour [dimanche] », a indiqué le défenseur Griffin Reinhart, qui faisait partie de l’équipe canadienne au tournoi de 2013, sur le site de l’IIHF. « On ne le fera pas juste pour nous, mais pour notre pays et tous les partisans qui vont se réveiller [dimanche] pour regarder le match. »

Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Boston mène la série 2-1
vs.
Montréal gagne la série 4-0
vs.
Pittsburgh mène la série 2-1
vs.
New York mène la série 2-1
vs.
Le Colorado mène la série 2-1
vs.
St. Louis mène la série 2-1
vs.
Anaheim mène la série 2-1
vs.
San Jose mène la série 3-0
 

La LNH sur Facebook