Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Poile s'excuse auprès de Ryan au sujet de commentaires inappropriés

vendredi 2014-01-03 / 14:26 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Poile s'excuse auprès de Ryan au sujet de commentaires inappropriés
Poile s'excuse auprès de Ryan au sujet de commentaires inappropriés

Le directeur général de l’Équipe olympique américaine David Poile a présenté des excuses à Bobby Ryan des Sénateurs d'Ottawa, au cours d'une conférence téléphonique tenue vendredi, pour discuter des commentaires faits à son endroit au cours du processus de sélection de la liste des 25 joueurs qui feront partie de l'équipe olympique des États-Unis, en vue des jeux de 2014 à Sotchi.

Ryan a été l'une des plus grandes surprises parmi les joueurs ignorés au sein de l'équipe. Dans des articles écrits par Scott Burnside de ESPN.com et Kevin Allen du USA Today, qui ont été intégrés avec l'équipe de direction au cours du processus de sélection, on a révélé la critique envers Ryan, en particulier celle de l'ancien directeur général du joueur, Brian Burke. Burke, le président des opérations hockey des Flames de Calgary, est le directeur du personnel des joueurs de l'équipe olympique.

« Malheureusement, les commentaires étaient un peu durs, a déclaré Poile. Le problème et le manque de communication que nous avons eu vient du fait que nous pensions que c'était semblable à la série 24/7 sur HBO, où il y a un droit de révision éditoriale au sujet de ce qui est discuté. Cela nous a tous pris au dépourvu. C’est certain que pour nous, c’est un manque. »

Comme les défenseurs Erik Johnson et Jack Johnson, Ryan était membre de la formation des États-Unis qui a remporté la médaille d'argent lors des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, et il était considéré comme un candidat solide pour aller en Russie. Comme les deux Johnson, Ryan n'a pas été retenu par l'équipe.

Les articles de Burnside et Allen ont révélé que Ryan ne faisait pas partie de la liste, tout comme Brandon Saad des Blackhawks de Chicago, en faveur de Blake Wheeler des Jets de Winnipeg et de T.J. Oshie des Blues de St. Louis.

Poile a dit à plusieurs reprises dans le passé que l'équipe de direction des États-Unis prendrait la surface de la glace en considération. Le talent de patineur de Ryan, qui n’est pas perçu comme un talent d’élite, a été signalé comme un facteur ayant joué un rôle dans son retrait de la formation, mais Burke a également critiqué l'attitude de Ryan et a dit que ce dernier ne démontrait pas d'intensité.

« J’essaie de présenter des excuses, si je le peux, à Bobby Ryan », a déclaré Poile, qui a noté qu'il a appelé le directeur général d’Ottawa Bryan Murray, tandis que Burke a tenté de rejoindre Ryan. « Si de telles choses étaient véhiculées à mon endroit ou à l’endroit d’un de mes joueurs, ou si j'étais Bryan Murray ou Bobby ou son agent, je serais très en colère à ce sujet. Je me suis excusé autant que je le pouvais. »

Poile a souligné au cours de la conférence téléphonique que lorsque chaque membre de son groupe de gestion a présenté sa liste finale, Ryan était dans l'équipe de Burke.

« Aucun de nous n’est partisan de l’idée de dénigrer un joueur, a dit Poile. Malheureusement, c’était de trop. J’offre mes plus sincères excuses à Bobby Ryan ainsi qu’au nom de Brian Burke, qui était absolument le plus grand partisan de Ryan au sein de notre personnel. »

 

La LNH sur Facebook