Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Ryan utilisera les commentaires négatifs comme source de motivation

    jeudi 2014-01-02 / 18:28 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Sean Farrell - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Ryan utilisera les commentaires négatifs comme source de motivation
    Ryan utilisera les commentaires négatifs comme source de motivation

    OTTAWA – Ce que Bobby Ryan a regardé à la télévision au Jour de l’an 2014 lui a fait débuter son année de manière bien décevante.

    Le productif ailier droit des Sénateurs d'Ottawa regardait la télévision, mercredi, quand l'équipe de hockey masculine des États-Unis en vue des Jeux olympiques a été dévoilée, au terme de la Classique hivernale Bridgestone 2014 de la LNH.

    Contrairement à il y a quatre ans, en 2010, quand un jeune joueur de hockey arborait un maillot olympique aux couleurs des États-Unis avec son nom inscrit à l’endos, au terme de la Classique hivernale 2010 présentée au Fenway Park à Boston, Ryan n’a pas été retenu lors des coupures finales visant à déterminer la formation qui participera aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi. L'équipe a été introduite à la suite de la victoire de 3-2 en fusillade des Maple Leafs de Toronto contre les Red Wings de Detroit, au Michigan Stadium.

    « En fin de compte, ils ont décidé d’emprunter une direction différente, donc je suppose qu’en tant que joueur, vous devez respecter cela, mais en même temps je pensais que je jouais assez bien pour mériter une place. Mais je ne peux rien y changer maintenant », a déclaré Ryan, jeudi, après l'entraînement matinal d'Ottawa au Centre Canadian Tire, avant le match des Sénateurs contre les Jets de Winnipeg.

    Ryan a également été déçu après une histoire parue sur ESPN.com, citant le président des opérations hockey des Flames de Calgary Brian Burke, qui est aussi le directeur du personnel des joueurs de l'Équipe olympique américaine 2014, qui s’interrogeait au sujet du niveau d'intensité de Ryan, dans un article écrit sur le processus de sélection des joueurs de la formation des États-Unis.

    Le téléphone de Ryan a sonné lors de la télédiffusion, mais il n’en a pas reconnu la provenance et n'a pas répondu à l'appel. Il a également reçu un message texte de la part de Burke mercredi, mais a choisi de ne pas y répondre.

    « Les citations étaient directes, c’est malheureux qu'ils se sentent ainsi, mais c'est leur avis et ils ont à former une équipe et je pense, jusqu’à un certain degré, que vous devez respecter cela », a déclaré Ryan. « Vous n'avez pas à être en accord, non ? Et je ne doute pas, mais ils auraient pu tout simplement me couper. Je me sens diminué par ces propos. Quand les choses sortent de cette façon, mais c’est ainsi. C'est leur décision et c'est ce qu'ils pensent de moi et je vais l'utiliser comme source de motivation. C'est tout ce que vous pouvez vraiment faire. »

    Repêché par les Ducks d'Anaheim avec le deuxième choix du repêchage de la LNH en 2005 par Burke, qui était directeur général des Ducks à l'époque, Ryan a marqué au moins 31 buts lors de quatre saisons consécutives, de 2008 à 09 à 2011-12. Il a inscrit 11 buts en 46 matchs la saison dernière, sa sixième avec Anaheim et il a marqué 18 buts et ajouté 18 passes en 42 matchs avec Ottawa, équipe qui en avait fait l’acquisition des Ducks, le 5 juillet dernier.

    « Il a été une sorte de pilier ici dans notre vestiaire et a été constant toute l'année », a relaté le gardien de but d'Ottawa Craig Anderson, qui a également été ignoré par l'équipe des États-Unis. « Il a été celui sur qui nous avons compté sur une base quotidienne pour se présenter à tous les soirs et aider cette équipe à être meilleure, donc je pense que c'est un joueur de qualité et il mérite d'être là. Mais à la fin de la journée, je ne prends pas les décisions. »

    Ryan a remporté une médaille d'argent avec l'Équipe olympique américaine à Vancouver, en récoltant un but et une passe en six matchs. Il a été choisi pour faire partie de cette équipe par Burke, qui agissait à l’époque en tant que directeur général de l'équipe des États-Unis.

    « Il a certainement un talent pour mettre la rondelle dans le filet », a déclaré Anderson. « Il possède un tir sournois, des mains agiles et il se met dans de bonnes positions pour se donner l'occasion de lancer la rondelle et de marquer, donc c'est le genre de joueur que je ne voudrais avoir à affronter à chaque soir, je suis content qu’il soit dans la même équipe que moi. »

    Le gardien des Sénateurs Robin Lehner, qui est en lice pour obtenir une place sur l'Équipe olympique de la Suède, a déclaré qu'il était « assez bizarre » que Ryan soit laissé de côté par son équipe nationale.

    « Je pense que c'est une bonne chose pour la Suède, qu'ils n'aient pas sélectionné Bobby, parce que si vous lui donnez une bonne chance de marquer ce sera un but », a déclaré Lehner. « C'est la façon dont il joue ici. C'est un grand joueur. C'est l'un de nos meilleurs marqueurs à 5-contre-5. Il arrive à marquer des buts à partir de rien et c’est un bon atout à avoir au sein d’une formation. »