Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canada bat la Suisse 4-1 en quarts de finale au CMHJ

jeudi 2014-01-02 / 13:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Le Canada bat la Suisse 4-1 en quarts de finale au CMHJ
Griffin Reinhart a récolté un but et une passe pour mener le Canada à une victoire de 4-1 contre la Suisse, jeudi et ainsi mériter une place en demi-finale du Championnat mondial de hockey junior de la FIHG 2014.

Griffin Reinhart a encore une fois démontré que de l’attendre en avait valu la peine pour le Canada Championnat mondial de hockey junior 2014.

Le défenseur a récolté un but et une passe pour mener le Canada à une victoire de 4-1 contre la Suisse, jeudi, et ainsi mériter une place en demi-finale.

Reinhart avait raté les trois premiers matchs du tournoi puisqu’il purgeait le reste de sa suspension de quatre rencontres pour un incident survenu en demi-finale de l’édition 2013.

Après une solide performance défensive dans un gain de 3-2 face aux États-Unis la veille du jour de l’An pour compléter la ronde préliminaire, Reinhart, sélectionné au cinquième rang par les Islanders de New York à l’encan 2012, a mis en valeur ses habiletés jeudi.

Reinhart a amorcé le jeu qui a mené au troisième but du Canada en créant un revirement à la ligne bleue des siens. Il s’est présenté seul devant le filet des Suisses, mais le gardien Melvin Nyffeler a arrêté son tir de près. Curtis Lazar, qui suivait derrière, a harponné le disque sur le retour en le soutirant des mains de Nyffeler, il a ensuite transporté la rondelle derrière le filet de la Suisse et a marqué en contournant le but.

Reinhart avait aussi inscrit le premier but de la rencontre avec 1:52 à écouler en première période. Bo Horvat a remporté une mise au jeu dans la zone suisse et Scott Laughton a saisi la rondelle et a décoché un tir au but. Nyffeler a effectué l’arrêt, mais Reinhart a marqué sur le rebond de près.

« C’est un très bon joueur », a déclaré l’entraîneur du Canada, Brent Sutter, sur les ondes de TSN. « Je crois qu’il n’obtient pas la reconnaissance qu’il mérite. C’est un gros gars solide. Je crois que c’est ce qu’on peut remarquer ici; son expérience. Il sait ce que c’est, il peut gérer la situation. Il est très posé, confiant. Il amène du calme dans notre vestiaire avec son expérience. »

Anthony Mantha, Lazar et Derrick Pouliot ont aussi marqué pour le Canada et Zachary Fucale a arrêté 19 des 20 tirs dirigés vers son filet.

Le Canada fera face à la Finlande en demi-finale, samedi. La Finlande a battu la République tchèque par la marque de 5-3 dans un autre match présenté jeudi.

Nico Dunner a marqué pour la Suisse et Nyffeler a effectué 19 arrêts.

Le Canada menait 2-0 dans les dernières secondes de la deuxième période lorsque la Suisse a marqué avec une seconde à jouer. Dunner a battu Fréderik Gauthier sur une mise au jeu dans la zone du Canada avec cinq secondes à écouler au cadran. Kevin Fiala de la Suisse a reçu la rondelle et a décoché un tir qui Fucale a arrêté. Fiala a obtenu le rebond et l'a envoyé à Mirco Muller à la pointe droite. Il a dirigé un tir qui a été redirigé sur la glace par Dunner, entre les jambières de Fucale. On a eu recours à la reprise vidéo pour valider le but.

Quand Sutter a parlé à ses joueurs entre les périodes, le groupe était cependant très calme.

« On en a parlé sur le banc pendant que [les arbitres] vérifiaient le but, a dit Sutter. La façon dont c’était arrivé n’était pas importante. On allait tout de même amorcer le troisième vingt avec une avance d’un but. Il fallait qu’on reste alerte, qu’on ne perde pas notre concentration.

« Les jeunes se sont amenés et ils étaient très calmes. Ils ont connu une très solide troisième période. On a écopé de quelques pénalités qu’on aurait voulu ne jamais avoir. Mais autrement, j’ai cru qu’on avait très bien joué en troisième et qu’on avait bien géré notre avance. »

Ce momentum de la Suisse a rapidement pris fin à 4:13 de la troisième période, quand Lazar, un espoir des Sénateurs d’Ottawa, a marqué.

Matthew Dumba et Scott Laughton ont été punis en troisième, mais le Canada a survécu aux deux désavantages numériques. Pouliot a fermé le pointage quand il a ramassé une rondelle libre au centre de la glace, a patiné jusque dans la zone de la Suisse, s’est défait d’un défenseur adverse et a décoché un tir du côté du bloqueur de Nyffeler, à 13:49, pour faire 4-1.

Le pointage était à égalité 0-0 jusqu’au filet de Reinhart à 18:08 du premier tiers. Sutter savait, avec les vidéos des Suisses qu’il a visionnés, que le match en serait un difficile pour son équipe.

« C’était une rencontre difficile de plusieurs façons, a-t-il dit. J’ai trouvé que la Suisse avait vraiment bien joué. Ils ont gardé les choses serrées en zone neutre. On devait juste garder notre style de jeu. On ne savait pas combien de temps ça allait prendre [avant de marquer]. On a dû trouver des moyens de les briser. C’est toujours un jeu dangereux. J’ai cru que les jeunes avaient bien fait. »

Mantha a fait 2-0 quand il a marqué sur un tir de pénalité pour enregistrer son cinquième but en cinq matchs au cours de ce tournoi. Jonathan Drouin a profité d'un changement de ligne de la Suisse et permis à Mantha de profiter d’une échappée. Samuel Kreis de la Suisse a effectué un repli rapide et a fait trébucher Mantha, qui a reçu un tir de pénalité.

Sur la tentative, Mantha s’est amené rapidement avec la rondelle sur son coup droit, a réalisé une belle manœuvre et a tiré la rondelle sur son revers pour faufiler le disque derrière Nyffeler, à 9:04 de la période.

Il a indiqué qu’il ne savait pas quelle feinte il allait utiliser avant qu’il n’arrive près du filet.

« Le gardien bouge en premier, et ensuite tu réagis », a-t-il dit sur les ondes de TSN.

Mantha, le choix de première ronde (20e au total) des Red Wings de Detroit en 2013, mène le tournoi avec 11 points, et ses cinq buts le placent au deuxième rang à ce chapitre.

Selon Hockey Canada, c'était le cinquième but réussi sur un tir de pénalité pour le Canada et le premier depuis Jonathan Toews au CMHJ 2007.

Depuis sa défaite en tirs de barrage face à la République tchèque à son deuxième match, le Canada semble s’être amélioré à chaque rencontre, battant la Slovaquie et les États-Unis pour terminer au premier échelon du Groupe A en ronde préliminaire, et maintenant l’emportant face aux Suisses en quarts de finale.

« Après le match contre les Tchèques, on s’est vraiment mis au travail et on a réalisé que chaque équipe dans ce tournoi pouvait gagner », a déclaré Laughton, le capitaine du Canada et espoir des Flyers de Philadelphie, sur les ondes de TSN. « Je ne sais pas si on a pris [les Tchèques] à la légère, mais ils ont été à la hauteur et depuis ce match-là, on a fait face à beaucoup d’adversité et je crois que ça nous a rendus plus forts. »

Maintenant, place au duel contre la Finlande. Les deux équipes se sont affrontées en ronde préliminaires, mais bien des choses ont changé depuis.

« On sait qu’ils vont nous offrir un match difficile, a dit Pouliot à TSN. Les deux équipes veulent se rendre au match de la médaille d’or. On va travailler fort et eux aussi. »

Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook