Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canada termine au 1er rang du Groupe A en battant les États-Unis

mardi 2013-12-31 / 14:15 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Le Canada termine au 1er rang du Groupe A en battant les États-Unis
Le Canada termine au 1er rang du Groupe A en battant les États-Unis

Le Canada a touché la cible à deux reprises en l’espace de 2:19 en début de troisième période pour venir de l’arrière et l’emporter 3-1 face aux États-Unis, mardi, dans le cadre du dernier match de la ronde préliminaire du Groupe A au Championnat mondial de hockey junior 2014 au Malmö Arena, à Malmö, en Suède.

Nicolas Petan, Connor McDavid et Curtis Lazar ont marqué pour le Canada, alors que le gardien Zachary Fucale a repoussé 24 lancers.

La victoire a permis au Canada de se hisser au premier rang du Groupe A et de se mériter une place en quarts de finale jeudi contre l’équipe qui terminera au quatrième échelon du Groupe B. Le Canada a maintenant vaincu les Américains en ronde préliminaire sept fois de suite, une séquence qui date du tournoi de 1999.

Riley Barber et Stefan Matteau ont assuré la réplique pour les États-Unis, qui ont vu leur gardien Jon Gillies effectuer 21 arrêts. Les Américains finissent donc deuxièmes de leur groupe et affronteront l’équipe de troisième place du Groupe B jeudi en quarts de finale.

Le pointage était égal 1-1 après deux périodes, mais le Canada n’a pas perdu de temps à poursuivre sur sa lancée du deuxième vingt.

McDavid, la jeune sensation de 16 ans qui est candidat à être choisi au tout premier rang du repêchage 2015, avait vu son temps de glace être réduit en raison de quelques pénalités. Mais il a été à la hauteur mardi. Gillies a stoppé la tentative de Joshua Morrissey et a repoussé cette de Bo Horvat sur le retour, mais les Américains n’ont pas été en mesure de dégager la rondelle et McDavid a réussi à pousser le disque à travers la circulation jusque dans le filet à 3:54.

« J’ai cru que j’avais obtenu beaucoup de bonnes chances lors du dernier match », a déclaré McDavid sur les ondes de TSN. « C’était bien d’avoir un but, mais c’était encore mieux de récolter la victoire. »

Le but de McDavid marquait la première fois où les Américains ont tiré de l’arrière depuis le début du tournoi.

« Je pense que c’était le match le plus difficile de tout le tournoi pour nous », a mentionné l’entraîneur des États-Unis, Don Lucia. « Le Canada te force à jouer ce genre de match. J’ai cru qu’on avait égalé leur intensité et qu’on avait joué dur. Je veux qu’on joue de la même façon qu’on a joué aujourd’hui (mardi) à chaque soir maintenant. »

Quelques instants plus tard, on a assisté à un beau jeu de passes du Canada sur le jeu de puissance à 6:13. Jonathan Drouin a contourné Connor Carrick avec la rondelle pour créer de l’espace avant de passer à Lazar, un espoir des Sénateurs d’Ottawa, qui était bien placé devant le but pour rediriger le disque.

Les États-Unis ont réduit l’écart à un but avec 2:45 à faire sur le filet de Matteau. Hudson

Fasching a transporté la rondelle en zone des Canadiens et l’a envoyée vers Matteau, qui a décoché un tir puissant qui a touché à la mitaine de Fucale avant de bondir sur le bâton d’un joueur du Canada et de terminer sa course dans le filet.

Lucia a rappelé Gillies au banc au profit d’un sixième attaquant à une minute de la fin, mais malgré une bonne poussée des États-Unis en fin de match, ils n’ont pas été en mesure d’inscrire le but égalisateur.

« C’était un match demandant, a dit Lucia. Il n’y avait pas beaucoup d’espace. Il fallait se battre pour tout. J’ai trouvé que la plupart de nos gars avait fait du bon boulot. Ça démontre juste que si tu dévies un peu de ton plan de match, les bonnes équipes vont te faire payer. Le Canada possède une équipe exceptionnelle, leur gardien a très bien fait. Mais je n’ai aucun problème avec la manière dont on a joué. Ma seule déception a été sur les unités spéciales. Tu arrives à ce stade de la compétition où c’est très difficile de gagner si tu accordes plus de buts que tu n’en marques sur les unités spéciales. »

Après une première période sans but au cours de laquelle les Américains ont dominé les Canadiens 13-6 au chapitre des lancers, Barber a ouvert la marque à 3:29 du deuxième tiers. Les deux équipes évoluaient à 4-contre-4 quand le tir de Nicolas Kerdiles du côté droit a été bloqué par Adam Pelech du Canada. Le disque a bondi sur la bande derrière le filet et alors qu’il revenait dans l’enclave, le défenseur américain Jaccob Slavin a battu Horvat de vitesse et l’a renvoyé derrière la cage à Barber. Alors que Fucale regardait du mauvais côté, Barber a surgi devant le filet et a placé la rondelle à l’intérieur du poteau pour inscrire son quatrième but du tournoi.

Le Canada a créé l’égalité sur le troisième filet de Petan en deux matchs et son quatrième du CMHJ à 12:19. Le Canadien Charles Hudon a été le premier sur l’échec avant alors que la rondelle avait été envoyée dans le fond de la zone des Américains. Il a forcé Matthew Grzelcyk à envoyer le disque le long de la rampe droite et Anthony Mantha a battu Slavin de vitesse pour le récupérer. La rondelle a ensuite roulé jusqu’à Petan, qui venait tout juste de sauter sur la patinoire, et il a marqué dans un filet presque désert.

 

La LNH sur Facebook