Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Antti Raanta et les Blackhawks blanchissent les Kings

lundi 2013-12-30 / 23:15 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Antti Raanta et les Blackhawks blanchissent les Kings
Antti Raanta et les Blackhawks blanchissent les Kings

CHICAGO – Les Blackhawks de Chicago sont en train de se préparer pour le retour de leur gardien partant Corey Crawford, mais la recrue Antti Raanta a démontré pourquoi son absence n'a pas été catastrophique.

Raanta a effectué 26 arrêts, lundi, pour mériter son premier blanchissage de la LNH en menant les Blackhawks vers une victoire de 1-0 dans un match âprement disputé contre les Kings de Los Angeles.

Los Angeles (25-11-4) a perdu trois rencontres de suite pour la première fois cette saison, tandis que Chicago (28-7-7) a récolté cinq points sur une possibilité de six dans une difficile séquence de trois matchs en quatre jours contre l’Avalanche du Colorado, les Blues de St. Louis et les Kings. Les Blackhawks se retrouvent de retour au sommet du classement général avec 63 points, deux de plus que les Ducks d'Anaheim.

Brandon Saad a marqué son 14e but de la campagne à 7:05 de la première période et l'effort défensif des Blackhawks a suffi, même si les Kings ont imposé leur tempo pendant la majorité de la rencontre, anéantissant la puissante attaque de Chicago et dictant l’intensité au niveau de la robustesse dès le départ.

Le gardien recrue des Kings, Martin Jones, a été pratiquement aussi bon que Raanta du côté de Los Angeles, réalisant 29 arrêts. Pour Chicago, Patrick Kane ne s’est pas inscrit sur la feuille de pointage, mettant ainsi fin à sa plus longue série de matchs avec un point en carrière à 14 rencontres.

Les Kings n’ont pas perdu de temps à dicter le rythme. Ils sont sortis avec l’idée d'être l'équipe la plus physique sur la glace et c’est ce qu’ils ont fait, enregistrant 19 de leurs 45 mises en échec en première période. Parmi elles, une solide mise en échec de la part de l'ancien centre des Blackhawks Colin Fraser, qui a propulsé le défenseur Michal Rozsival de Chicago par-dessus la rampe, entre les deux bancs, avec 10 minutes d’écoulées au match.

Le seul problème pour les Kings, c'est le fait qu'ils étaient déjà en retard 1-0 à ce moment-là grâce à un but de Saad, à la suite d’un effort digne de mention qui a été couronné par un filet au terme d’une descente à 2-contre-1 avec Bryan Bickell.

Matt Greene a d’abord intercepté la passe transversale de Bickell avec son bâton, mais Saad n'a pas abandonné. Dans un geste rapide, il a soutiré la rondelle du bâton de Mike Richards dans le bas de l’enclave et a dirigé un tir des poignets vif dans le coin supérieur droit pour inscrire son deuxième but en deux matchs.

Le défenseur Duncan Keith a récolté la deuxième mention d'aide sur le jeu, ce qui a porté son total à 36, un de moins que le joueur de centre des Sharks de San Jose Joe Thornton au premier rang de la LNH.

La deuxième période a donné lieu à du jeu encore plus physique, mais à aucun but.

Los Angeles a distribué 19 mises en échec de plus au cours du deuxième tiers et a dominé les Blackhawks 15-11 au niveau des lancers au filet, pour prendre un avantage de 21-17 après 40 minutes. Mais les Kings tiraient toujours de l’arrière grâce à l’excellent travail effectué par Raanta devant son filet et grâce au fait que le capitaine de Chicago, Jonathan Toews, a raté la cible sur une échappée survenue lors d’un désavantage numérique.

Le meilleur arrêt de Raanta est survenu avec 6:38 à écouler à la deuxième période, quand Dustin Brown a tenté de se faufiler entre Keith et Brent Seabrook et qu’il a été accroché, se voyant décerné un tir de pénalité. Raanta a stoppé le lancer des poignets de Brown avec un bel arrêt de la jambière pour permettre à Chicago de conserver son avance.

Jones a également bien fait pour les Kings, en particulier dans la première portion de la troisième période, quand il a arrêté deux tirs consécutifs avec la jambière pour empêcher les Blackhawks d’ajouter à leur avance.

Chicago a également inscrit un but lors d’un jeu de puissance, mais le filet de Patrick Sharp a finalement été refusé environ à la mi-chemin de la troisième période, quand on a jugé qu’Andrew Shaw avait dirigé le tir derrière Jones avec un bâton plus haut que la hauteur permise.

 

La LNH sur Facebook