Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Panthers battent le Canadien et stoppent leur glissade

dimanche 2013-12-29 / 21:30 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Panthers battent le Canadien et stoppent leur glissade
Les Panthers battent le Canadien et stoppent leur glissade

SUNRISE, Floride -- Un effort d’équipe a permis aux Panthers de la Floride de mettre fin à une séquence de trois défaites en disposant du Canadien 4-1 dimanche au BB&T Center, où ils avaient perdu les deux premiers matchs de leur série de cinq à domicile.

Quatre joueurs différents ont marqué et Scott Clemmensen a effectué 21 arrêts. Ce dernier a une fiche en carrière de 8-1 aux dépens du Canadien.

Dmitry Kulikov, Brian Campbell et Aleksander Barkov ont déjoué Peter Budaj, qui a aussi repoussé 21 rondelles, et Sean Bergenheim a marqué dans un filet désert en fin de rencontre.

Brandon Prust a été l’auteur du but du Canadien, qui avait défait le Lightning 2-1 la veille à Tampa.

« Il nous faut remporter le plus de matchs possible ici, a noté Campbell. Espérons qu’on est bien parti et qu’on pourra remporter les deux suivants. »

« Ils ont été plus rapides, plus forts et plus affamés que nous », a honnêtement reconnu Andrei Markov dans l’autre vestiaire. « Nous devons en tirer une leçon et aller de l’avant. Il ne fait pas de doute que nous devons mieux jouer. »

Kulikov a ouvert la marque en réussissant son deuxième but de la saison à 6:10 de la première période alors que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre. Tomas Fleischmann a éclipsé le défenseur Andrei Markov au centre de la patinoire pour filer en direction du filet de Budaj et remettre la rondelle à Kulikov, qui était venu appuyer l’attaque. Le défenseur avait une belle ouverture à la droite du gardien et il ne l’a pas ratée.

Prust a créé l’égalité à 2:56 de la seconde période avec son quatrième but de la campagne, son premier point en neuf matchs. Il s’est emparé du retour d’un tir de Raphael Diaz en redirigeant la rondelle de son patin vers son bâton pour marquer d’un faible tir qui a échappé à l’attention de Clemmensen.

Campbell a répliqué avec son cinquième but 1:55 plus tard. Le défenseur a transporté la rondelle dans le territoire du Canadien et effectué un tir arrêté par Budaj. Mais la rondelle s’est retrouvée derrière le gardien et celui-ci a semblé la pousser involontairement dans son filet avec son patin.

« Nous avons travaillé sans relâche. Nous avons été sur la rondelle toute la soirée, a constaté Campbell. Nous les avons harcelés. Nous avons bien patiné, Nous ne nous sommes pas donné l’excuse d’avoir joué samedi soir. Eux aussi avaient joué. Quand nous patinons et travaillons fort, nous pouvons être une bonne équipe. »

Le Canadien s’est vu refuser un but pour la deuxième fois du match au cours de la huitième minute de jeu. Daniel Briere a balayé une rondelle libre dans le filet mais l'arbitre a jugé qu’Alex Galchenyuk avait empêché Clemmensen de se positionner.

Brian Gionta s’est aussi fait refuser un but à la première période pour avoir touché à la rondelle avec un bâton tenu trop haut.

Mais le capitaine du Canadien n’a pas cherché d’excuses pour la défaite.

« Nous n’avons pas été surpris de la façon dont ils ont joué, a-t-il dit. Leur vitesse en zone neutre nous a rendu la tâche difficile. Nous en avons arraché à sortir de notre territoire. Nous n’avons pas gagné suffisamment de batailles à un contre un. Nous avons perdu trop de rondelles et commis beaucoup trop de revirements. Nous n’avons tout simplement pas fourni un bon effort dans toutes les facettes du jeu. »

Barkov a fait 3-1 à 14:29 en redirigeant une passe parfaite de Tom Gilbert à la suite d’un beau jeu de Brad Boyes au détriment de Ryan White. Pour la recrue des Panthers, il s’agissait d’un septième point à ses six derniers matchs.

Bergenheim a mis fin au peu d’espoir du Canadien en marquant le seul but de la troisième période, son cinquième en six matchs, son huitième en tout, à 17 secondes de la fin. Le Canadien avait alors remplacé Budaj par un sixième attaquant.

« Un effort de 60 minutes est ce que j’avais demandé et je pense que nous l’avons eu », a apprécié l’entraîneur par intérim des Panthers Peter Horachek. « Nous avons très bien joué en première période, nous avons continué de patiner en deuxième et nous avions l’avance en troisième.

« Ils allaient forcer la note, on s’y attendait. Il faut apprendre à être à l’aise dans ces matchs serrés. A 2-1, je pense que je l’étais en voyant ce que les gars faisaient sur la glace. Quand on apprend à gérer ces situations, on apprend à devenir une bonne équipe. »

 

La LNH sur Facebook