Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

CMHJ Groupe A : Les États-Unis voudront répéter, le Canada se faire pardonner

mardi 2013-12-24 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


CMHJ Groupe A : Les États-Unis voudront répéter, le Canada se faire pardonner
CMHJ Groupe A : Les États-Unis voudront répéter, le Canada se faire pardonner

Les États-Unis chercheront à devenir le premier pays en cinq ans à remporter des médailles d'or consécutives lors du prestigieux Championnat mondial junior 2014 qui s’amorcera cette semaine à Malmö, en Suède.

Le Canada, dernier pays à mettre la main sur des médailles d'or consécutives de 2005 à 2009, sera l'une des neuf équipes qui chercheront à bousiller le rêve de répéter des Américains durant cet événement de 11 jours qui sera présenté du 26 décembre au 5 janvier 2014. Le Groupe A, qui comprend les États-Unis, le Canada, la République tchèque, la Slovaquie et l'Allemagne, disputera les matchs du tour préliminaire au Malmö Isstadion, un amphithéâtre de 5800 sièges.

« Jouer sur une patinoire olympique est important pour nos gars », a déclaré l'entraîneur américain Don Lucia. « Ce n'est pas nécessairement le même jeu sur la grande surface par rapport à la petite. Le patinage sera très important, le niveau de compétition sera extrêmement important. Dans ce tournoi de courte durée, nous devons ne faire qu’un et tous batailler pour la même chose, et cette chose, c’est Hockey USA. »

L'équipe nationale junior des États-Unis a empêché la Suède de remporter des médailles d'or consécutives quand elle a signé une victoire de 3-1 dans le match ultime, la saison dernière à Oufa, en Russie.

Un élément qui a joué un rôle énorme dans cet effort jusqu’à la médaille d'or était le gardien John Gibson, qui a été choisi en deuxième ronde par les Ducks d'Anaheim au repêchage 2012 de la LNH. Gibson a été nommé le meilleur gardien de but du tournoi, après avoir affiché un dossier de 5-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,36 et un pourcentage d'arrêts de ,955.

« Les gardiens de but peuvent intimider, a déclaré Lucia. De toute évidence, le jeu de Gibson a été exceptionnel, l'année dernière. Vous ne pouvez pas entrer dans un tournoi comme celui-ci sans savoir que quelqu’un devant le filet s’élèvera et vous aidera à décrocher une médaille. Gibson l’a fait et quand vous avez un gardien de but qui joue comme ça, l’équipe en face de lui peut jouer avec beaucoup plus de confiance et peut prendre un peu plus de risques d'un point de vue offensif, parce que vous savez qu'il arrivera à effectuer le gros arrêt quand vous en aurez besoin. »

L’entraîneur du Canada Brent Sutter, qui revient derrière le banc après avoir mené le pays vers des médailles d’or en 2005 et 2006 sans même subir la défaite, sait que rien ne sera facile pour chacune des 10 équipes participantes.

« Il y a tellement de parité entre les nations au hockey junior maintenant, a expliqué Sutter. Ils ont calqué leur jeu sur les Canadiens. Les amateurs de hockey au Canada ne donnent pas assez de crédit aux autres pays. Il y a cette perception que nous sommes le seul pays qui excelle. »

Le Canada n'a pas gagné de médaille d'or au CMHJ depuis 2009 et la saison dernière, il a échoué à remporter une quelconque médaille pour la première fois depuis 1998, après une défaite de 6-5 encaissée en prolongation contre la Russie dans le match pour la médaille de bronze.

Voici un aperçu des formations faisant partie du Groupe A:

États-Unis

Entraîneur -- Don Lucia

L'année dernière : Si les choses ne regardaient pas très bien pour l'entraîneur des États-Unis Phil Housley, suite à des défaites consécutives face au Canada et la Russie par des scores identiques de 2-1 dans la ronde préliminaire, les Américains ont remporté leurs quatre rencontres suivantes pour remporter leur troisième médaille d'or dans l'histoire du tournoi. Les États-Unis ont vaincu la République tchèque (7-0), le Canada (5-1) et la Suède (3-1) dans la ronde des médailles, avant d'assurer leur place dans l'histoire.

Les espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH : Le gardien de but Thatcher Demko de Boston College (Hockey East) est le seul joueur ayant mérité une cote de A sur la liste de décembre du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du repêchage de la LNH 2014. Demko est le plus jeune joueur dans les rangs de la NCAA. Le natif de San Diego en Californie a un dossier de 4-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,31 et un pourcentage d'arrêts de 0,911 pour les Eagles. Le défenseur du Sting de Sarnia Anthony DeAngelo, qui est admissible au CMHJ 2015, a été invité au camp de sélection, mais libéré par l'équipe le 18 décembre. DeAngelo est également un espoir coté A et évolue au sein de la Ligue de hockey de l'Ontario.

Horaire : République tchèque, 26 décembre, 11h30, H.E., Slovaquie, 28 décembre, 7h30, H.E., Allemagne, 29 décembre 9h00, H.E., Canada, 31 décembre, 11h30, H.E.

Perspectives : Les États-Unis offrent beaucoup de force et de rapidité dans tous les aspects sur la glace. Le filet semble être entre de bonnes mains avec Jon Gillies (Providence College, Flames de Calgary) qui devrait être le gardien partant, ainsi que des auxiliaires de qualité en Demko et Anthony Stolarz (Knights de London, Flyers de Philadelphie). Le plus jeune joueur au sein de l’alignement est le centre Jack Eichel, un espoir admissible au repêchage 2015 qui joue pour le Programme de développement de l'équipe nationale des États-Unis des moins de 18 ans. Le joueur de 17 ans, qui s'est engagé envers l'Université de Boston en 2014-15, a amassé 13 buts et enregistré 23 points en 10 matchs. Les Américains se sont établis à l'échelle internationale au cours des quatre ou cinq dernières années, au point où ils sont maintenant considérés comme prétendants à une médaille d'or chaque année. Lucia sait qu’une solide défensive et une attaque opportuniste sont les clés de la victoire. Son équipe est prête à poursuivre sur le momentum créé à Oufa, lors du CMHJ 2013.

Canada

EntraîneurBrent Sutter

L'année dernière : le Canada n'a pas su finir le travail après avoir terminé les matchs de la ronde préliminaire avec une fiche de 4-0. L’heureux départ incluait des triomphes émotionnels contre les États-Unis et la Russie, tout en écrasant l’opposition 21-8. Après avoir reçu un laissez-passer en quarts de finale, les espoirs de médaille d'or du pays ont pris fin aux mains des Américains dans une défaite de 5-1 encaissée en demi-finale. La Russie a alors signé une victoire de 6-5 en prolongation dans le match pour la médaille de bronze, pour envoyer les Canadiens à la maison sans médaille au cou pour la première fois en 15 ans.

Les espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH : Ça ne surprendra personne si le centre Sam Reinhart du Ice de Kootenay, de la Ligue junior de l'Ouest, et le défenseur Aaron Ekblad des Colts de Barrie, dans la Ligue de hockey de l'Ontario, sont sélectionnés parmi les cinq premiers choix en 2014. Reinhart, qui a inscrit 16 buts et a récolté 50 points en 33 matchs pour le Ice, a agi à titre de capitaine pour le Canada au Championnat du monde 2013 des moins de 18 ans, équipe qui a mérité la médaille d’or. Ekblad, un droitier de 6 pieds 3,5 pouces et 216 livres, a obtenu le statut de joueur d’exception par Hockey Canada afin d’être admissible au repêchage de la OHL en tant que joueur de 15 ans. Il a été capitaine du Canada au Memorial Ivan Hlinka des moins de 18 ans 2013, l’été dernier, et a inscrit 10 buts et récolté 25 points en 29 matchs pour les Colts

Il est également intéressant de noter que le plus jeune joueur au sein de l’alignement est le joueur de centre Connor McDavid, qui sera admissible au repêchage de 2015 de la LNH, lui qui a également obtenu le statut de joueur d’exception de Hockey Canada. Le joueur gaucher de 6 pieds et 185 livres est le premier joueur de 16 ans à faire partie de l’équipe du Canada au CMHJ depuis Sidney Crosby en 2004. Il a inscrit 12 buts et récolté 50 points en 31 matchs pour les Otters d’Erie de la Ligue de l’Ontario.

Horaire : Allemagne, 26 décembre, 7h30 H.E.; République tchèque, 28 décembre, 11h30 H.E.; Slovaquie, 30 décembre, 11h30 H.E.; États-Unis, 31 décembre, 11h30 H.E.

Perspectives : Les Canadiens sont en mission, comme c’est le cas chaque année alors que ce tournoi s’amorce. Sutter sait que rien ne doit être tenu pour acquis et tout le monde doit jouer son meilleur hockey au moment où la ronde des médailles commencera, le 2 janvier. Le Canada semble solide au centre avec Nicolas Petan, Bo Horvat, Scott Laughton et Connor McDavid dans l’alignement. Griffin Reinhart est le meilleur défenseur parmi les sept présents sur la formation, mais il va manquer les trois premières rencontres de la ronde préliminaire alors qu'il purgera une suspension décernée par la FIHG lors du tournoi de l'an dernier. Comment les gardiens Zachary Fucale et Jake Paterson se débrouilleront-ils devant le filet ? Cela aura un gros mot à dire dans les résultats du Canada.

République tchèque

Entraîneur - Miroslav Prerost

L'année dernière : La République tchèque a pris le deuxième rang du Groupe A avec huit points, avec deux victoires, une victoire en prolongation et une défaite en temps réglementaire lors de la ronde préliminaire. Le pays a enregistré des grosses victoires contre la Finlande (3-1) et en prolongation contre la Suisse (4-3), mais a terminé cinquième pour la deuxième année consécutive, après un revers de 7-0 face aux États-Unis dans la ronde quart de finale.

Les espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH : Prerost pourra compter sur la présence de deux joueurs ayant mérité une cote de A par le Bureau central de dépistage de la LNH, l’ailier droit David Pastrnak et le joueur de centre Jakub Vrana. Les deux joueurs, Pastrnak et Vrana, évoluent au hockey senior en Suède. De plus, l'ailier droit Ondrej Kase de Chomutov dans la Ligue tchèque, est un espoir classé B à surveiller. Il est candidat à sortir potentiellement en deuxième ou troisième ronde.

Horaire : États-Unis, 26 décembre, 11h30 H.E.; Canada, 28 décembre, 11h30 H.E.; Allemagne, 30 décembre, 7h30 H.E.; Slovaquie, 30 décembre, 7h30 H.E.

Perspectives : La République tchèque n’a jamais fini plus haut que le cinquième rang au cours des huit dernières années, mais le pays tourne lentement le coin. Il faut s’attendre à voir le gardien Marek Langhamer, un choix de septième ronde des Coyotes de Phoenix 2012, et l’attaquant Radek Faksa (13e choix au total par Dallas en 2012) à jouer un rôle important dans les succès de l'équipe. Un autre joueur sur qui il faut garder un œil est le polyvalent attaquant de 16 ans Pavel Zacha, qui n'est pas admissible avant le repêchage de 2015. Bien que le pays ne sera probablement pas en mesure de batailler avec les États-Unis et le Canada pour les grands honneurs, les Tchèques devraient avoir assez de talent pour terminer au troisième rang du groupe.

Slovaquie

Entraîneur - Ernest Bokros

L'année dernière : Les Slovaques ont pris le quatrième rang dans le Groupe B avec trois points de retard, grâce à une victoire en prolongation contre l'Allemagne, une défaite en prolongation contre la Russie et deux revers en temps réglementaire. Le pays a été surclassé 19-10 lors des matchs de la ronde préliminaire et a terminé huitième.

Les espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH : Il y a un joueur ayant mérité une cote de C par le Bureau central de dépistage de la LNH chez les Slovaques : le centre Pavol Skalicky. Le droitier de 6 pieds 5 pouces et 180 livres a inscrit deux buts, récolté trois points et amassé 14 minutes de pénalité en 13 matchs pour l'équipe de la Slovaquie des moins de 20 ans. Les Slovaques auront également le défenseur Erik Cernak, 16 ans, au sein de leur formation. Cernak, un joueur de 6 pieds 3 pouces, a marqué deux buts en 16 matchs avec l'équipe U-20 de la Slovaquie et n'est pas admissible au repêchage avant 2015.

Horaire : Allemagne, 27 décembre, 9h00 H.E.; États-Unis, 28 décembre, 7h30 H.E.; Canada, 30 décembre, 11h30 H.E.; République tchèque, 31 décembre, 7h30 HE.

Perspectives : La Slovaquie n’a pu terminer plus haut qu’au sixième échelon (2012) en quatre participations au Championnat mondial de hockey junior. L'hypothèse veut que l'équipe dispose de suffisamment de talent pour éviter la relégation. Bokros s'appuiera fortement sur Marko Dano, un choix de première ronde des Blue Jackets de Columbus en juin dernier. Ce sera la troisième participation consécutive au tournoi pour Dano. « Les grands matchs en ronde préliminaire seront contre les grands frères que sont la République tchèque et l'Allemagne et ni la Ligue slovaque ni la Ligue junior slovaque ne sont aussi forts qu’eux », explique le directeur du dépistage européen pour la LNH Goran Stubb à LNH.com. « Cela a un grand effet sur les équipes nationales. »

Allemagne

Entraîneur - Ernst Hofner

L'année dernière : Les Allemands ont terminé au cinquième échelon dans le Groupe B avec un seul point, suite à une défaite en prolongation face à la Slovaquie et à trois revers en temps réglementaire face au Canada, à la Russie et aux États-Unis. Le pays a été surclassé 26-4 au cours de la ronde préliminaire, mais a signé une victoire de 5-2 contre la Lettonie pour éviter la relégation.

Les espoirs en vue du repêchage 2014 de la LNH : Le centre Leon Draisaitl des Raiders de Prince Albert dans la Ligue de l'Ouest est un espoir coté A par le Bureau central de dépistage de la LNH et jouera un rôle énorme au sein de l'équipe. Il se classe parmi les 10 premiers marqueurs de la ligue avec 51 points (18 buts, 33 passes en 33 matchs). Le centre gaucher de 6 pieds 1,75 pouce et 208 livres pourrait être le deuxième joueur de la Ligue de l'Ouest à être sélectionné derrière Sam Reinhart de Kootenay, au repêchage de 2014. L’ailier droit Parker Tuomie du Wild de Wenatchee dans la North American Hockey League est un espoir coté C et pourrait faire écarquiller quelques yeux. Il a inscrit 12 buts et amassé 30 points en 27 matchs en 2012-13.

Horaire : Canada, 26 décembre, 19h30 H.E .; Slovaquie, 27 décembre, 9h00 H.E.; États-Unis, 29 décembre, 9h00 H.E.; 30 décembre, 7h30 H.E.

Perspectives : Il y avait 17 joueurs invités au camp de sélection sur la liste de l'Allemagne qui évoluaient déjà dans les ligues nord-américaines. Le pays semble trouver le succès dans la Division 1 du CMHJ, mais n’arrive jamais à en connaître au niveau plus élevé. Les Allemands vont probablement finir au cinquième rang dans le Groupe A et batailler contre la Norvège dans la ronde de relégation.

 

La LNH sur Facebook