Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Sotchi 2014 : Les plus grandes interrogations de la Russie pourraient se situer devant le filet

    mercredi 2013-12-25 / 6:00 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Vassili Ossipov - Journaliste NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Sotchi 2014 : Les plus grandes interrogations de la Russie pourraient se situer devant le filet
    Sotchi 2014 : Les plus grandes interrogations de la Russie pourraient se situer devant le filet

    Alors que la date limite pour procéder à l’annonce de l’alignement final approche à grands pas, l’entraîneur de la Russie Zinetulla Bilyaletdinov a pu observer une dernière fois certains des joueurs de la Ligue continentale de hockey (KHL) afin de déterminer qui mérite d’être de la formation qui participera aux Jeux olympiques 2014 à Sotchi. Bilyaletdinov a eu cette chance au cours de la Coupe Channel One, un tournoi qui s’est tenu du 19 au 22 décembre et qui mettait aux prises les puissances européennes. La Russie a accueilli l’événement à Sotchi, dans l’amphithéâtre où se tiendra le tournoi olympique.

    ATTAQUANTS

    Alex OvechkinPavel DatsyukAlex Semin

    Ilya KovalchukEvgeni MalkinAlex Radulov

    Nikolai KuleminArtem AnisimovVladimir Tarasenko

    Viktor TikhonovAlexei TereschenkoEvgeny Kuznetsov

    Nail YakupovAlexander Perezhogin

    CE QUI A CHANGÉ : Comme prévu, l’entraîneur Bilyaletdinov n’a pas invité à la Coupe Channel One le meilleur pointeur de la KHL, soit le capitaine du Metallurg de Magnitogorsk Sergey Mozyakin, qui a récolté 21 buts et 48 points en 36 parties jusqu’ici cette saison. Son compagnon de trio de longue date Danis Zaripov n’a pas fait partie de la formation lui non plus.

    Si la blessure à Evgeni Malkin devait être plus sérieuse que prévu, ce qui semble hautement improbable, Artem Anisimov sera muté au deuxième trio, et un autre centre devra être ajouté à l’alignement. Le choix se fera vraisemblablement entre l’ancien joueur des Jets de Winnipeg Alexander Burmistrov, qui a retrouvé son aplomb avec l’Avangard d’Omsk cette saison après avoir choisi de retourner en Russie, et Vadim Shipachyov, un coéquipier de Kovalchuk avec le SKA de Saint-Pétersbourg, qui connaît une excellente saison.

    DÉFENSEURS

    Andrei MarkovAlexei Emelin

    Sergei GoncharSlava Voynov

    Ilya Nikulin – Evgeny Medvedev

    Nikita NikitinFedor Tyutin

    CE QUI A CHANGÉ : Jusqu’à maintenant, le duo de défenseurs le plus impressionnant à être considéré par l’équipe nationale russe est celui composé d’Andrei Markov et d’Alexei Emelin qui évoluent avec le Canadien de Montréal. Markov est toujours une menace offensive, lui qui occupe le 15e rang des pointeurs chez les défenseurs de la LNH avec 19 points (aucun autre défenseur russe ne fait parmi des 30 premiers à ce chapitre). Emelin est récemment revenu au jeu à la suite d’une blessure à un genou, et il a depuis fait sentir sa présence avec son jeu physique.

    Slava Voynov a dernièrement connu une séquence de trois parties avec au moins un point, et il est l’un des meilleurs défenseurs des Kings de Los Angeles. Grâce à sa grande vitesse et à son puissant lancer frappé, Voynov sera un pilier à la ligne bleue pour les Russes.

    GARDIENS

    Semyon Varlamov

    Sergei Bobrovsky

    Alexander Eremenko

    CE QUI A CHANGÉ : La situation des gardiens semble être le maillon faible de l’équipe russe en ce moment. Le gardien de l’Avalanche du Colorado Semyon Varlamov a entrepris la saison en jouant comme un candidat au trophée Vézina, mais son rendement a légèrement diminué depuis quelque temps. Le récipiendaire du trophée Vézina en 2013, Sergei Bobrovsky des Blue Jackets de Columbus, est tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure à l’aine et il ne devrait pas effectuer de retour avant le début du mois de janvier.

    Un autre candidat devant le filet de la Russie, Evgeni Nabokov des Islanders de New York, vient tout juste de revenir au jeu après avoir subi une blessure similaire, et il a besoin de temps pour retrouver la forme. Dans la situation actuelle, Alexander Eremenko pourrait devenir un choix logique pour amorcer le tournoi devant la cage russe, mais le cerbère du Dynamo de Moscou ne possède pas beaucoup d’expérience sur la scène internationale.

    LES PROCHAINS EN LIGNE : Le jeune prodige de 18 ans Valeri Nichushkin des Stars de Dallas progresse rapidement, et il est certain que sa candidature sera étudiée attentivement, lui qui possède d’excellentes mains et un très bon coup de patin. Il ne faudra pas se surprendre si l’entraîneur le préfère à l’attaquant d’Edmonton Nail Yakupov. Artemy Panarin, un coéquipier de Kovalchuk et de Viktor Tikhonov, a amassé 10 buts et 23 points en 35 parties et est aussi dans la course.

    Les défenseurs Anton Belov des Oilers d’Edmonton et Anton Volchenkov des Devils du New Jersey pourraient procurer un peu de robustesse à la brigade défensive russe. Belov passe de plus en plus de temps sur la patinoire, et il devient un joueur important de son équipe. Volchenkov fait partie depuis longtemps de l’équipe nationale russe, et son expérience des tournois d’envergure pourrait certainement être utile.

    Si Nabokov récupère suffisamment rapidement de sa blessure à l’aine, et qu’il parvient à démontrer qu’il est prêt pour les Jeux olympiques, il pourrait toujours être de la formation. Il a connu deux excellentes saisons avec les Islanders et, malgré ses 38 ans, il appartient toujours à l’élite mondiale. Konstantin Barulin de Ak Bars dans la KHL connaît une bonne campagne, et son expérience serait la bienvenue si un autre candidat devant le filet devait subir une blessure.