Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Touchette : Coups de cœurs et déceptions de la saison

lundi 2013-12-23 / 17:03 / LNH.com - Nouvelles

Par Serge Touchette - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Touchette : Coups de cœurs et déceptions de la saison
Touchette : Coups de cœurs et déceptions de la saison

Le temps file.

La preuve, les Jeux de Sotchi ne sont plus qu'à quelques semaines près de prendre leur envol.

Et, mine de rien, les équipes de la LNH sont presque rendues à mi-parcours.

Le moment est venu de prendre une grande respiration et un peu de recul et de dresser un premier bilan de la saison 2013-14.

Il s'est passé plein de choses; les champions en titre de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago, continuent sur leur formidable lancée, les Bruins de Boston ne dérougissent pas et un Sidney Crosby en santé a repris sa place au premier rang des marqueurs. Comme quoi, il y a des choses, qui ne changent pas !

Mais trêve de bavardage. Sans plus tarder, je vous propose mes coups de cœur et mes déceptions de la première moitié du calendrier ...

Une surprise: Le Lightning de Tampa Bay

Qui donc aurait osé prédire une telle saison au Lightning ? Surtout après le départ de Vincent Lecavalier et la blessure subie par son meilleur marqueur, Steven Stamkos. C'est tout à l'honneur du gardien Ben Bishop et de l'increvable Martin St. Louis, entre autres.

Une déception: Les Sénateurs d'Ottawa

L'année dernière, ils ont étonné un peu tout le monde malgré des blessures à répétition. Non seulement ils ont mérité une place dans les séries éliminatoires, mais ils ont éliminé le Canadien de Montréal. Est-ce que le départ de leur grand leader Daniel Alfredsson les a affaiblis à ce point ? La question se pose.

Une machine: Alexander Ovechkin

Wow ! Il marque des buts à un train d'enfer dans une ligue largement dominée par les gardiens de but et les défenses. A ce rythme, il pourrait éclipser sa marque personnelle de 65 buts établie en 2006-07. Bref, il est redevenu ce joueur, qui jouait avec passion à ses débuts dans la LNH. Comme l'impression qu'il profitera de la vitrine olympique pour éblouir la planète. Watch out !

Surprenant: L'Avalanche du Colorado

Leur départ-canon de sous la gouverne de leur nouvel entraîneur, Patrick Roy.

Une belle histoire: Josh Harding

Harding, malgré la sclérose en plaques, se veut probablement le gardien de but de l'heure dans la LNH et, de surcroît, un sérieux candidat pour les Jeux de Sotchi. Oui, une grande leçon de vie signée Josh Harding.

Retour en force: Carey Price

Avec la complicité de Stéphane Waite, probablement la meilleure acquisition de Marc Bergevin pendant l'entre saison, il s'est relevé au point de reprendre sa place parmi l'élite. Ou serait le Canadien sans lui ?

Une autre déception: Les Rangers de New York

Ils ont de la misère à conserver une fiche de ,500, et cette fois, ce n'est pas la faute de John Tortorella, à qui on reprochait bien souvent d'étouffer ses meilleurs joueurs dans un système défensif.

Impressionnants: Les Kings de Los Angeles

Même sans Jonathan Quick, les Kings continuent de s'imposer parmi les meilleures formations du circuit. Voilà une équipe qui ressemble de plus en plus à celle qui a enlevé la Coupe Stanley en 2012.

Le pouvoir est dans l'Ouest

L'Association de l'Est a peut-être les deux meilleurs joueurs de la LNH en Sidney Crosby et Alexander Ovechkin, mais l'Association de l’Ouest, jusqu'à ce jour, a les meilleures équipes. Dans l'Ouest, plus d'une demi-douzaine d'équipes, dont Chicago, Los Angeles, San Jose, St. Louis et Anaheim, peut rêver à la Coupe Stanley.

Un mystère: Les Oilers d'Edmonton

À tous les ans, on répète qu'ils misent sur l'un des meilleurs noyaux de jeunes joueurs de la LNH avec Taylor Hall, Jordan Eberle et Ryan Nugent-Hopkins, entre autres. Or ils continuent de tourner en rond. Y-a-t-il un docteur dans la salle ?

Un régal pour les yeux: Le spectacle offert par les Blackhawks de Chicago

Ils forment l'équipe la plus rapide de la LNH. La plus explosive aussi.

La ligue du vieux poêle

À 41 ans, Jaromir Jagr continue d'émerveiller la galerie. Il est le meilleur marqueur des Devils du New Jersey et, en date du 22 décembre, il n'était plus qu'à six buts près de devenir le septième joueur de l'histoire seulement à atteindre le plateau des 700 buts. Un phénomène, qu'on vous dit.

Une étoile est née: Tomas Hertl

Il était était parmi les meilleurs marqueurs de la LNH avant de subir une blessure à un genou, il y a quelques jours. L'attaquant de 20 ans a inscrit quatre buts au cours d'un match contre les Rangers en octobre dernier, y compris un qui appartient à la catégorie des chefs d'œuvre.

En lice

Mes cinq premiers candidats au trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe: Sidney Crosby, Alexander Ovechkin, Patrick Kane, Josh Harding et Ryan Getzlaf. Des objections ?

Dur à suivre: Le Canadien

Il est tantôt bon, tantôt ordinaire. Carey Price, P.K. Subban et Andrei Markov ont été ses meilleurs joueurs depuis le début de l'année. La Coupe ? Attendez encore un peu d'avant d'acheter vos chaises longues. En attendant, passez de joyeuses fêtes !

 

La LNH sur Facebook