Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien n’a pas fait le poids à St. Louis

jeudi 2013-12-19 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien n’a pas fait le poids à St. Louis
Le Canadien n’a pas fait le poids à St. Louis

ST. LOUIS -- Alexander Steen voudrait peut-être renégocier la prolongation de contrat de trois ans et 17,4 millions $ qu’il a signée jeudi.

Il a marqué deux autres buts en soirée, ses 23e et 24e, pour mener les Blues à une victoire de 5-1 sur le Canadien, qui en était à son premier d’une série de six matchs à l’étranger.

Ces 24 buts, un sommet chez les Blues, égalent déjà son meilleur total en carrière et ne le cèdent qu’aux 28 d’Alex Ovechkin. Steen a aussi aidé les Blues à mettre fin à une brève séquence de deux défaites en dépit de l’absence des attaquants David Backes et Vladimir Sobotka, tous deux blessés au haut du corps.

Chris Stewart, avec son cinquième but en cinq matchs, Jaden Schwartz et Maxim Lapierre ont également déjoué Carey Price tandis que Brendan Gallagher privait Jaroslav Halak d’un blanchissage. Halak a battu son ancienne équipe pour la quatrième fois en autant de matchs entrepris contre le Canadien, repoussant 25 lancers, un de plus que son ancien coéquipier.

« C’est une bonne journée, a commenté Steen. Nous sommes sortis avec beaucoup d’énergie. Nous savions que c’était une bonne équipe qui joue de façon robuste et est très rapide, mais il semble que nous avons dicté le jeu dès le départ. »

Steen a impressionné ses coéquipiers.

« C’est toute une journée, a note Alex Pietrangelo. C’aurait été bien s’il avait marqué un troisième but pour couronner le tout. Le gars obtient un nouveau contrat puis il marque deux buts en première période, ce qui montre bien le type de joueur qu’il est. J’imagine qu’on attendra maintenant d’autres choses du genre de sa part. »

Les Blues montrent une fiche de 48-0-1 à leurs 49 derniers matchs à domicile quand ils ont marqué trois buts et plus.

« Le début de rencontre était une indication à savoir que nous étions engagés physiquement, a apprécié l’entraîneur Ken Hitchcock. Nous avons fait de l’échec-avant. Quatre de nos cinq buts ont été le résultat de ce que nous pourchassions la rondelle. Cela a ressemblé à l’équipe que nous avons envisagée et à la façon dont nous devons jouer.

« Toute l’équipe a été forte sur la rondelle. Nous devions revenir à ce style de jeu et commencer à payer le prix et à nous impliquer physiquement. Nous avons vraiment été forts sur les rondelles libres. »

Halak, lui, affiche une moyenne à vie de 0,98 et un taux d’arrêts de ,960 face à son ancienne équipe.

« On ne les affronte qu’une fois ou deux par année, a rappelé le gardien. Je suis heureux qu’on ait gagné. Jouer pendant 60 minutes a été la clé. »

« Nous ne nous sommes pas présentés ce soir, c’est simple », a quant à lui déclaré l’entraîneur du Canadien Michel Therrien. « Notre éthique de travail n’était pas là. Je suis vraiment déçu de notre performance. Les seuls moments où nous avons travaillé fort ont été pendant qu’on jouait en désavantage numérique. Pour le reste, rien, aucun effort.

« Quand votre éthique de travail est au rendez-vous et que vous payez attention aux détails, vous pouvez avoir une chance. Je n’ai pas aimé notre effort. C’était un mauvais match de notre part. »

Steen a inscrit le premier des trois buts des Blues en première période pendant un désavantage numérique. Il a accepté une passe de T.J. Oshie lors d’une échappée à trois contre un et dirigé un tir haut du côté du bâton de Price.

Il a récidivé moins de quatre minutes plus tard, cette fois en quittant le banc des punitions. Il a saisi la passe de Derek Roy et s’est servi du défenseur Alexei Emelin comme écran pour battre Price encore une fois d’un tir haut, du côté rapproché.

Stewart a triplé l’avance d’un tir de l’enclave sur réception d’une passe de Brendan Morrow, qui était crédité d’une 300e mention d’aide en carrière.

Les Blues ont donc enfin connu du succès en première période, qui constituait un problème pour eux depuis quelque temps.

« Ce n’est pas un secret, nous n’étions pas prêts pour cette période. Nous avons fait des erreurs que nous n’aurions pas dû », a reconnu le capitaine du Canadien Brian Gionta. « Nous commençons souvent lentement. Je ne sais pas si c’est à cause de la préparation. Une fois que nous sommes dans le trouble, nous semblons entreprendre quelque chose, mais il faut commencer dès le début. Nous devons jouer de façon désespérée dès la première mise en jeu. »

Gallagher a marqué son premier but en 12 matchs à la deuxième période, frappant au vol le retour d’un lancer de David Desharnais qu’il avait lui-même fait dévier de sa position habituelle, bien ancré devant le filet.

De retour au jeu après avoir raté deux matchs en raison d’une blessure au haut du corps, Schwartz a fait 4-1 en troisième période, son tir trouvant le fond du filet du côté du bâton de Price après avoir capté une passe d’Oshie. Schwartz a 13 points à ses 13 derniers matchs.

Affrontant lui aussi l’équipe qui l’avait repêché, Lapierre a réussi son premier but en 18 rencontres, le dernier du match, à l’aide d’un tir frappé dirigé de l’enclave.

 

La LNH sur Facebook