Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Red Wings ont encore foi en Stephen Weiss

jeudi 2013-12-19 / 16:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Red Wings ont encore foi en Stephen Weiss
Il est trop tôt pour parler de la signature de Stephen Weiss comme étant un échec, selon Ken Holland

DETROIT - Il est encore trop tôt pour parler de la signature de Stephen Weiss comme étant un échec, selon le directeur général des Red Wings de Detroit, Ken Holland.

Weiss, qui consultera un spécialiste au sujet de sa blessure à l’aine vendredi, à Philadelphie, a marqué seulement deux buts et récolté quatre points en 26 matchs pour Detroit, depuis sa signature au bas d'un contrat de cinq ans et 24,5 millions $, apposée l'été dernier.

« Je ne regarde pas dans quel sport que vous évoluez, quand vous regardez un athlète, vous regardez ce qu'il a accompli sur une période de temps donnée », a déclaré Holland après la séance de patinage de Detroit, jeudi matin au Joe Louis Arena. « Chaque athlète connaît probablement une année au-dessus de la moyenne et une année en deçà, mais il ya beaucoup de statistiques qui sont à peu près semblables. Quand vous regardez l’historique de Weiss, il raconte une récolte de 48 points lors de cinq des sept dernières années. »

Weiss a fait ses débuts dans la LNH en 2001-02 avec les Panthers de la Floride en jouant sept matchs et a passé la majorité des 10 saisons suivantes avec cette franchise, marquant 145 buts et récoltant 394 points en 654 matchs en saison régulière.

En 2011-12, Weiss a aidé les Panthers à se qualifier pour les éliminatoires de la Coupe Stanley en jouant 80 matchs et en marquant 20 buts, chemin faisant vers une saison de 57 points. Puis, la saison dernière, une blessure au poignet l’a forcé à disputer seulement 17 matchs, récoltant un but et trois passes et enregistrant un différentiel de moins-13.

Holland fait le pari que les résultats de la saison dernière ainsi que le début de la présente campagne font partie de la saison « sous la moyenne » de Weiss, au cours de sa carrière.

« Il a 30 ans, pas 36, a déclaré Holland. Est-ce que je pense qu'il peut être à nouveau ce joueur de 48 points ? Absolument. Je n'ai pas de raison de penser qu’il ne peut plus être ce joueur. Il doit arriver à recouvrer la santé et la confiance est un facteur. »

Weiss a signé avec les Red Wings en tant que joueur autonome sans compensation le 1er juillet et il était appelé à reprendre le rôle laissé vacant par le départ de l'ancien attaquant de Detroit Valtteri Filppula, au centre de deuxième trio.

Aux prises avec un problème à l'aine lors du camp d'entraînement, Weiss a connu un lent départ et a été tenu à l’écart pendant six matchs en novembre, lorsque la blessure s’est déclarée. Il est revenu au sein de l’alignement dans un rôle réduit, jouant principalement sur la quatrième ligne, mais il n’a récolté qu’une mention d'aide en neuf matchs avant que la blessure à l'aine ne refasse surface.

Le match de jeudi opposant Detroit aux Flames de Calgary sera le cinquième de suite où Weiss se retrouve à l’écart et selon Holland, il faudra possiblement patienter encore avant de le voir effectuer un retour au jeu. Cela dépendra de ce que le spécialiste lui dira au terme de sa consultation.

« Nous avons besoin de lui en santé, a déclaré Holland. Nous voulons qu'il soit un facteur, cette année. J'espère qu'il n'aura pas besoin d’opération, mais s’il a besoin d'une intervention chirurgicale, c’est ce que nous ferons. Nous avons besoin de lui. C'est une partie importante de ce que nous essayons d’accomplir. Nous essayons de l’avoir en bonne santé. Tout indique qu’il ne pourra patiner de sitôt. »

Pour ce qui est de l’important contrat, Holland n'est pas prêt à parler d'échec.

« Nous aimons cette signature, a-t-il dit. Pour toutes sortes de raisons qui font que ça n’a pas fonctionné comme nous l’avions espéré, mais il s'agit d'un contrat de cinq ans. Il est fréquent de voir un joueur connaître une mauvaise saison et rebondir lors de la campagne suivante. »

Holland a également donné quelques mises à jour au sujet des autres joueurs des Red Wings qui se retrouvent actuellement sur la liste des blessés. Le capitaine Henrik Zetterberg, qui a participé à la pratique matinale, va bien dans sa guérison d'une hernie discale qui l’a forcé à s’absenter durant huit matchs d'affilée.

« Il sera prêt à jouer le 28 (contre les Panthers) », a déclaré Holland.

Le gardien de but Jimmy Howard a patiné à nouveau et cette fois, il était en mesure de porter ses jambières. Les Red Wings espèrent le voir effectuer un retour devant le filet à quelque part entre le 30 décembre (contre les Predators de Nashville) et le 4 janvier (contre les Stars de Dallas). Cela signifie que la présence de Howard pour la Classique hivernale Bridgestone 2014 de la LNH, prévue le 1er janvier au Michigan Stadium, demeure une option.

Le défenseur recrue Danny DeKeyser (épaule) pourrait revenir dans les prochains jours. L'attaquant Justin Abdelkader (commotion cérébrale) a patiné pour une deuxième journée consécutive et pourrait également revenir au cours des prochaines rencontres.

L’attaquant Johan Franzen (commotion cérébrale) ne reviendra pas avant un certain temps, sans doute après la pause de Noël, la blessure de l’avant Gustav Nyquist (aine) est encore évaluée au jour le jour et le joueur de centre Darren Helm (épaule) espère revenir à temps pour jouer contre les Maple Leafs lors de la Classique hivernale.

Detroit a également rappelé le vétéran joueur d’attaque Jordin Tootoo, mercredi, pour le placer à droite sur la quatrième ligne. Ce mouvement a forcé le retrait du vétéran Mikael Samuelsson, qui sera laissé de côté. Jonas Gustavsson obtiendra le départ devant le filet contre les Flames, lui qui tentera d'aider les Red Wings à briser une séquence de cinq matchs sans victoire au Joe Louis Arena.

L’entraîneur des Flames Bob Hartley a jonglé avec ses trios lors de l'entraînement, dans l'espoir d'obtenir un peu plus de production offensive suite à une défaite de 2-0 survenue mardi contre les Bruins de Boston.

« Je pense qu'il était temps de procéder à des changements », a déclaré Mike Cammalleri, qui a été rayé de la formation contre les Bruins, après avoir enregistré un seul point (une passe) depuis qu’il a inscrit son dernier but le 30 novembre contre les Kings de Los Angeles. « Nous devons en obtenir davantage des deux côtés de la patinoire et parfois je pense qu'un changement est nécessaire. Le temps d’effectuer un changement était propice, pour nous. »

Quant aux récents déboires des Red Wings, les Flames ne se laisseront pas bercer par un faux sentiment de confiance. Ils se retrouvent au sixième échelon dans la Division Pacifique avec 31 points, et 13e dans la l’Association de l’Ouest, loin d’une place en vue des séries éliminatoires.

« D'abord et avant tout, nous ne sommes pas en première place en ce moment, nous avons assez de nous préoccuper de notre propre groupe », a déclaré Cammelleri. « Deuxièmement, il est difficile de seulement penser aux Red Wings de Detroit dans ce contexte. Même s'ils avaient perdu 20 parties de suite, nous nous présenterions tout de même ici en pensant : « Nous jouons contre les Red Wings. Donc je ne pense pas que vous avez le temps de penser aux difficultés qu’ils traversent. Il faut toujours jouer à son maximum pour vaincre les Wings. »

Karri Ramo doit obtenir le départ devant le filet pour Calgary .

Voici les alignements que pourraient présenter les Flames et les Red Wings en vue de l’affrontement de jeudi soir :

FLAMES

Curtis Glencross - Matt Stajan - Lee Stempniak

Paul Byron - Sean Monahan - Jiri Hudler

Mike Cammalleri - Mikael Backlund - David Jones

Lance Bouma - Joe Colborne - Brian McGrattan

Kris Russell - T.J. Brodie

Mark Giordano - Ladislav Smid

Chris Butler - Shane O'Brien

Karri Ramo

Reto Berra

Rayés de l’alignement: Blair Jones, T.J. Galiardi, Christopher Breen

Blessé: Dennis Wideman (fracture à la main)

RED WINGS

Tomas Jurco - Pavel Datsyuk - Daniel Alfredsson

Drew Miller - Joakim Andersson - Tomas Tatar

Daniel Cleary - Luke Glendening - Patrick Eaves

Todd Bertuzzi - Riley Sheahan - Jordin Tootoo

Niklas Kronwall - Jonathan Ericsson

Kyle Quincey - Brendan Smith

Jakub Kindl - Brian Lashoff

Jonas Gustavsson

Petr Mrzaek

Rayé de l’alignement : Mikael Samuelsson

Blessés: Henrik Zetterberg (dos), Johan Franzen (commotion cérébrale), Justin Abdelkader (commotion cérébrale), Jimmy Howard (genou), Gustav Nyquist (aine), Stephen Weiss (aine), Danny DeKeyser (épaule), Darren Helm (épaule)

 

La LNH sur Facebook