Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Martin Jones demeure parfait et les Kings blanchissent les Oilers

mercredi 2013-12-18 / 1:20 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Martin Jones demeure parfait et les Kings blanchissent les Oilers
Martin Jones demeure parfait et les Kings blanchissent les Oilers

LOS ANGELES – Il y a deux semaines, Martin Jones attendait sa chance en regardant aller le gardien no 2 de l’équipe, Ben Scrivens. Mardi soir, Jones a réalisé un exploit que ni le partant Jonathan Quick ni aucun autre gardien des Kings de Los Angeles n’a accompli.

Jones est devenu le premier gardien de l’histoire des Kings à amorcer sa carrière avec une fiche de 6-0-0 après avoir effectué 24 arrêts dans un gain de 3-0 face aux Oilers d’Edmonton au Staples Center.

Jones a alloué cinq buts en six matchs dans la LNH. Son troisième jeu blanc en carrière a fait du but de Dwight King en première période le filet victorieux, alors que les Kings ont rebondi après une défaite de 3-1 contre les Blackhawks de Chicago dimanche. Jordan Nolan a touché la cible alors que les Oilers effectuaient un mauvais changement avec 4:38 à faire, et Dustin Brown a ajouté un but dans un filet désert.

Jones a réalisé trois arrêts spectaculaires en deuxième période pour préserver l’avance de 1-0. Il a sorti la jambière droite devant Ryan Smyth, la gauche pour empêcher Ales Hemsky de marquer en contournant le filet et a fermé la porte aux dépens du lancer du revers de Nail Yakupov.

Il a également frustré Taylor Hall sur une échappée au troisième tiers, même si Hall a quelque peu raté sa tentative du revers.

Edmonton a été blanchi pour une deuxième fois en trois matchs et n’a pu tirer profit d’un autre solide départ d’Ilya Bryzgalov. Les Oilers n’ont pas réussi à effectuer une poussée en troisième période, eux qui n’ont dirigé aucun lancer au cours des 10 premières minutes de l’engagement.

 

La LNH sur Facebook