Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Ducks infligent aux Red Wings une autre défaite à domicile

mardi 2013-12-17 / 22:43 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Ducks infligent aux Red Wings une autre défaite à domicile
Les Ducks infligent aux Red Wings une autre défaite à domicile

DETROIT – Mike Babcock l’a expliqué en termes simples après l’entraînement matinal des Red Wings de Detroit mardi au Joe Louis Arena.

« Nous ne pouvons pas tenter de marquer cinq buts contre cette équipe [mardi soir] », a insisté Babcock, l’entraîneur de Detroit, en parlant des Ducks d’Anaheim. « Nous le comprenons parfaitement. »

Les Red Wings l’ont peut-être bien compris, mais cela n’a pas empêché les Ducks de filer vers une victoire de 5-2, réussissant presque à atteindre le plateau des cinq buts au cours de la seule première période.

La recrue des Red Wings Tomas Jurco a inscrit son premier but dans la LNH pour procurer une avance de 1-0 aux siens après 3:15 de jeu au premier tiers, mais Anaheim (24-7-5) a répliqué avec quatre buts sans riposte au cours des 16 minutes suivantes pour amorcer le deuxième engagement avec une confortable avance de 4-1.

Jakob Silfverberg, qui revenait au jeu après une absence de 24 rencontres en raison d’une blessure, a créé l’égalité 25 secondes après le but de Jurco, et les buts se sont enchaînés par la suite. Nick Bonino a d’abord porté la marque à 2-1 à 5:29, Corey Perry a ensuite doublé l’avance des Ducks à 18:16 à l’aide de son 22e but de la campagne et Sami Vatanen a finalement fait 4-1 quand son puissant lancer frappé a traversé la ligne des buts alors qu’il ne restait que 1,2 seconde au cadran.

Vatanen et Saku Koivu ont tous deux terminé la soirée avec une récolte d’un but et une aide, alors qu’Andrew Cogliano a amassé trois mentions d’assistance. C’est Jonas Hiller (16 arrêts) qui a mérité la victoire. Les Ducks ont eu le dessus 30-18 sur Detroit au chapitre des tirs, en plus de dominer la majeure partie de la rencontre.

Anaheim a éprouvé une petite frayeur lorsque leur centre no 1 Ryan Getzlaf a été contraint de quitter la rencontre après avoir subi une blessure au visage. Une mise en échec de Kyle Quincey a envoyé Getzlaf tête première sur la rampe, et il est sorti de la surface de jeu avec une serviette sur la bouche.

Getzlaf a raté le reste de la première période ainsi que les sept premières minutes du deuxième tiers, avant de revenir au banc des siens et de terminer la rencontre. Une pénalité majeure pour avoir donné de la bande a été décernée à Quincey, de même qu’une inconduite de partie.

L’avantage numérique des Ducks a par contre été annulé lorsque Dustin Penner a été pris en défaut pour bâton élevé un peu plus de trois minutes après l’expulsion de Quincey, mais Perry a trouvé le fond du filet alors que les deux équipes évoluaient à 4-contre-4. Mikael Samuelsson se trouvait toujours au cachot, lui qui purgeait la punition de Quincey.

Le but de Perry, un lancer des poignets vif et précis qui a battu le gardien du côté éloigné, a chassé de la rencontre Jonas Gustavsson (huit arrêts). Le gardien recrue Petr Mrazek (17 arrêts) lui est venu en relève, et a cédé sur le lancer tardif de Vatanen.

Ce lancer, en provenance du haut du cercle des mises en jeu à la gauche du gardien, a été décoché à la suite d’une passe en retrait de Cogliano. Ce dernier a ensuite obtenu sa troisième passe de la soirée à 12:26 de la deuxième période sur le but de Koivu. Koivu a porté le pointage à 5-1 à l’aide d’un lancer du revers après avoir récupéré une rondelle libre dans l’enclave. Mrazek n’a pas été en mesure de maîtriser le disque flottant avec son gant, la rondelle ayant dévié sur l’intérieur du patin gauche de Brendan Smith.

Daniel Cleary a inscrit son troisième but de la saison alors qu’il ne restait que 1:58 à faire au troisième vingt, mais ce but est arrivé bien trop tard pour racheter la soirée de misère des Red Wings. Détroit (15-12-9) a maintenant subi la défaite à ses trois dernières sorties, et n’a pas savouré la victoire à ses six derniers matchs. Les Red Wings sont aussi durement touchés par les blessures, qui affligent huit de leurs joueurs, notamment six de leurs neuf premiers attaquants et leur gardien Jimmy Howard.

À leur première rencontre contre les Ducks depuis qu’ils les ont éliminés en sept rencontres en quart de finale de l’Association de l’Ouest l’an dernier, les Red Wings ont été contraints de se tourner vers trois attaquants recrues. Mrazek est devenu la quatrième recrue du côté de Détroit lorsqu’il s’est amené dans la rencontre en première période.

 

La LNH sur Facebook