Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Wild a raison de l’Avalanche en fusillade

dimanche 2013-12-15 / 0:12 / LNH.com - Nouvelles

Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Wild a raison de l’Avalanche en fusillade
Le Wild a raison de l’Avalanche en fusillade

DENVER – Les joueurs du Wild du Minnesota se sont ralliés en troisième période avant de vaincre l'Avalanche du Colorado par la marque de 2-1 en fusillade, samedi, au Pepsi Center .

Les deux tireurs du Wild, Zach Parisé et Mikko Koivu, ont touché le fond du filet contre le gardien Semyon Varlamov de l’Avalanche lors des tirs de barrage. Le gardien de but Josh Harding du Wild a arrêté les deux derniers tireurs de l' Avalanche, PA Parenteau et Ryan O'Reilly, après que Matt Duchene eut amorcé la séance avec un but.

L'Avalanche s’est accroché à la troisième place dans la Division Centrale avec une fiche de 21-9-1, pour un total de 43 points. Le Wild présente un dossier de 19-11-5 pour un total de 43 points, mais a joué quatre matchs de plus.

Le Wild a égalé la marque 1-1 avec 3:53 à faire en troisième période, sur le sixième but de la saison de l’attaquant Nino Niederreiter. Le Wild a empêché l'Avalanche de sortir de sa zone et Jason Pominville a passé à Suter, qui s’est approché sans surveillance depuis la pointe gauche. Ce dernier a décoché un tir du poignet à travers la circulation et la rondelle a dévié sur Niederreiter avant de se retrouver derrière Varlamov.

Lorsque les équipes se sont rencontrées, le 30 novembre, le Wild a marqué deux fois alors qu’il ne restait que 3:27 à jouer en temps réglementaire, pour effacer un déficit de 2-0, avant de s'incliner 3-2 en tirs de barrage.

L'Avalanche a pris une avance de 1-0 à 10:48 de la deuxième période sur un but de Maxime Talbot. John Mitchell était dans le cercle droit quand il a passé au défenseur Cory Sarich juste à l'intérieur de la ligne bleue. Sarich a décoché un tir à partir de là et la rondelle a rebondi sur le patin de Talbot pour se retrouver derrière Harding.

Chaque gardien a arrêté 26 tirs au cours du temps réglementaire ainsi que lors de la période de prolongation de 5 minutes.

Les deux équipes ont eu des problèmes à trouver le fond du filet au cours des dernières semaines, une tendance qui s'est poursuivie samedi.

Sans compter les buts accordés en deux fusillades, l'Avalanche a inscrit 17 buts lors de ses neuf derniers matchs. Le Wild a marqué 15 fois dans ses 10 rencontres précédentes et a encaissé deux défaites par blanchissages.

L'Avalanche a obtenu les deux seuls jeux de puissance lors des deux premières périodes et n'a pas réussi à capitaliser, ce qui pousse leur disette avec l'avantage d'un homme à 0-en-26 dans un tronçon de 10 matchs.

Le Wild a réussi trois tirs au filet sur un jeu de puissance en troisième période, mais n'a pu convertir. Le Wild présente un rendement de 1-en-11 avec l'avantage d’un homme dans ses cinq derniers matchs.

 

La LNH sur Facebook