Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Pacioretty marque en prolongation pour permettre au Canadien de renouer avec la victoire

samedi 2013-12-14 / 22:10 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Pacioretty marque en prolongation pour permettre au Canadien de renouer avec la victoire
Pacioretty marque en prolongation pour permettre au Canadien de renouer avec la victoire

Le Canadien de Montréal a mis fin à sa séquence de deux défaites grâce au filet de Max Pacioretty en début de prolongation, samedi, pour vaincre les Islanders de New York 1-0.

David Desharnais a fait tout le travail sur le filet victorieux de Pacioretty à 1:51 de la période de surtemps. Il a d’abord bloqué une tentative de passe du défenseur Thomas Hickey, avant de récupérer la rondelle derrière la cage d’Evgeni Nabokov et de contourner le filet. Il a ensuite repéré Pacioretty qui fonçait vers le but et a placé la rondelle directement sur la palette du no 67, qui a marqué sur le 25e tir du Tricolore.

« J’ai reçu une superbe passe, a déclaré Pacioretty. C’était super de pouvoir compléter le jeu. On a été chanceux dernièrement, et ceci en était un autre exemple. »

Le but était le 12e de Pacioretty et son neuvième en 15 rencontres en carrière face aux Islanders.

Carey Price a réalisé 21 arrêts dans le gain pour signer son deuxième jeu blanc de la saison et le 21e de sa carrière.

« C’était une très bonne victoire gagnée à l’arrachée », a dit Price alors que le Canadien a amélioré sa fiche à 10-2-1 à ses 13 derniers matchs. « Nous avons disputé un très solide match du début à la fin. On savait que le pointage serait bas et on joue très bien, on attend patiemment nos chances. L’effort était là toute la soirée. »

Nabokov a terminé la rencontre avec 24 arrêts, lui qui disputait un premier match depuis le 16 novembre contre les Red Wings de Detroit après s’être blessé à l’aine. Les Islanders ont ainsi encaissé un 12e revers à leurs 13 dernières sorties.

« Les gars ont fait du très bon boulot autour du filet et en zone neutre, a mentionné Nabokov. C’était un match serré. On a fait beaucoup de bonnes choses défensivement. »

Les Islanders, qui étaient de retour au Nassau Coliseum après un séjour de 1-4-0 sur la route, ont semblé avoir un regain de vie dès les premiers instants du match grâce au joueur de centre Ryan Strome, qui effectuait ses débuts dans la LNH. Sélectionné au cinquième rang lors de l’encan 2011, Strome était le meilleur pointeur de la Ligue américaine avant d’être rappelé cette semaine. Il a terminé le match de samedi avec deux tirs au filet et a gagné cinq de ses 11 mises en jeu en 14:42 de temps de glace.

« Je me sentais bien sur la patinoire, a dit l’athlète de 20 ans. Content d’avoir pu y participer. J’ai senti que nous avons travaillé très fort pendant tout le match. »

Les Islanders ont obtenu leur meilleure chance de la première période quand le capitaine John Tavares a frappé un retour de lancer au vol qui a déjoué Price, mais qui a terminé sa course sur la barre transversale.

Avec à peine deux minutes d’écoulées à la rencontre, un combat a éclaté entre le dur à cuire du Canadien George Parros et Eric Boulton. Parros semblait avoir le dessus pendant la majeure partie de la bagarre, mais une bonne droite de Boulton a fortement sonné Parros, qui a chuté sur la patinoire. En se relevant, Parros semblait ébranlé et s’est même dirigé par erreur au banc des siens au lieu d’aller au banc des pénalités. Le thérapeute sportif du CH a cependant exigé de pouvoir examiner Parros, qui a donc retraité au vestiaire.

Le Canadien a finalement confirmé en début de deuxième période que Parros n’allait pas revenir au jeu. Tout porte à croire qu’il pourrait avoir subi une autre commotion cérébrale, lui qui avait été sur la touche pendant un mois après avoir été victime du même mal lors du premier match de la saison.

Après une deuxième période sans vie, où le Tricolore n’a décoché que six tirs vers le but adverse (contre sept pour les Islanders), les esprits se sont échauffés en début de troisième tiers. Lars Eller a durement mis Tavares en échec derrière le filet de Nabokov, alors que Tavares a vu son casque s’envoler à la suite de l’impact. Tous les joueurs de New York se sont rués vers Eller, qui a été puni pour coup illégal à la tête sur la séquence. La reprise vidéo semble cependant indiquer qu’Eller aurait plutôt frappé Tavares d’épaule à épaule.

Le défenseur Francis Bouillon a été laissé de côté au profit de Douglas Murray du côté du Canadien, tout comme l’attaquant Ryan White. Rene Bourque, blessé au haut du corps, n’a pas fait le voyage à Long Island avec les siens, mais il devrait être en mesure de réintégrer la formation au cours de la prochaine semaine.

Chez les Islanders, Lubomir Visnovsky (commotion cérébrale) et Radek Martinek (dos) sont toujours sur la touche, alors que Casey Cizikas s’est blessé jeudi dans la défaite de New York face aux Coyotes de Phoenix et n’a pas été en mesure d’affronter le Canadien.

Le CH sera de retour devant ses partisans dès dimanche alors qu’il accueillera les Panthers de la Floride à 18 h 00 HE. Les Islanders disputeront quant à eux leur prochain match à domicile face au Lightning de Tampa Bay mardi.

 

La LNH sur Facebook