Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Luongo et les Canucks blanchissent les Oilers

vendredi 2013-12-13 / 23:57 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Luongo et les Canucks blanchissent les Oilers
Luongo et les Canucks blanchissent les Oilers

VANCOUVER - L'entraîneur des Canucks de Vancouver John Tortorella avait invité Daniel et Henrik Sedin à simplifier leur jeu et à lancer la rondelle davantage cette semaine. Cela a payé contre les Oilers d'Edmonton.

Daniel a ouvert la marque sur un rare tir lors d’un jeu de puissance de la pointe gauche, tandis que Zack Kassian et Chris Higgins ont marqué à 3:41 d’intervalle au début de la troisième période, et Roberto Luongo a effectué 19 arrêts pour mener les Canucks à une victoire de 4-0 contre les Oilers au Rogers Arena vendredi soir.

Dale Weise a marqué son premier but en avantage numérique en carrière avec 34,8 secondes à jouer, alors que Vancouver (19-10-5) a poursuivi sa série de victoires consécutives à six matchs, un sommet cette saison.

Avec son frère jumeau Henrik au banc des pénalités et les Canucks qui profitaient d’un jeu de puissance à 4-contre-3, le tir de Daniel à 8:41 de la deuxième période a frappé la jambe du défenseur des Oilers Nick Schultz, alors que ce dernier bataillait avec Higgins dans l’enclave et a le disque rebondi entre les jambes du gardien Devan Dubnyk.

Kassian a marqué de façon similaire à 2:26 de la troisième, en faisant dévier un long tir de David Booth entre les jambières de Dubnyk, tandis que Higgins a décoché un tir du poignet sous Dubnyk à 6:07, suite à une remise de Ryan Kesler.

Luongo n’a pas été très occupé, mais a fait plusieurs arrêts spectaculaires alors que le match était toujours sur la ligne, pour mériter son troisième jeu blanc de la saison et le 65e de sa carrière, un seul derrière Patrick Roy au 14e rang dans l’histoire.

Les deux plus beaux arrêts de Luongo sont survenus lors de descentes à 2-contre-1. Il a d’abord plongé pour harponner Ales Hemsky à la fin de la première période et a ensuite volé David Perron du gant, sur un tir depuis l'intérieur du point de mise en jeu gauche avec 6:25 à faire au deuxième engagement.

Luongo a aussi utilisé son gant pour voler le défenseur Justin Schultz, qui était laissé sans surveillance dans le cercle gauche, à mi-chemin de la troisième période .

Dubnyk était de retour dans les buts, une journée après avoir été retiré d’un match après seulement 20 minutes de jeu dans un revers de 4-2 face aux Bruins de Boston, et il a su répondre aux arrêts de Luongo durant les deux premières périodes. Il a gardé des Oilers fatigués dans le match alors qu'ils étaient dominés 26-10 au chapitre des tirs après 40 minutes de jeu.

La tendance s’est maintenue lors de la troisième période et Dubnyk a terminé sa soirée avec 36 arrêts, alors que les Oilers, derniers dans l’Association de l’Ouest avec un bilan de 11-20-3, ont perdu des matchs consécutifs pour la première fois depuis la mi-novembre.

Edmonton pouvait compter sur le retour de l’attaquant Boyd Gordon, lui qui a raté six matchs aux prises avec une blessure à l'épaule, et il a secoué l’alignement, faisant passer Sam Gagner au sein de la quatrième ligne pour commencer la partie.

Cela n'a pas vraiment stimulé les Oilers, qui ont amorcé un voyage de quatre matchs. Au lendemain d’un revers de 3-0, Edmonton a été dominé 6-0 au niveau des tirs lors des six premières minutes de jeu et par 14-4 au terme de la première période. Les Oilers ont eu la chance d’effectuer quelques descentes en surnombre, mais Perron n'a pas réussi à obtenir un tir au filet, tôt lors de la première période et Jordan Eberle a fait de même après une autre descente en surnombre juste après que Vancouver eut ouvert le pointage.

À l'autre extrémité, Dubnyk a joué de chance quand Higgins a frappé le poteau après s’être présenté seul devant lui à la huitième minute de la deuxième période, puis a joué de patience pour voler Kesler sur une descente à 2-contre-0, après un jeu de passes avec Weise, pour maintenir le déficit d’un filet.

Kassian a finalement battu le gardien avec son premier point en neuf matchs, en déjouant un Dubnyk surpris après que Booth, qui a également mis fin à une série de cinq rencontres sans point, eut coupé au centre et dirigé une rondelle au filet alors qu’il tombait sur la glace.

Après que Higgins eut converti une belle passe de Kesler, qui a récolté deux mentions d’aide dans ce match, les Canucks ont été en mesure de faire jouer davantage leurs deux derniers trios, faisant profiter d’un peu de repos à leurs meilleurs joueurs en vue de l’affrontement face à Boston samedi soir. Malgré cela, le joueur de quatrième trio Weise a profité d’un rebond favorable tard dans le match, offrant ainsi au défenseur Jason Garrison sa troisième aide du match.

Ce sera la première visite des Bruins à Vancouver depuis qu'ils ont remporté le septième match de la finale de la Coupe Stanley 2011, ici, il y a pratiquement 2 ans et demi, jour pour jour.

 

La LNH sur Facebook