Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Shattenkirk marque à la toute fin et les Blues défont les Jets

mardi 2013-12-10 / 23:16 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Shattenkirk marque à la toute fin et les Blues défont les Jets
Shattenkirk marque à la toute fin et les Blues défont les Jets

WINNIPEG – Les Blues de St. Louis ont connu leur part de ratés en première période cette saison, mais ils continuent d’exceller au cours des deux autres, eux qui l’ont fait à nouveau mardi en l’emportant 2-1 face aux Jets de Winnipeg.

Les Blues se sont remis d’un lent départ, ont touché la cible en début de deuxième tiers, survécu à une remonté en troisième et se sont servis de leur jeu de puissance (deuxième meilleur de la ligue) pour voler la victoire aux Jets. Les Blues ont remporté 13 des 14 matchs au cours desquels ils menaient après deux périodes.

Le défenseur de Winnipeg Dustin Byfuglien a été puni pour avoir accroché alors qu’il restait 3:26 à écouler au troisième tiers. Le défenseur des Blues Kevin Shattenkirk en a profité pour toucher la cible dès la 24e seconde du jeu de puissance, faisant dévier un lancer sur le joueur de centre des Jets Bryan Little.

Alexander Steen a inscrit son 21e de la campagne en début de deuxième vingt, ce qui a donné une avance de 1-0 aux Blues sur leur quatrième lancer. Le but de Steen lui a permis de devancer Corey Perry des Ducks d’Anaheim au deuxième rang de la LNH. Steen a marqué quatre buts contre Winnipeg lors des trois duels entre les deux équipes cette saison.

Winnipeg, avec un avantage numérique classé au 30e rang de la ligue, est finalement sorti de sa torpeur grâce au filet de Little à trois minutes de la troisième période, qui a brisé une disette de 0-en-18 avec un homme en plus pour les Jets.

Le gardien des Blues Brian Elliott a effectué 20 arrêts. Elliott, qui a remplacé le partant Jaroslav Halak dans une défaite de 5-2 face aux Ducks samedi, a alloué deux buts ou moins lors de sept de ses huit dernières apparitions.

Ondrej Pavelec des Jets a rebondi après une mauvaise sortie, lui qui avait accordé cinq buts dans un revers contre les Panthers de la Floride, et a stoppé 18 des lancers de St. Louis.

Les Jets n’avaient pas joué à Winnipeg depuis le 23 novembre. Ils ont présenté une fiche de 4-2-0 lors d’un séjour de six matchs sur la route dans l’Est, qui leur a permis d’au moins ne pas trop s’éloigner de la course aux séries éliminatoires.

Le match contre St. Louis a amorcé une séquence cruciale de trois parties à domicile, qui inclura des visites de l’Avalanche du Colorado et des Stars de Dallas. Les Jets ont débuté la rencontre à huit points d’une place en séries dans l’Ouest.

Le différentiel de plus-30 au chapitre des buts des Blues figurait au sommet de la LNH avant le match, mais l’équipe se classe au 14e rang pour le différentiel en première période (0). Les deux équipes ont dirigés 10 tirs au but au total au premier tiers, et les Jets avaient l’avantage 13-10 après deux périodes.

Les Blues avaient perdu trois de leurs quatre dernières rencontres, incluant une à domicile contre Anaheim quand ils ont alloué trois buts au cours des sept premières minutes.

Les Jets sont sortis forts mardi, égalant le style physique des visiteurs et empêchant le premier trio composé de Steen, David Backes et T.J. Oshie d’appliquer un échec avant soutenu. St. Louis n’a dirigé son premier tir au but qu’à 6:08 de la première période, et Winnipeg l’a limité à seulement deux.

Steen a donné les devants aux Blues à 4:44 du deuxième tiers. Oshie a remis la rondelle le long de la rampe gauche vers Steen dans le coin. Depuis l’arrière de la ligne des buts, Steen a décoché un tir qui a pris de court Pavelec qui trichait à son poteau droit, l’a atteint dans le dos et a pénétré dans le filet.

La pénalité de l’attaquant de St. Louis Vladimir Sobotka pour avoir fait trébucher en début de troisième période a permis aux Jets de déployer leur deuxième avantage numérique. L’unité, qui a connu des difficultés cette saison, s’est bien installée en zone des Blues et a testé Elliott à plusieurs reprises avant que Little n’accepte une passe d’Andrew Ladd au cercle droit pour battre Elliott d’un tir bas.

 

La LNH sur Facebook