Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Martin Jones connaît un départ de rêve dans la LNH

mardi 2013-12-10 / 23:25 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com


MONTRÉAL - Il s’appelle Martin Jones et c’est un nom à retenir.

Jones a réussi un deuxième jeu blanc d’affilée et remporté sa troisième victoire en autant de départs dans la LNH quand les Kings de Los Angeles ont dominé le Canadien de Montréal 6-0 au Centre Bell, mardi.

Les Kings n’avaient pas remporté la victoire au Centre Bell depuis 1999 et s’ils y sont parvenus, c’est beaucoup en raison de la solide prestation de leur jeune gardien au début de la rencontre.

Jones, qui n’a que 23 ans, a effectué 17 arrêts à la première période et il a stoppé pas moins de sept tirs pendant une pénalité au défenseur Drew Doughty dès la première minute de jeu.

«Je ne m’attendais peut-être pas à un tel départ en carrière mais je ne veux pas m’arrêter là », a-t-il affirmé.

Jones connaît un départ de rêve dans la LNH. Il n’a pas alloué un but en 142:46 depuis qu’il a été déjoué par Corey Perry à 2:14 de la troisième période de la victoire de 3-2 en fusillade contre les Ducks d’Anaheim lors de son premier départ, le 3 décembre.

Samedi, Jones avait blanchi les Islanders de New York 3-0 au Staples Center de Los Angeles en effectuant 16 arrêts et il avait résisté lors des neuf rondes de la fusillade pour remporter sa première victoire contre les Ducks.

« Ce fut agréable de gagner de différentes façons, a-t-il noté. C’est le signe d’une bonne équipe d’être en mesure de trouver le moyen de gagner dans différentes situations. »

Le Canadien a dirigé 31 tirs vers Jones, 10 lors des avantages numériques. Alex Galchenyuk a effectué sept tirs et Lars Eller, quatre.

« Je pense qu’on a vraiment fait du bon travail, a dit Jones. Ils ont eu des occasions de marquer en avantage numérique mais le gardien d'une équipe a besoin de réaliser les arrêts pour tuer le temps pendant les pénalités.

« C’est vraiment une équipe talentueuse et ils obtiennent des occasions de marquer sur le jeu de puissance, a-t-il ajouté. Je ne voulais que donner une chance à mes coéquipiers. Et après, on a très bien joué. »

Les Kings ont pris une avance de deux buts à la première période et ils ont ensuite inscrit quatre buts à la deuxième période pour filer avec la victoire.

« On a fait du bon travail à cinq contre cinq pendant toute la soirée et à la deuxième période, a noté Jones, on a pris aucune pénalité et ils n’ont obtenu que trois tirs. »

La dernière victoire des Kings à Montréal remontait au 11 décembre 1999. Ils ont mis un terme à une séquence de cinq défaites de suite au domicile du Canadien.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
La série est à égalité 1-1
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 2-0
vs.
St. Louis mène la série 2-0
vs.
Anaheim mène la série 2-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook