Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Carey Price cède quatre buts sur 16 tirs et les Kings l’emportent pour la 1re fois à Montréal depuis 1999

mardi 2013-12-10 / 21:42 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Carey Price cède quatre buts sur 16 tirs et les Kings l’emportent pour la 1re fois à Montréal depuis 1999
Carey Price cède quatre buts sur 16 tirs et les Kings l’emportent pour la 1re fois à Montréal depuis 1999

MONTRÉAL – Le Canadien de Montréal a subi sa première défaite à domicile en 14 ans contre les Kings de Los Angeles en étant écrasé 6-0, mardi soir.

Les Kings ont inscrit quatre buts sur 16 tirs contre Carey Price, qui a été remplacé par Peter Budaj à la sixième minute de la deuxième période, et le jeune Martin Jones a été éblouissant devant leur filet pour mettre fin à la séquence de cinq victoires du Canadien.

Price (14-9-2) a subi sa première défaite en carrière (3-1-0) contre les Kings, qui ont mis fin à sa séquence personnelle de sept victoires de suite depuis le 19 novembre. Il a été remplacé par Budaj après le quatrième but des Kings à 5:28 de la deuxième période.

À son troisième départ seulement dans la LNH, Jones (3-0-0) – auteur d’un jeu blanc samedi contre les Islanders de New York – a remporté sa troisième victoire en obtenant son deuxième blanchissage d’affilée. Il a fait face à 17 tirs à la première période et il a été remarquable lors des premières minutes en bloquant sept tirs durant une pénalité au défenseur Drew Doughty, à 38 secondes. Il a notamment stoppé deux tirs de suite d’Alex Galchenyuk en étirant sa jambière droite.

Le Canadien présente une fiche 9-1-1 à ses 11 derniers matchs, tandis que les Kings ont remporté une quatrième victoire de suite. Ils n’ont pas concédé plus de deux buts à leurs 16 derniers matchs (11-1-4).

« Je pense qu’on a perdu tous nos combats », a expliqué le défenseur du Canadien Francis Bouillon, qui était de retour dans la formation à la place de Douglas Murray. « On demande à nos gardiens de but de faire les gros arrêts depuis le début de la saison et je pense qu’ils ont marqué quatre ou cinq buts sur des retours de lancer.

« Je pense que dans notre zone, on a eu beaucoup de lacunes et que c’est ce qui nous a coûté le match. »

Le Canadien n’a pu profiter des trois pénalités imposées aux Kings au cours de la première période et par surcroit, les Kings ont inscrit leur deuxième but alors qu’il restait à peine plus d’une dizaine de secondes à la période.

« Ce fut un bon duel à la première période et on a eu nos chances mais malheureusement, on a été incapable de marquer, a reconnu Bouillon. Mais leur deuxième but nous a fait extrêmement mal. On est rentré au vestiaire la tête basse et on était amorphe en embarquant à la deuxième période. »

Comme Bouillon, Josh Gorges a insisté sur les retours de lancer.

« Sans rien leur enlever, je pense qu’on n’a pas répondu, a affirmé Gorges. On savait que c’était une équipe qui faisait de l’échec-avant et qui fonçait au filet et nous n’avons pas gagné les batailles devant le filet. Quand la rondelle est là, il faut se battre pour s’en emparer. »

C’était la première fois cette saison que le Canadien concédait plus de quatre buts et il n’avait pas perdu en temps réglementaire depuis le 7 novembre contre les Rangers de New York. C’était aussi la deuxième fois seulement qu’il accordait plus de deux buts à ses 15 dernières rencontres (11-2-2).

« C’est décevant. Nous sommes tous déçus », a avoué l’entraîneur-chef Michel Therrien. « Surtout devant nos partisans. On avait fait beaucoup de bonnes choses récemment. Il faut mettre ce match derrière nous et s’assurer qu’on va revenir en force et fournir un bon effort. »

En revanche, l’entraîneur-chef des Kings Darryl Sutter était, bien entendu, très satisfait du travail de ses joueurs.

« On a tué trois pénalités à la première période, deux pénalités après la 10e minute, et c’est probablement ce qui a fait la différence dans le match, a-t-il dit. Ils ont eu 11 ou 12 tirs en avantage numérique pendant la première période et s’ils avaient marqué un but, cela aurait pu faire une différence. »

Les Kings sont souvent impliqués dans des matchs serrés de 3-2 ou 2-1 mais ils ont éclaté à l’attaque en inscrivant six buts sans riposte. Quand ils inscrivent le premier but dans un match, leur dossier s’établit à 14-2-2 cette saison.

« Nos défenseurs ont marqué deux buts et on a marqué deux buts sur des mises en jeu », a expliqué Sutter.

La dernière victoire des Kings au Centre Bell remontait au 11 décembre 1999. Ils avaient subi cinq défaites de suite à Montréal et sept consécutives (à domicile et à l’étranger) contre le Canadien depuis le 8 mars 2003.

Les Kings sont privés de leur gardien no 1 Jonathan Quick depuis le 12 novembre en raison d’une blessure à l’aine, mais rien n’y paraît. Ils présentent une fiche de 9-1-3 avec Jones et Ben Scrivens, l’ancien gardien des Maple Leafs de Toronto.

Jones se comporte comme un vétéran aguerri même s’il entreprend sa carrière dans la LNH.

« Le pointage final ne relate généralement pas toute l’histoire », a dit Justin Williams, qui a inscrit le dernier but des Kings. « Le match aurait-il été différent s’ils avaient marqué lors d’un de leurs trois jeux de puissance à la première ? Oui, absolument. Notre gardien a fait des arrêts importants qui nous ont permis de revenir et de prendre l'avantage à partir de là. C’est son troisième match et il semble que c’est son 300e! »

Net avantage

Le Canadien a eu un net avantage (17-12) au chapitre des tirs en plus de profiter de trois avantages numériques, mais il n’y avait rien à faire contre Jones, qui a tout bloqué à la première période.

Les Kings ont marqué le premier but du match à la suite d’une incursion de Doughty dans la zone du Canadien. Doughty a remis la rondelle à Willie Mitchell, qui a décoché un tir frappé dévié par Anze Kopitar. Price a effectué l’arrêt avec difficulté, mais la rondelle a rebondi en direction de Jordan Nolan, qui s’est emparé du retour de lancer pour réussir son quatrième but de la saison.

Avec 13 secondes à faire à la période, Kopitar, avec son neuvième, a inscrit le deuxième but des Kings à la première période en ayant raison de Price à l’aide d’un tir des poignets après une passe précise de Mike Richards.

Les Kings ont pris une avance de 3-0 au début de la deuxième période grâce à un but d’Alec Martinez, son premier de la saison, à 1:45. Moins de quatre minutes plus tard, Tyler Toffoli, avec son huitième, a ensuite chassé Price en inscrivant le quatrième but des Kings.

Jake Muzzin, avec son deuxième de la saison, et Williams, avec son 11e, ont marqué contre Budaj avant la fin de la période.

Le Canadien n’a dirigé que trois tirs vers Jones au deuxième tiers.

L’attaquant George Parros a été laissé de côté, tandis que Rene Bourque (haut du corps) et Davis Drewiske (épaule) manquent toujours à l’appel.

Les Kings disputeront un deuxième match en autant de soirs en rendant visite aux Maple Leafs de Toronto mercredi, tandis que le Canadien jouera ses deux prochains matchs à l’étranger contre les Flyers de Philadelphie jeudi et les Islanders de New York samedi. Il reviendra au Centre Bell dimanche pour recevoir les Panthers de la Floride.

 

La LNH sur Facebook