Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Plekanec et Galchenyuk marquent en 23 secondes et le Canadien bat les Sabres

samedi 2013-12-07 / 23:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Plekanec et Galchenyuk marquent en 23 secondes et le Canadien bat les Sabres
Plekanec et Galchenuyk marquent en 23 secondes et le Canadien bat les Sabres

MONTRÉAL - Le Canadien de Montréal a réussi deux buts en 23 secondes et son quatrième trio a grandement contribué à l’attaque alors qu’il a défait les Sabres de Buffalo 3-2 au Centre Bell samedi soir.

Le Canadien a remporté une cinquième victoire de suite et une neuvième à ses 10 derniers matchs (9-0-1), tandis que les Sabres ont subi une 24e défaite en 30 rencontres cette saison.

Opposé à la pire équipe de la LNH, le Canadien a manqué de vigueur à la première période, mais a été plus agressif par la suite et a inscrit trois buts en deuxième pour filer avec la victoire.

Le quatrième trio du Canadien, composé de Travis Moen, Ryan White et Brandon Prust, a totalisé cinq points. Prust et Tomas Plekanec ont réussi un but et une passe chacun, Moen, deux mentions d’assistance, et White, une aide.

« Ils ont été physiques, intenses, ils ont réussi à marquer deux buts. J’ai adoré leur travail et ils méritent beaucoup de crédit pour la victoire », a expliqué l’entraîneur-chef Michel Therrien en faisant l’éloge de son quatrième trio. « Ils ont été de véritables leaders. »

Prust, son troisième de la saison, a marqué dès la première minute de la deuxième période, puis Plekanec, son 11e, et Alex Galchenyuk, son huitième, ont touché la cible à 17:44 et 18:07 pour mettre le match hors de la portée des Sabres.

Pour amorcer la deuxième période, Therrien a fait appel à son quatrième trio parce qu’il voulait plus d’intensité et qu’il avait apprécié le travail des trois à la première et c'est alors que le vent a tourné.

« Notre quatrième ligne d’attaque nous a donné une chance de gagner, a noté Plekanec. On a commencé à mieux patiner à la deuxième période et notre entraîneur a pris une excellente décision en mettant notre quatrième trio sur la glace pour la première mise en jeu. Ce fut la clé de la rencontre quand on a réussi notre premier but. Ils ont joué tout un match pour nous. »

Prust a été choisi la première étoile du match et Moen, la troisième.

« La dernière fois, c’était peut-être dans les pee-wee ! », a blagué Prust en parlant de sa première étoile.

« C’était à notre tour, a-t-il ajouté plus sérieusement. On s’était parlé avant le match. On voulait faire les choses simplement. On a lancé la rondelle au fond de la zone et on a fait du bon travail.

« C’est bon pour nous d’apporter notre contribution. Nos meilleurs trios ont fait le gros du travail récemment. Ils faisaient du travail formidable pour nous et on voulait contribuer aux succès de l’équipe. On est content de l’avoir fait ce soir et on veut continuer. »

« Ce soir, c’était notre soir », a renchéri Moen.

Deux jours après sa brillante victoire contre les Bruins de Boston, le Canadien a ainsi savouré un cinquième gain de suite alors qu’il disputait un septième match en 11 jours. Il n’a pas subi la défaite en temps réglementaire depuis le 7 novembre contre les Rangers de New York.

Un superbe but de Zemgus Gingersons, son deuxième de la saison, a réduit l’écart à 3-2 dans les premières minutes de la troisième période. Il a déjoué P.K. Subban avant d’avoir le meilleur sur Carey Price. Tyler Ennis, avec son sixième, a été l’autre marqueur des Sabres.

À son 24e départ de la saison, Price a signé une 14e victoire. Au sommet de sa forme, il accordé deux buts ou moins lors d’un 10e départ de suite (8-1-1).

Jhonas Enroth affiche un dossier de 1-6-2 cette saison, mais il a subi sa première défaite en carrière contre le Canadien (3-1-0). À son dernier départ il y a une semaine, il avait subi la défaite 1-0 en prolongation contre les Devils du New Jersey.

Le Canadien n’a effectué que 19 tirs.

« C’est difficile de voir des choses qui brillent dans les défaites », a dit l’entraîneur-chef des Sabres, Ted Nolan, qui a remplacé Ron Rolston le 13 novembre. « On fait encore des erreurs mais elles ne sont pas aussi fréquentes. Nous avons limité une équipe à moins de 20 tirs sur la route et il y a donc des choses positives. Nous nous améliorons, mais on ne fait pas les bonds qu’on voudrait faire. »

À la troisième période, le défenseur Andrei Markov s’est blessé au genou gauche à la suite d’une collision avec Ennis. Il a fait une chute sur la patinoire et il s’est relevé difficilement mais il est ensuite revenu au jeu pour terminer le match.

« On est content que ce soit rien de majeur », a dit Therrien.

Le Canadien l’avait emporté 3-1 à Buffalo le 27 novembre.

Neuf tirs

Contrairement à leurs habitudes, les Sabres n’ont concédé aucun but à l’adversaire à la première période. Les deux équipes se sont étudiées et il n’y a eu que neuf tirs, cinq par les Sabres et quatre par le Canadien, et aucune pénalité. Les Sabres n’ont réussi que six buts et ils en ont accordés 34 lors du premier tiers en 30 matchs cette saison.

Le Canadien a été plus agressif au début de la deuxième période et a marqué dès la 19e seconde, quand Prust a complété un jeu de White et Moen. Il a eu raison d’Enroth à la suite d’un lancer des poignets.

White n’avait pas affronté les Bruins jeudi. Il était en uniforme pour la deuxième fois lors des cinq derniers matchs du CH.

Les Sabres ont répliqué au milieu de la période grâce à un but d’Ennis. Alimenté par Christian Ehrhoff, il a effectué un puissant tir sur réception qui a battu Price.

Le défenseur Mark Pysik a reçu la première pénalité du match à 11:26 pour avoir donné un coup de bâton et le Canadien n’a pu en profiter, alors que Galchenyuk avait été réuni à Plekanec et Brian Gionta.

Avec moins de trois minutes à faire en deuxième période, Plekanec a brisé l’égalité de 1-1 en complétant un beau jeu de Prust, qui était derrière le filet pour lui remettre la rondelle. Et 23 secondes plus tard, Galchenyuk a porté le score 3-1 à l’aide d’un tir précis des poignets à la suite d’une belle passe d’Andrei Markov.

Le défenseur Douglas Murray était jumelé à Raphael Diaz pour former le troisième duo à la ligne bleue. Le robuste George Parros et Francis Bouillon ont été laissés de côté, tandis que Rene Bourque soigne toujours une blessure au haut du corps.

Du côté des Sabres, le robuste John Scott a été retiré de la formation. Le centre Brian Flynn était de retour après avoir été laissé de côté jeudi lors du match contre les Rangers. Alexander Sulzer est à l’écart en raison d’une blessure au haut du corps.

Le Canadien disputera son prochain match mardi au Centre Bell contre les Kings de Los Angeles. Quant aux Sabres, ils recevront les Sénateurs d’Ottawa mardi.

 

La LNH sur Facebook