Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La victoire est le meilleur remède contre la fatigue, affirme Daniel Brière

vendredi 2013-12-06 / 0:40 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

MONTRÉAL - Même s’il n’a pas participé au pointage, le vétéran Daniel Brière a apporté une solide contribution dans la victoire de 2-1 contre les Bruins de Boston, qui a permis au Canadien de se hisser au premier rang de la section atlantique jeudi soir.

Brière a bien fait aux côtés de Lars Eller et Alex Galchenyuk, notamment à la deuxième période alors que leur trio a créé de bonnes occasions de marquer.

« C’est plate qu’on se soit fait marquer un but en première, mais en deuxième on a eu plusieurs bonnes chances de marquer juste avant notre premier but, a-t-il noté. Les choses s’en viennent. On se promène d’un bord et de l’autre. Ce n’est pas toujours facile. On trouve des façons de gagner et c’est ce qui compte. »

Contrairement à la première période, le Canadien a été plus agressif en deuxième et y a pris le contrôle du match.

« C’est comme si avant ça, on n’attaquait pas le filet, a expliqué Brière. On restait à l’extérieur. Et là, [Raphael] Diaz a foncé et il a failli mettre la rondelle dans le filet. On dirait que ça nous a donné des ailes. On a été récompensé après ça et on a eu des chances de marquer. »

Le Canadien a remporté une huitième victoire à ses neuf derniers matchs (8-0-1) malgré la fatigue accumulée. Il disputait un sixième match en neuf jours.

« Quand tu gagnes, a souligné Brière, c’est toujours plus facile. Quand tu gagnes, la fatigue se fait oublier plus vite. C’est probablement le meilleur remède. »

Compte tenu du fait que les Bruins étaient bien reposés, peu d’observateurs croyaient aux chances du Canadien.

« Les victoires sont toutes grosses, a dit Brière. La semaine dernière, c’était aussi une grosse victoire contre Toronto. On a créé un peu de séparation avec les Maple Leafs. Mais il n’y a pas de doute que ce soir (jeudi), c’est la plus grosse jusqu’à présent. »

Le défi du Canadien sera maintenant de rester au premier rang.

« Ce n’est pas le temps de s’asseoir et de se sentir bien pour ce qu’on a fait jusqu’à présent, a rappelé Brière. C’est une longue saison. Il faut continuer à pousser. On sait qu’on a encore des choses à améliorer, mais on sait aussi qu’on s’en va dans la bonne direction. Il faut juste redoubler d’ardeur encore plus.

« C’est plus facile à dire qu’à faire, mais de plus en plus les équipes vont se méfier de nous maintenant. »

Brière a réussi sept points en 12 matchs après avoir été limité à trois points à ses neuf premières rencontres.

S’attendait-il à ce que le Canadien atteigne le premier rang ?

« Ce n’est pas surprenant de se retrouver au premier rang, a-t-il confié. Le but de tous, c’était de se retrouver là. On y croyait au début de la saison et notre séquence des deux ou trois dernières semaines nous a placés dans cette position.

« Je croyais vraiment qu’on se battrait pour être dans le top 3 de la section et d’avoir la chance de se battre comme on l’a fait ce soir, je ne peux demander mieux. On veut continuer à rester en haut et c’est peut-être ce qu’il y a de plus difficile. Il faudra travailler encore plus fort pour y rester. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook