Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien sort de sa torpeur en deuxième et défait les Devils 3-2

lundi 2013-12-02 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien sort de sa torpeur en deuxième et défait les Devils 3-2
Le Canadien sort de sa torpeur en deuxième et défait les Devils 3-2

MONTRÉAL – Le Canadien de Montréal amorçait une semaine chargée de quatre matchs en six soirs avec un duel contre les Devils du New Jersey au Centre Bell, mais le Tricolore a débuté la rencontre de lundi avec le niveau d’énergie que l’équipe affichera probablement samedi, c’est-à-dire pas beaucoup.

Heureusement pour lui, le CH s’est racheté en deuxième période, inscrivant deux buts – sur ses huitième et neuvième tirs du match, tout de même – grâce au brio de David Desharnais et s’est finalement sauvé avec une victoire de 3-2 contre les Devils.

Selon Desharnais, le rythme aussi différent d’un duel contre les Devils comparativement à celui de samedi soir face aux Maple Leafs de Toronto explique en partie pourquoi le Canadien a connu un si lent départ lundi.

« Je pense que lorsque tu reviens d’un match intense comme celui contre Toronto, un lundi soir contre le New Jersey, c’est peut-être un peu moins amusant et il faut vraiment se remettre dans le bain, a-t-il évoqué. Mais c’est pour ça qu’il y a trois périodes dans un match de hockey, et on a été en mesure de compenser pour la première période avec les deux autres. »

Même Michel Therrien, l’entraîneur du Tricolore, a admis après la rencontre qu’il sentait que sa troupe allait éprouver des difficultés après avoir laissé autant d’émotion sur la patinoire samedi soir.

« C’était un match très difficile pour notre équipe ce soir (lundi), a-t-il révélé. Il ne faut pas oublier que le hockey, on parle des ‘X’ et des ‘O’, oui il y a 50 pour cent de stratégies et de systèmes de jeux, mais l’autre 50 pour cent vient de ton émotion, ta passion. Donc c’est sûr qu’après avoir joué un match aussi émotif que samedi, quand tu reviens, c’est beaucoup plus difficile. […] C’était une crainte pour moi, sans l’avoir mentionné à mon équipe, et on sentait déjà que ça allait être difficile en début de match, mais on a trouvé un moyen de gagner et c’est ce qui est le plus important. »

Steve Bernier avait ouvert la marque pour le New Jersey à 11:13 de la première période et l’ancien du Canadien Michael Ryder a permis aux siens de créer l’égalité 2-2 en début de troisième vingt, mais Alex Galchenyuk a déjoué Martin Brodeur 9:34 de la période, ce qui s’est avéré être le but victorieux.

Brodeur a terminé la rencontre avec 14 arrêts, lui qui présente maintenant une fiche de 19-9-1 en 30 départs en carrière dans sa ville natale de Montréal.

Rene Bourque et Max Pacioretty – en avantage numérique – ont été les autres marqueurs pour le Canadien, Desharnais récoltant une aide sur chacun de ces buts.

Le Tricolore a également réussi à neutraliser Jaromir Jagr, le meilleur pointeur de son équipe avec 22 en 27 matchs avant la rencontre de lundi.

Price a quant à lui effectué 28 arrêts dans la victoire, sa cinquième de suite.

P.K. Subban en a réalisés deux à son tour, à chaque fois pour voler des buts certains aux Devils. Le premier est survenu alors qu’il y avait moins de cinq minutes d’écoulées à la première période lorsqu’il a placé la lame de son bâton au bon endroit au bon moment pour frustrer Jaromir Jagr, qui venait tout juste de déculotter Price.

Il a fait son deuxième arrêt du match en début de troisième tiers, en se jettant carrément dans son filet pour venir en aide à son gardien. Steve Bernier des Devils s’était amené seul à l’aile gauche et son tir a d’abord été stoppé par Price, mais la rondelle a glissé derrière lui et est passée bien près de pénétrer dans le filet, n’eût été du jeu désespéré de Subban.

Therrien n’a d’ailleurs pas manqué de lancer des fleurs à son défenseur quant à son jeu défensif, après que Subban eut beaucoup été encensé pour ses qualités offensives au cours des derniers mois.

« En ce qui me concerne, il joue son meilleur hockey », a-t-il dit du tac au tac. « Sa concentration est au bon endroit. N’oubliez pas; que tu sois un défenseur offensif ou un défenseur défensif, le point commun est que tu es toujours un défenseur. Donc même si tu as le talent pour amener de l’offensive à ton jeu, c’est super, mais tu ne veux jamais mettre ton équipe dans le pétrin à cause de ce talent, alors tu dois bien jouer des deux côtés. Et c’est ce que P.K. fait en ce moment, il fait de l’excellent boulot pour cette équipe. On le récompense et il adore les défis qu’on lui confie. On l’envoie sur la glace contre les meilleurs trios à tous les matchs et il adore ça.

« Et les bons athlètes, quand ils jouent bien, c’est ce qu’ils aiment, ce genre de défis. Et ce n’est pas une coïncidence si on connaît du succès et si on aligne les victoires. Sa concentration est là et il est certainement l’un des meilleurs défenseurs [de la ligue] en ce moment. »

Les deux équipes se retrouveront dès mercredi dans le cadre du deuxième match d’une série aller-retour, cette fois au Prudential Center au New Jersey.

Lent départ, réveil offensif en deuxième

Après un début de match en dents de scie pour le Tricolore – qui n’a dirigé que cinq tirs contre 11 en première période –, les Devils lui ont fait payer en touchant la cible à la mi-période.

À la suite d’une mauvaise séquence de Douglas Murray dans sa zone, qui n’a jamais réussi à s’emparer de la rondelle pour la dégager de son territoire, Adam Henrique a tenté une passe vers Anton Volchenkov mais a plutôt atteint la rampe. Volchenkov a récupéré le disque à bout de bras et a tiré de la pointe gauche alors que Bernier, oublié dans l’enclave, a habilement redirigé la rondelle derrière Price.

Henrique n’a pas été en mesure de terminer le match, lui qui a quitté en raison d’une blessure au bas du corps. Il était sur la glace pour la dernière présence des Devils au deuxième tiers, mais n’a pas participé au troisième vingt.

Malgré les quatre lancers du CH au deuxième engagment, le Canadien a réussi à toucher la cible à deux reprises, d’abord grâce à Bourque.

Dainius Zubrus a ensuite permis au CH d’évoluer en avantage numérique lorsqu’il a été puni pour obstruction à 15:49 de la période médiane.

Exactement une minute plus tard, sur le premier lancer du Tricolore depuis le but de Bourque, Pacioretty a complété un autre beau jeu de Desharnais pour enfiler son 10e de la saison, et son huitième en sept matchs.

Ryder a ramené tout le monde à la case départ lorsqu’il s’est servi de Murray comme écran pour déjouer Price à 4:42 du troisième tiers, mais Galchenyuk a inscrit son septième filet de la campagne en redirigeant un tir d’Alexei Emelin alors qu’il y avait beaucoup de circulation devant Brodeur.

 

La LNH sur Facebook