Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Therrien ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Desharnais et de Subban

lundi 2013-12-02 / 23:46 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Therrien ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Desharnais et de Subban
Therrien ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Desharnais et de Subban

MONTRÉAL - Michel Therrien a été très élogieux à l'endroit de David Desharnais et de P.K. Subban, après la courte victoire de 3-2 du Canadien contre les Devils du New Jersey.

Au sujet de Desharnais, l'entraîneur a affirmé que le «petit guerrier» était de retour. Pour ce qui est de Subban, il a déclaré qu'il «joue actuellement son meilleur hockey et qu'il «est assurément un des meilleurs défenseurs de la Ligue nationale». Rien de moins.

«David doit être un guerrier pour connaître du succès dans la Ligue nationale. C'est ce qu'il fait dans le moment. C'est un petit guerrier, à sa façon. Il compétitionne pour l'obtention de la rondelle. C'est un guerrier en raison de ses bonnes habitudes de travail. Tout ça mis ensemble, la confiance est là, il prend de bonnes décisions. Ça s'enchaîne. On revoit le David Desharnais auquel on a toujours cru. Même pendant son passage à vide, on croyait en lui. On a tout fait pour que la situation se replace pour lui. Le mérite lui revient. C'est lui qui s'est retroussé les manches et qui a enfilé ses bottes de travail. C'est dans l'adversité qu'on voit les bonnes personnes et les gens de coeur. Actuellement, on peut être fier de lui.»

Pour Desharnais, le but gagnant qu'il a réussi en tirs de barrage, lors du match du 15 novembre, contre les Blue Jackets de Colombus a été l'élément déclencheur.

«J'ai été plus heureux de voir la réaction des gars sur le banc que d'avoir marqué. J'ai réalisé que tout le monde était derrière moi. Ça m'a donné une bonne dose de confiance», a commenté le numéro 51.

Interrogé au sujet de la performance de Subban, qui est venu à la rescousse de Carey Price deux fois, Therrien a entonné un véritable concert d'éloges.

«Il joue son meilleur hockey, selon moi, a-t-il répété deux fois. Il a les priorités à la bonne place. Peu importe que vous soyez un défenseur à caractère offensif ou défensif, le dénominateur commun c'est que vous êtes un défenseur. Même si vous possédez des aptitudes à l'attaque, vous ne devez jamais mettre votre équipe dans le pétrin parce que vous courez trop de risques. Vous devez bien jouer dans les deux côtés de la patinoire, et c'est ce que P.K. fait actuellement. Il accomplit du travail formidable pour nous. Nous le récompenspons pour ça, en l'utilisant contre les meilleurs joueurs des équipes adverses, et il adore ça. Les bons athlètes, au sommet de leur art, affectionnent ces défis qu'on leur donne. Ce n'est pas par hasard si nous avons du succès. Sa concentration est au maximum, et il est un des meilleurs défenseurs de la ligue.»

Therrien craignait

Le Canadien a éprouvé beaucoup de difficultés à composer avec le style éteignoir habituel des Devils. Therrien avait vu venir le coup. Le match émotif de samedi a sapé beaucoup d'énergie.

«Ce n'est rien de nouveau, le match qui en suit un très émotif est toujours plus difficile. Ç'a toujours été comme ça.

«C'était une crainte pour moi, que je n'avais pas partagée avec les joueurs. Nous (les entraîneurs) avons tenté de les motiver. Ça n'a pas été facile, on doit donner du mérite aux Devils parce qu'ils ont bien joué, mais nous avons trouvé une façon de l'emporter. C'est le message que nous avons livré aux gars entre les périodes, qu'il fallait trouver une façon de l'emporter en préconisant un style simple et en restant concentré. C'est ce qu'ils ont fait.

«Il n'y a pas personne qui va me faire dire que ce groupe-là ne travaille pas. Il se donne corps et âme pour le succès de l'équipe», a finalement répondu Therrien, quand on lui a demandé s'il est surpris que le CH ait récolté 13 points sur une possibilité de 14 dans ses sept derniers matchs.

 

La LNH sur Facebook