Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Sans Robidas, les Stars se tournent vers Connauton et Oleksiak

samedi 2013-11-30 / 21:36 / LNH.com - Nouvelles

Par Steve Hunt - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Sans Robidas, les Stars se tournent vers Connauton et Oleksiak
Sans Robidas, les Stars se tournent vers Connauton et Oleksiak

FRISCO, Texas – Les Stars de Dallas ont perdu les services de leur défenseur Stéphane Robidas en raison d’une fracture à une jambe subie en deuxième période d’une défaite de 2-1 en fusillade face aux Blackhawks de Chicago vendredi soir. Non seulement est-il l’un des défenseurs des Stars avec le plus d’ancienneté, mais aussi un joueur à qui on confie beaucoup de minutes sur la patinoire.

Robidas, âgé de 36 ans, s’est blessé après avoir été atteint au patin par une tentative de passe de Jonathan Toews des Blackhawks, puis glissé et frappé durement la rampe derrière le filet des Stars. Le Québécois a quitté la glace sur une civière et a été transporté dans un hôpital de la région, et devrait demeurer à l’écart du jeu pendant une période de quatre à six mois.

Avant sa blessure, Robidas figurait au troisième rang des Stars au chapitre du temps de glace avec 19:54 en moyenne par match et son différentiel de plus-7 était à égalité au deuxième échelon.

Robidas a été jumelé avec le défenseur de deuxième année Brenden Dillon, qui a habité avec lui et sa famille pendant une partie de sa saison recrue l’an dernier. Mais maintenant que Robidas est sur la touche pour la majeure partie du reste de la campagne, une question demeure; qui évoluera avec Dillon dimanche contre les Oilers d’Edmonton?

Il y a deux possibilités. La première est Kevin Connauton, qui a été acquis en avril dans une transaction avec les Canucks de Vancouver qui a envoyé le joueur de centre Derek Roy dans l’Ouest canadien. Connauton a été laissé de côté plus souvent qu’autrement cette saison, au cours de laquelle il a également été envoyé dans la Ligue américaine pour du conditionnement. Il a pris part à un match dans la LNH, un gain contre les Flames de Calgary le 24 octobre à Dallas.

« Je me rends à l’aréna à tous les jours prêt à jouer. Quand tu es laissé de côté aussi souvent, c’est la mentalité que tu dois avoir, a dit Connauton. Tu dois simplement t’assurer de demeurer positif et de travailler fort parce que tu ne sais jamais quand une opportunité se présentera à toi. Malheureusement, c’est le pire genre de circonstance. Tu veux avoir ta chance, mais c’est un aspect bien malheureux de notre sport, de voir des choses comme celles-là arriver. »

L’autre possibilité pour l’entraîneur des Stars, Lindy Ruff, est le joueur de 20 ans Jamie Oleksiak, premier choix de Dallas (14e au total) à l’encan 2011. Il a appris qu’il avait été rappelé de la LAH vendredi soir et a pris l’avion très tôt samedi matin de Grand Rapids au Michigan afin de pouvoir participer à l’entraînement des Stars.

En 22 rencontres dans la LAH, Oleksiak a amassé cinq points et affiché un différentiel de plus-4. Il a disputé 16 matchs dans la LNH l’an dernier et a récolté deux aides.

« C’est juste excitant d’être ici, a dit Oleksiak samedi. C’est un immense honneur. Je vais rester fidèle à mon style et faire tout ce qui m’a permis de me rendre jusqu’ici, continuer à m’améliorer, en espérant que c’est ce que les Stars recherchent. Il faut juste que j’y mette du travail, que j’utilise mon gabarit, que je joue un jeu physique et que je fasse sentir ma présence sur la patinoire. »

Ruff pourrait jongler avec ses paires de défenseurs et trouver un autre joueur que Connauton ou Oleksiak pour jumeler à Dillon, mais il ne semble pas considérer cette option.

« Ce qui est difficile c’est que nos autres paires commencent à bien jouer pour nous et je ne sais pas si je veux perturber tout cela, a déclaré Ruff. Mais on va trouver une solution. »

Plus tôt cette saison, Ruff a placé Alex Goligoski et Sergei Gonchar ensemble. Goligoski évolue maintenant avec Trevor Daley et Gonchar avec Jordie Benn, et les chances que l’entraîneur reforme la paire originale sont nulles.

« Je crois qu’on va éviter cette paire. Depuis qu’on les a séparés, les choses vont vraiment bien. Il n’y a vraiment aucune raison de les remettre ensemble », a ajouté Ruff.

Considérant le fait que Ruff est satisfait de ce qu’il voit de ses paires de défenseurs actuelles, les séparer ne semble pas être une option viable.

« Je crois que la chimie au sein de ces paires de défenseurs a été vraiment bonne. Daley/Goligoski a été un très bon duo pour nous, très bon, a-t-il indiqué. Peut-être qu’on voudrait un peu plus d’offensive de leur part, mais côté défensif, ils ont vraiment bien fait. On va prendre tout ça en considération. »

Ruff a vu son lot de blessures et déteste toujours en voir d’aussi sérieuses survenir, comme celle de Robidas.

« C’est difficile. J’ai vu beaucoup de blessures et ta réaction ne change jamais quand tu vois quelque chose comme cela arriver. Il travaille tellement fort, il a tellement bien joué pour nous. Il est tellement compétitif que lorsque tu vois ça, ça fait mal, a dit Ruff. On a été assez chanceux côté blessures depuis le début de l’année, mais c’est une chose que toutes les équipes doivent gérer à un moment ou à un autre. »

 

La LNH sur Facebook