Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Trois buts de Kreider gâchent le retour de Tortorella à New York

samedi 2013-11-30 / 17:19 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Trois buts de Kreider gâchent le retour de Tortorella à New York
Trois buts de Kreider gâchent le retour de Tortorella à New York

NEW YORK - John Tortorella avait fait savoir plus tôt dans la journée que tout ce qu’il voulait était de battre les Rangers et de « partir d’ici ». Mais c’est plutôt Alain Vigneault qui a savouré une histoire contre son ancienne équipe samedi après-midi au Madison Square Garden.

Devant deux entraîneurs qui pilotaient l’autre formation la saison dernière, Chris Kreider a réussi un tour du chapeau et Cam Talbot a effectué 35 arrêts à son premier match comme partant au MSG pour mener les Rangers de New York à un gain de 5-2 sur les Canucks de Vancouver.

Rick Nash et Michael Del Zotto ont été les autres marqueurs des Rangers, David Booth et Daniel Sedin, ceux des visiteurs. Nash a ajouté deux mentions d’aide à sa fiche.

Roberto Luongo a été retiré de la rencontre après le but de Nash, ayant cédé trois fois face à 10 lancers. Son remplaçant Eddie Lach a ensuite repoussé 12 des 14 tirs en sa direction.

Vigneault a eu la main heureuse en créant un nouveau trio composé de Nash, Kreider et Derek Stepan au centre. Kreider a ouvert la marque à la 13e minute de jeu en déjouant Luongo du côté du bâton après avoir reçu une passe de Nash venue de la ligne bleue.

Le jeu s’est amorcé avec un dégagement raté le long de la rampe par Alexander Edler, qui a été confiné au banc pendant le reste de la première période.

« On a besoin de plus de la part d’Edie, a déclaré Tortorella. C’est tout un joueur de hockey, on le sait tous. Mais il doit être plus constant. C’est un joueur dont on s’attend à beaucoup. Ça fait partie de mon travail d’aller en chercher plus chez lui. »

Avec Nash et Kreider qui utilisaient leur grosseur et leur vitesse à leur avantage, le nouveau trio de New York a trouvé des ouvertures et des lignes de passes tout au long du match.

« Ç’a définitivement ouvert le jeu. On a obtenu beaucoup d’opportunités et on a profité de nos chances, a mentionné Nash. On sent déjà une complicité et tout a bien fonctionné. »

Kreider a récidivé un peu plus de quatre minutes plus tard pendant un avantage numérique, cette fois en redirigeant un tir de Ryan McDonagh.

Il a complété son premier tour du chapeau en carrière dans la LNH au milieu de la troisième période, doublant du coup sa production de la saison jusqu’à ce dernier match en marquant son sixième but. Cette fois il a fait dévier un lancer du poignet d’Anton Stralman dirigé de la pointe.

« Ils sont tout simplement comme ça. Peu importe qui tu mets avec eux, ils vont être bons. J’ai été vraiment chanceux d’avoir de bons compagnons de trio cette année, a dit Kreider. Je crois que si tu joues avec Derek Stepan et Rick Nash, le jeu va ralentir un peu pour toi. »

Talbot a effectué quelques beaux arrêts vers le milieu de la première période, ce qui a semblé galvaniser les Rangers pour la suite des événements.

Nash a entraîné le départ de Luongo après seulement 17 secondes de la deuxième période, quand il a pu toucher à une rondelle lancée par Stepan pour la faire changer de direction. L’attaquant de puissance des Rangers marquait ainsi un troisième but en autant de matchs.

Del Zotto, qui avait été laissé de côté pour cinq des huit matchs précédents, a procuré une avance de quatre buts aux Rangers en battant Lack d’un tir frappé de la ligne bleue pendant une supériorité numérique. C’était donc 4-0 même si les Rangers étaient dominés 19-15 au total des tirs au filet.

David Booth a fini par marquer pour les Canucks, avec un peu plus de quatre minutes à écouler à la seconde période. Il a pu se rendre jusqu’à Talbot après avoir capté une passe de Mike Santorelli et il lui a passé la rondelle entre les jambière à l’aide en utilisant son revers.

Daniel Sedin a inscrit le dernier but de la rencontre dans une cause perdue, profitant d’un avantage numérique en fin de troisième période pour déjouer Talbot d’un tir du poignet.

C’était un retour difficile pour Tortorella, qui a admis qu’il était initialement mal à l’aise à l’idée d’affronter son ancienne équipe. Mais une fois que le match a débuté, ces sentiments ont été mis de côté.

« Je ne vais pas vous mentir, c’est un peu étrange pour moi de revenir, a dit Tortorella. Mais quand la rencontre débute, on ne se concentre que sur jouer et tenter de trouver un moyen de gagner. »

 

La LNH sur Facebook