Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Sa force devant le filet fait de la Suède une aspirante à la médaille d’or

    mercredi 2013-11-27 / 3:00 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Sa force devant le filet fait de la Suède une aspirante à la médaille d’or
    Après avoir pris la cinquième place à Vancouver il y a quatre ans, la Suède espère se ressaisir de brillante façon aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

    Après avoir pris la cinquième place à Vancouver il y a quatre ans, la Suède espère se ressaisir de brillante façon aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

    Plusieurs joueurs de la formation de 2010 seront de retour, mais l’addition de plusieurs jeunes joueurs talentueux pourrait être l’injection nécessaire pour que les Suédois soient des aspirants pour remporter une deuxième médaille d’or lors des trois derniers Jeux Olympiques. La Suède est probablement la formation la plus forte devant le filet (menée par Henrik Lundqvist), ce qui lui donne automatiquement la chance de remporter chaque match.

    Les Suédois auront besoin de plus que la contribution de Daniel Sedin et Henrik Sedin mais Alexander Steen a probablement été la plus agréable surprise lors du premier quart de la saison 2013-14 de la LNH, et Oliver Ekman-Larsson est en train de devenir un candidat pour le trophée Norris avec les Coyotes de Phoenix.

    Voici un aperçu de ce que LNH.com croit que la Suède devra faire pour remporter le tournoi olympique de Sotchi en 2014:

    ATTAQUANTS
    Daniel Sedin Henrik Sedin Loui Eriksson
    Gabriel Landeskog Henrik Zetterberg Alexander Steen
    Johan Franzen Nicklas Backstrom Patric Hornqvist
    Carl Hagelin Patrik Berglund Daniel Alfredsson
    Jimmie Ericsson Marcus Johansson

    La Suède n’est pas une équipe avec beaucoup de profondeur au centre, mais leurs deux meilleurs joueurs de centre sont parmi les meilleurs sur la planète. Henrik Sedin et Henrik Zetterberg sont des piliers avec les Canucks de Vancouver et les Red Wings de Detroit, et ils sont des capitaines dans la LNH.

    Daniel Sedin, Eriksson, Steen et Franzen sont des menaces pour marquer chaque fois qu’ils sont sur la patinoire. Steen et Landeskog n’ont pas représenté leur pays il y a quatre ans, mais il serait impossible d’écarter Steen de la formation compte tenu de ce qu’il a fait avec les Blues de St.Louis (il avait réussi 17 buts en 22 matchs). Landeskog, 21 ans, est le capitaine de l’Avalanche du Colorado et il a joué un rôle important dans le retour en force de l’équipe cette saison.

    Lors de ce qui devrait être son dernier tournoi olympique, Alfredsson, 40 ans, apportera de la profondeur et du leadership à l’équipe suédoise. Jimmie Ericsson est un ailier droit de 33 ans qui évolue avec Skelleftea dans son pays natal.

    <
    DÉFENSEURS
    Oliver Ekman-Larsson Erik Karlsson
    Jonas Brodin Niklas Kronwall
    Victor Hedman Alexander Edler
    Niklas Hjalmarsson Douglas Murray

    La première paire de défenseurs de la Suède réunit un gagnant du trophée Norris (Karlsson) et Ekman-Larsson, un joueur qui, selon plusieurs, pourrait obtenir cet honneur dans un avenir rapproché. Ce sont des patineurs incroyablement doués, et Karlsson est un des meilleurs défenseurs offensifs dans la LNH.

    Brodin a percé dans la LNH la saison dernière et il est devenu un des meilleurs jeunes défenseurs dans la ligue. Le fait de jouer avec Kronwall à la ligne bleue équilibre cette paire de défenseurs.

    Hedman, le deuxième joueur réclamé lors du repêchage 2009 de la LNH, peut jouer beaucoup et il procure aux Suédois de la robustesse (6 pieds 6 pouces, 233 livres) à la ligne bleue. Edler peut contribuer à l’attaque et apporter de la robustesse (6 pieds 3 pouces, 215 livres).

    Hjalmarsson possède une feuille de route gagnante; il a remporté la Coupe Stanley à deux reprises avec les Blackhawks de Chicago.

    Il faut noter que le défenseur des Jets de Winnipeg Tobias Enstrom a choisi de ne pas prendre part au tournoi olympique, optant pour se concentrer uniquement sur son équipe dans la LNH. Sans quoi il serait probablement dans le groupe des six meilleurs défenseurs de la Suède.

    GARDIENS
    Henrik Lundqvist
    Robin Lehner
    Jhonas Enroth

    Lundqvist a été un des meilleurs gardiens dans le hockey au cours de la dernière décennie. Le gagnant du trophée Vézina en 2012 a aidé les Rangers à remonter dans le peloton après un début de saison difficile et il est prêt à se lancer à la poursuite d’une deuxième médaille olympique.

    Lehner, 22 ans, a été brillant avec les Sénateurs d’Ottawa et il s’est imposé quand le gardien partant Craig Anderson a soigné une blessure au cou au début de novembre. Après 11 matchs, Lehner présente une moyenne de buts alloués de 2,40 et un taux d’efficacité de ,938.

    Le troisième poste va à Enroth, qui a très bien secondé le gardien partant des Sabres de Buffalo Ryan Miller quand on a fait appel à lui. Enroth a trois ans de plus que Lehner. Il apporte donc un peu plus d’expérience.

    LES AUTRES CANDIDATS

    L’expérience d’Ericsson lui permet d’être en avance sur l’attaquant des Red Wings de Detroit Gustav Nyquist et le joueur de centre des Blackhawks de Chicago Marcus Kruger. Johansson n’a pas été constant mais ses habiletés à l’attaque lui donnent un léger avantage.

    Le défenseur des Blackhawks Johnny Oduya a représenté son pays en 2010 mais la Suède s’est grandement améliorée à la ligne bleue depuis le dernier tournoi olympique.

    Le gardien Viktor Fasth, qui a été solide avec les Ducks d’Anaheim en 2012-13, a été incommodé par les blessures cette fois-ci. Bien qu’il aimerait représenter son pays, la pause de trois semaines pourrait lui être très bénéfique.

     

    La LNH sur Facebook