Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    République tchèque: une formation de vétérans appuyée par des jeunes de talent à Sotchi

    samedi 2013-11-30 / 6:00 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    République tchèque: une formation de vétérans appuyée par des jeunes de talent à Sotchi
    République tchèque: une formation de vétérans appuyée par des jeunes de talent à Sotchi

    Patrik Elias, qui était le capitaine de la formation de la République tchèque aux Jeux de Vancouver en 2010, sait que de nos jours, de plus en plus de joueurs talentueux de son pays natal se retrouvent dans la Ligue nationale.

    « Je pense que ça s’améliore, a dit Elias à LNH.com. Il y a eu ces cinq ou six années où il y avait une petite baisse et c’est normal. Nous n’avons pas ce gros bassin de jeunes talents. Tellement de jeunes jouent en Amérique du Nord et le sport devient très coûteux dans mon pays, ce qui fait qu’il y en a moins qui ont l’occasion de jouer comme on le faisait.

    « On a chacun nos hauts et nos bas, mais il y a plusieurs jeunes joueurs comme Radko Gudas, Ondrej Palat et Tomas Hertl… ils sont sortis du pays et ils ont fait très bien dans la LNH. »

    Elias a réussi deux buts et quatre points en cinq matchs avec la formation tchèque il y a quatre ans, à Vancouver. En 10 matchs aux Jeux olympiques en carrière, Elias totalise trois buts et six points.

    Les Tchèques ont été éliminés par la Finlande lors des quarts de finale du tournoi de 2010 alors qu’ils ont pris le septième rang à Vancouver. La dernière médaille d’or de la République tchèque aux Jeux olympiques remonte à 1998 à Nagano, où les joueurs de la LNH ont pris part aux J.O. pour la première fois. Il y a des raisons d’être optimiste pour la République tchèque cette année, car il y avait un groupe impressionnant de joueurs à chaque position lors du camp d’orientation de l’équipe.

    La République tchèque évoluera dans le groupe C du tournoi avec la Suède, la Suisse et la Lettonie. Les joueurs qui seront choisis pour faire partie de la formation de 25 joueurs iront directement à Sotchi, puisque l’Association de hockey tchèque ne tiendra pas de camp de sélection.

    ATTAQUANTS
    Patrik Elias David Krejci Jaromir Jagr
    Ales Hemsky Tomas Plekanec Jakub Voracek
    Jiri Hudler Martin Hanzal Radim Vrbata
    Tomas Fleischmann Vladimir Sobotka Martin Erat
    Milan Michalek Tomas Hertl

    La principale force de la République tchèque se situe à l’attaque. Elias (Devils du New Jersey), Jagr (Devils du New Jersey), Krejci (Bruins de Boston) et Voracek (Flyers de Philadelphie) sont des joueurs établis à l’offensive et à moins d’une blessure, ils devraient participer aux Jeux de Sotchi.

    Jagr, âgé de 41 ans, est à la recherche d’une cinquième participation aux Jeux olympiques, ayant pris part aux quatre tournois qui ont inclus des joueurs de la LNH. Il avait réussi cinq points en six matchs avec l’équipe tchèque lors de la conquête de la médaille d’or en 1998 et sept points en huit matchs pour aider son pays à remporter la médaille de bronze en 2006. Il évolue au sein de la première ligne d’attaque des Devils et il est le meneur de l’équipe pour les buts, les points et le différentiel des plus et des moins, et il est parmi les deux meilleurs au chapitre des tirs au but.

    Krejci est peut-être l’attaquant le plus complet dans la formation tchèque. Il n’est pas seulement un des meneurs des Bruins pour les points cette saison, mais il figure aussi parmi les 10 meilleurs pour les tirs bloqués et les trois meilleurs pour les revirements, le différentiel et les mises en jeu remportées. Mais il ne faudrait pas oublier Hanzal et Vrbata, deux coéquipiers des Coyotes de Phoenix, qui sont les meilleurs pointeurs de leur équipe. Ils pourraient aussi former un duo offensif dynamique à Sotchi et apporter un élément nécessaire à l’attaque.

    DÉFENSEURS
    Marek Zidlicky Ladislav Smid
    Jakub Kindl Zbynek Michalek
    Jan Hejda Rostislav Klesla
    Tomas Kaberle Radko Gudas









    Il n’y a peut-être pas un joueur d’élite dans le groupe, mais il y a une poignée de défenseurs constants avec de l’expérience pour procurer du leadership. Zidlicky (Devils), Michalek (Coyotes) et le très dur Smid (Flames de Calgary) seront probablement les meneurs à la ligne bleue. Smid, Radko Gudas et Kindl effectueraient leurs débuts aux Jeux olympiques.

    Kindl, âgé de 26 ans, s’est imposé comme un joueur clé avec les Red Wings de Detroit la saison dernière. En plus d’avoir pris le deuxième rang de l’équipe avec un différentiel de plus-15, il a réussi quatre buts – un sommet en carrière – et il s’est classé parmi les sept meilleurs de l’équipe pour les mises en échec et les tirs bloqués.

    Kaberle, qui a passé 14 saisons dans la LNH avant que le contrat du joueur de 35 ans soit racheté par le Canadien de Montréal à la fin de la dernière saison, brille avec le HC Kladno dans l’Extraliga tchèque. Kaberle a beaucoup d’expérience en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, ayant pris part à 102 matchs éliminatoires, et il excelle sur le jeu de puissance. Il n’a jamais été reconnu pour son jeu robuste, mais ça ne devrait pas être un facteur sur les patinoires internationales de plus grandes dimensions en Russie. Il sera à la recherche d’une quatrième participation aux Jeux olympiques.

    GARDIENS
    Ondrej Pavelec
    Michal Neuvirth
    Jakub Stepanek

    Le gardien des Penguins de Pittsburgh Tomas Vokoun avait déjà annoncé sa retraite du hockey international avant d’être inscrit sur la liste des blessés en raison de caillots de sang dans le bassin, et il semble que Pavelec aura la tâche de protéger le filet.

    Pavelec a mené les Tchèques à la quatrième place au Championnat mondial des moins de 18 ans en 2005 quand il a été nommé le meilleur gardien du tournoi. Il a aussi été un membre de l’équipe nationale au Championnat mondial de hockey junior en 2006, au Championnat mondial senior de 2010 (médaille d’or) et au Championnat mondial senior de 2011 (bronze), ainsi qu’aux Jeux de Vancouver en 2010.

    Neuvirth, gardien adjoint des Capitals de Washington, n’a jamais fait partie de l’équipe nationale de la République tchèque, mais il a mené les Whalers de Plymouth dans la Ligue de l’Ontario à une participation au tournoi de la Coupe Memorial en 2007 à sa première saison en Amérique du Nord. Il a aussi excellé avec les Bears de Hershey dans la Ligue américaine, aidant son équipe à remporter la Coupe Calder deux années d’affilée en 2009 et 2010.

    Stepanek, âgé de 27 ans, était le troisième gardien aux Jeux de Vancouver derrière Pavelec et Vokoun, et il a représenté son pays dans quatre championnats mondiaux de la Fédération internationale de hockey sur glace.

    LES AUTRES CANDIDATS

    Parmi les attaquants qui sont aussi dans la mire de l’Association tchèque de hockey sur glace, on retrouve Ondrej Palat (Lightning de Tampa Bay), un travailleur tenace des deux côtés de la patinoire qui peut bloquer des tirs et être employé sur le jeu de puissance. Michael Frolik (Jets de Winnipeg), qui en est à sa septième saison dans la LNH, a de l’expérience en séries éliminatoires après avoir remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2012-13. Il a représenté la République tchèque à deux reprises au Championnat mondial junior, totalisant neuf buts et 11 points en 12 matchs.

    Un autre candidat possible pour obtenir un poste à l’attaque est Jiri Tlusty, qui a été le meneur chez les Hurricanes de la Caroline avec 23 buts en 48 matchs la saison dernière. Mais il a eu beaucoup de difficultés même s’il a évolué au sein de la première ligne d’attaque avec Eric Staal et Alexander Semin pendant la majeure partie du premier quart de la saison.

    À la ligne bleue, Michal Rozsival (Blackhawks) et Roman Polak (Blues de St. Louis) possèdent de l’expérience sur la scène internationale. Rozsival a été proclamé un des trois meilleurs joueurs de son pays lors du Championnat mondial senior de 2010 après avoir récolté deux passes avec les gagnants de la médaille d’or. Il a aussi remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks la saison dernière. Polak a pris part à cinq matchs lors des Jeux de Vancouver.

    Le gardien Jakub Kovar (Flyers), qui évolue en Russie avec l’Avtomobilist de Yekaterinbourg dans la KHL, pourrait avoir un rôle à remplir. Kovar a remporté une médaille de bronze au Championnat mondial senior de 2012 à Helsinki.

    Suivez Mike G. Morreale sur Twitter: @mikemorrealeNHL

     

    La LNH sur Facebook