Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Une contribution accrue des quatre trios est la clé des récents succès du CH

dimanche 2013-11-24 / 2:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Une contribution accrue des quatre trios est la clé des récents succès du CH
Une contribution accrue des quatre trios est la clé des récents succès du CH

MONTRÉAL – Après un début de mois de novembre en dents de scie pour le Canadien de Montréal, au cours duquel l’équipe a encaissé quatre revers consécutifs, le Tricolore s’est repris avec cinq victoires à ses huit rencontres suivantes, incluant trois – loin d’être de tout repos – au cours de la dernière semaine.

« Même si les victoires n’allaient pas au rythme qu’on aurait voulu, on faisait quand même beaucoup de bonnes choses », a indiqué l’entraîneur du CH, Michel Therrien. « On se concentrait sur les choses qu’on faisait bien, souvent j’aimais la manière dont on jouait même si les résultats n’étaient pas là. C’est sûr que ça devient un peu frustrant dans ce temps-là, on est tous déçu quand on n’obtient pas les victoires. Mais on faisait tellement de bonnes choses. C’est pour ça que j’encourageais notre équipe à garder sa concentration, parce qu’éventuellement le vent allait tourner. »

Alors que les partisans criaient au scandale lundi dernier après qu’un Michel Therrien en recherche de solutions eut décidé de démanteler son trio des jeunes – un des principaux contributeurs à l’attaque chez le Canadien depuis le début de la saison –, la décision du troupier du CH lui a définitivement souri, et ce trois fois de suite.

Lors des victoires contre le Wild du Minnesota mardi, les Capitals de Washington vendredi et les Penguins de Pittsburgh samedi, le Tricolore a pu miser sur l’apport offensif de ses quatre trios, un fait plutôt rare cette année.

« Nous sommes satisfaits [de nos changements de trios] parce que nous avons obtenu des résultats, a mentionné Therrien. L’objectif de faire des changements, c’est d’obtenir des résultats. Et c’est ce qui est arrivé; on a signé trois gains cette semaine. Affronter le Minnesota, qui n’avait qu’une défaite à ses 12 derniers matchs quand ils se sont amenés [à Montréal], c’était un bon regain de confiance pour notre équipe. Et ensuite affronter Washington et la meilleure équipe de notre association aussi. »

Selon l’entraîneur-chef du CH, il n’y a rien de plus évident; une attaque bien balancée est toujours un gage de réussite.

« Tu as besoin de la contribution d’un peu tout le monde si tu veux avoir du succès à long terme », a-t-il simplement déclaré.

Max Pacioretty, auteur de cinq buts au cours de cette récente séquence de trois victoires du CH, abondait dans le même sens.

« C’est bien de voir que tout le monde met la main à la pâte, a-t-il dit. Ce n’est pas comme si on pouvait vraiment pointer un joueur ou un trio en particulier. Tout le monde a fait du bon boulot à chaque match et tout le monde a semblé élever son jeu d’un cran, alors c’est bon pour la confiance d’équipe. »

Peu de gens auraient parié sur les chances du Canadien de vaincre coup sur coup ces trois équipes mieux classées et aux attaques redoutables par les temps qui courent. Après avoir réussi à limiter Mikko Koivu et Zach Parisé en début de semaine, le CH a poursuivi sur sa lancée lors de ces deux matchs en autant de soir ce week-end contre Alexander Ovechkin et Nicklas Backstrom vendredi, et Sidney Crosby et Evgeni Malkin samedi.

Mais Pacioretty croit qu’outre ces victoires, une semaine comme celle-là était la meilleure façon de savoir où en était le Tricolore.

« Ç’a servi de barème pour notre équipe, a-t-il indiqué. C’était trois matchs difficiles. Affronter une bonne équipe [vendredi], puis disputer notre deuxième match en deux soirs contre une formation probablement encore plus talentueuse, ça nous a permis de mesurer nos capacités. Tout le monde devrait avoir plus de confiance maintenant qu’on sait qu’on peut tenir tête à ce genre d’équipes. »

 

La LNH sur Facebook