Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Victoire de 3-2 du Wild en fusillade à Winnipeg

samedi 2013-11-23 / 18:37 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Victoire de 3-2 du Wild en fusillade à Winnipeg
Victoire de 3-2 du Wild en fusillade à Winnipeg

WINNIPEG – Le Wild du Minnesota a survécu à la blessure subie par le gardien Josh Harding quelques minutes avant le début de son match à Winnipeg ainsi qu’à un déficit en troisième période pour vaincre les Jets 3-2 à l’issue de la fusillade.

Harding a raté le match de samedi après-midi en raison de ce qui a semblé être une blessure au bas du corps subie pendant la période d’échauffement et il a été remplacé d’urgence par Niklas Backstrom, qui a répondu avec 37 arrêts.

Charlie Coyle a marqué le but décisif en prolongation, tandis que Nino Niederreiter et Zach Parise ont déjoué Ondrej Pavelec, auteur de 33 arrêts, en troisième période.

Michael Frolik et Matt Halischuk ont été les marqueurs des Jets.

Le Wild tirait de l’arrière 2-1 et évoluait à court d’un homme avec un peu moins de cinq minutes à jouer en troisième période quand Parise a marqué son 11e but de la saison. Il a eu le meilleur sur Bryan Little pour tirer sur réception d’une passe de Mikko Koivu.

Niederreiter avait créé l’égalité une première fois à 1-1 en début de période mais Halischuk avait redonné l’avance aux locaux un peu plus de deux minutes plus tard.

Harding s’est présenté à Winnipeg avec une moyenne de 1,48 but accordé par match, la deuxième meilleure dans la LNH. Il est également deuxième pour les victoires (13) et les blanchissages (deux). Son taux d’arrêts de .939 compte aussi parmi les meilleurs.

Backstrom l’a remplacé admirablement, lui qui a été retiré de la liste des blessés le jour même et en était à son premier match depuis le 13 novembre, quand il était venu en collision avec Nazem Kadri, des Maple Leafs de Toronto. Il n’avait participé qu’à une séance d’entraînement depuis sa blessure et il a entrepris le match avec une fiche de 1-1-2 en sept matchs, une moyenne de 3,30 et un pourcentage d’arrêts de .874.

La blessure de Harding a aussi forcé le Wild à disputer la première période sans gardien auxiliaire, jusqu’à l’arrivée de Darcy Kuemper au MTS Centre. Le Wild a réussi à le ramener de l’aéroport de Winnipeg, d’où il devait s’envoler vers l’Iowa rejoindre la filiale de l’équipe dans la Ligue Américaine. Il a pu être ajouté à la formation en vertu du règlement d’exemption d’urgence.

Le Wild a par ailleurs entrepris à Winnipeg une séquence de cinq matchs contre ses adversaires immédiats de l’Association Ouest, après avoir joué huit de ses 10 matchs précédents contre des équipes de l’Est.

Au contraire, les Jets iront disputer leurs six prochains matchs dans des villes de l’Association Est et ils ne joueront pas à domicile d’ici le 10 décembre. Leur brigade défensive malmenée a reçu de l’aide pour le match contre le Wild avec le retour au jeu de Mark Stuart, qui avait raté 12 des 16 matchs précédents, incluant les 10 derniers,en raison d’une blessure à la hanche.

 

La LNH sur Facebook