Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Krejci et les Bruins ont battu les Hurricanes en prolongation

samedi 2013-11-23 / 19:40 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Krejci et les Bruins ont battu les Hurricanes en prolongation
Krejci et les Bruins ont battu les Hurricanes en prolongation

BOSTON – Les Bruins de Boston continuent d’avoir du succès à domicile et les Hurricanes de la Caroline d’en arracher à l’étranger.

David Krejci a marqué le but victorieux à 1:28 de la prolongation à la suite d’une belle poussée et d’une passe savante de Jarome Iginla pour mener les Bruins à une victoire de 3-2 sur les Hurricanes samedi après-midi au TD Garden, où les Bostoniens présentent une fiche de 6-0-2 à leurs huit derniers matchs.

Iginla a amené Cam Ward à se placer hors position avant de remettre la rondelle derrière lui à Krejci qui n’a pas eu trop de difficulté à déjouer le gardien.

« C’est foncièrement Iginla qui a tout fait », l’a vanté Krejci. « C’était comme un un contre deux. Il a passé à travers les défenseurs, je ne pensais pas qu’il m’avait vu, mais oui. Je pense que je l’ai eu facile, devant un filet semi-désert. »

Les Hurricanes ont néanmoins amassé un premier point à leurs six derniers matchs sur la route.

Krejci, Iginla et Milan Lucic, qui forment le premier trio des Bruins, avaient été limités à deux buts, dont un dans un filet désert, et une passe lors des cinq matchs précédents, au cours desquels Krejci n’avait récolté aucun point. Lucic a obtenu une mention d’aide sur le but de Zdeno Chara samedi.

« Je crois que nous avons très bien joué lors du match précédent (contre les Blues de St. Louis) », a estimé Krejci à propos de la défaite de 3-2 subie en prolongation jeudi. « Nous avons eu nos chances. Mais nous n’avons pas marqué et ça peut devenir frustrant. Nous sommes restés positifs et aujourd’hui notre trio a produit quelques buts. Espérons que nous avons débloqué et que nous allons marquer plus souvent. »

Chez les Hurricanes, l’entraîneur Kirk Muller n’a pas apprécié que Carl Soderberg n’ait pas été puni pour avoir fait chuter Jordan Staal. Johnny Boychuck s’est alors emparé de la rondelle pour relancer l’attaque qui a mené au but victorieux de Krejci.

« Bien, on a fait trébucher un joueur dans le coin, a souligné Muller. Nous avons donc perdu un joueur, ils ont attaqué à quatre contre trois et ils ont exécuté un beau jeu. Mais nous avions perdu un joueur, ce qui créé toujours un manque. »

Reilly Smith a été l’autre marqueur des Bruins, qui ont tiré 38 fois en direction de Ward. Andrej Sekera et Patrick Dwyer ont répliqué pour les Hurricanes. Ceux-ci ont mis Chad Johnson à l’épreuve à 24 reprises.

Le match a mal commencé pour Sekera, qui a dû recevoir de l’aide pour quitter la glace après avoir bloqué un lancer frappé de Shawn Thornton, mais le défenseur s’est assuré de revenir à temps pour tirer profit du premier avantage numérique des siens à la sixième minute de jeu.

Il a déjoué Johnson d’un tir du poignet de la ligne bleue passé à travers pas moins de quatre joueurs pour réussir le premier but des Hurricanes en quatre matchs en avantage numérique (0-en-12 à leurs trois matchs précédents)

Les Bruins avaient visé le filet six fois contre aucune avant ce jeu de puissance mais ne dominaient plus que 7-6 après le but de Sekera. Les Hurricanes n’ont plus dirigé un seul tir au but de l’engagement mais il a fallu une punition mineure double pour bâton élevé décernée à Manny Malhotra pour relancer l’attaque des Bruins, neuf minutes plus tard.

Chara, qui était posté devant le filet, n’a eu qu’à lancer dans un filet désert le retour d’un tir de Milan Lucic bloqué par Ward.

Les Hurricanes ont finalement passé près de 23 minutes sans diriger un seul tir au filet mais les Bruins n’ont pu marquer qu’un seul autre but lorsque le tir ou la passe de Carl Soderberg a abouti sur le patin de Tim Gleason et rebondi sur la palette de Smith, qui a contourné un Ward encore une fois hors position pour marquer facilement à son tour.

Les Hurricanes ont rétréci la marge des tirs au filet en dominant la troisième période 14-11 et ils ont créé l’égalité à11:10 lorsqu’une tentative de passe de Lucic à Torey Krug a abouti derrière le défenseur pendant une supériorité numérique des Bruins. Dwyer a sauté sur la rondelle après un bond sur la bande pour s’échapper et aller déjouer Johnson d’un tir du revers pour permettre aus siens d’ajouter un point au classement.

« C’est gros pour nous, a apprécié Muller. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui vont se présenter ici et obtenir un point de la façon dont ils jouent. C’est une bonne équipe mais nous avons lutté jusqu’à la fin. Nous avons affronté un peu d’adversité plus tôt, mais je crois que les gars ont travaillé fort et qu’ils ont bien joué. C’est un gros point. On a comme tourné le coin et acquis de la confiance, et espérons qu’on pourra construire là-dessus dimanche (contre les Sénateurs d’Ottawa). »

« Vous savez quoi, nous nous sommes parlé pour nous dire que nous avions le dos au mur et que nous devions lutter bec et ongles pour revenir dans le match et essayer de gagner, et je pense que nous avons très bien joué en troisième période », a déclaré Dwyer.

 

La LNH sur Facebook