Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les tirs alloués deviennent un problème pour les Capitals

vendredi 2013-11-22 / 14:34 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Vingan - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les tirs alloués deviennent un problème pour les Capitals
Les Capitals ont permis 30 lancers ou plus dans 19 de leurs 22 matchs cette saison, un total que seuls les Maple Leafs de Toronto arrivent à égaler.

ARLINGTON, Virginie - De retour au Kettler Capitals Iceplex jeudi, après leur défaite de 4-0 contre les Penguins de Pittsburgh la veille, les Capitals de Washington ont passé la majeure partie de leur temps à assister à des séances de vidéo pour analyser ce qui a sans doute été leur pire performance globale de la saison.

Ce qui a mal tourné mercredi se lit comme une liste remplie de problèmes récurrents: des jeux de passes bâclés et des mauvaises prises de décisions qui ont empêché les Capitals d’effectuer de bonnes sorties de zone en jeu de transition et de générer toute forme d’offensive, de rater les affectations et d’un manque de volonté de répondre à des buts concédés.

Un autre problème exposé mercredi a été le grand nombre de tirs au but accordé par Washington.

Les Penguins ont dominé les Capitals 40-18 au chapitre des tirs, dont 34-10 à forces égales. Si on inclut la victoire de 4-1 des Capitals contre les Blues de St. Louis dimanche, match où ils ont été dominés 47-20, l’écart combiné de 49 tirs concédés lors de deux matchs de suite représente le différentiel le plus important en près de 10 ans, selon JapersRink.com.

Les 35 tirs accordés en moyenne par Washington à chaque match, au 26e échelon dans le circuit, représentent un rythme qui totaliserait 2870 lancers à la fin de la campagne. Ce qui serait le deuxième plus haut total depuis 1987-1988 à Washington et le 11e plus haut parmi toutes les équipes de la ligue au cours de cette même période.

Si cela ne suffit pas, il faut considérer que les Capitals ont permis 30 lancers ou plus dans 19 de leurs 22 matchs cette saison, un total que seuls les Maple Leafs de Toronto arrivent à égaler.

« Ils peuvent diriger 50 tirs au but, tant et aussi longtemps que nous gagnons le match, ça n'a pas vraiment d'importance pour nous », a déclaré le défenseur Karl Alzner. « Je pense que parfois, on met trop d'importance au fait d’être dominé parce qu'une équipe tire la rondelle plus souvent. Je n'ai pas de problème avec ça. Je ne sais pas si le personnel d'entraîneurs a un problème avec ça. J'espère que non. »

L’entraîneur Adam Oates a déclaré catégoriquement: « C’est trop ».

Le nombre de tirs n’équivaut pas au nombre de chances de marquer de qualité, mais c’est révélateur d'un problème de possession de rondelle. Selon ExtraSkater.com, le pourcentage de 46,4 de l’indice Fenwick-For de Washington (qui mesure les tirs au but additionnés des tirs ratés, mais pas des tirs bloqués) à forces égales se classe 28e dans la Ligue.

C'est un nombre qui devrait être une cause de préoccupation pour les Capitals et qui doit être corrigée avant que cela ne devienne monnaie courante.

Pour le Canadien de Montréal, le défenseur Francis Bouillon sera laissé de côté pour la première fois cette saison, avec Douglas Murray qui prendra sa place dans l’alignement.

L’entraîneur du Canadien Michel Therrien a dit qu'il a parlé à Bouillon, 38 ans, lorsque le défenseur Alexei Emelin est revenu de sa blessure le 16 novembre et l'a informé qu'il devrait rater un match de temps en temps avec sept défenseurs en santé disponibles, en particulier lorsque l'équipe joue deux matchs en deux soirs.

Therrien a confirmé que Bouillon serait de retour dans l'alignement samedi au Centre Bell face aux Penguins de Pittsburgh.

Murray, 33 ans, a dit qu'il était frustré quand Therrien l'a informé qu'il allait être rayé de l’alignement pour faire place à Emelin et s'est engagé à mieux jouer afin de garder sa place. Therrien a dit qu'il ne veut pas que Murray, qui a été laissé de côté lors des deux rencontres disputées par Emelin, soit à l’écart du jeu pendant de longues périodes.

Voici les alignements prévus pour les Capitals de Washington et le Canadien de Montréal pour leur affrontement de vendredi au Verizon Center.

CANADIEN

Daniel Brière - Tomas Plekanec - Brian Gionta

Max Pacioretty - David Desharnais - Brendan Gallagher

Alex Galchenyuk - Lars Eller - Brandon Prust

Travis Moen - Ryan White - Michael Bournival

Andrei Markov - P.K. Subban

Josh Gorges - Alexei Emelin

Douglas Murray - Raphael Diaz

Peter Budaj

Carey Price

Rayés de l’alignement : George Parros, Francis Bouillon

Blessés: Rene Bourque (bas du corps), Davis Drewiske (épaule)

CAPITALS

Marcus Johansson - Nicklas Backstrom - Alex Ovechkin

Brooks Laich - Martin Erat - Troy Brouwer

Jason Chimera - Mikhail Grabovski - Joel Ward

Aaron Volpatti - Michael Latta - Tom Wilson

John Carlson - Karl Alzner

Nate Schmidt - Mike Green

Alexander Urbom - Tyson Strachan

Michal Neuvirth

Braden Holtby

Rayés de l’alignement: Jay Beagle, Eric Fehr, Steve Oleksy

Blessés: John Erskine (Genou), Jack Hillen (fracture au tibia)

Notes: Erat pivotera la deuxième ligne, changeant ainsi de place avec Laich, qui se déplacera à l'aile gauche. Selon Oates, c'est un geste posé dans le but d’obtenir un travail plus soutenu en zone offensive pour le deuxième trio de l’équipe.

« Les équipes se replient si bien, ils se retrouvent avec cinq joueurs qui reviennent en zone défensive, ce qui signifie que si vous n’avez pas une excellente chance en contre-attaque, vous devez gagner les batailles derrière le filet, » a déclaré Oates. « Maintenant, nous avons un peu de poids pour travailler le long des rampes. Cela met Martin dans une situation difficile parce qu'il n'a pas joué à cette position depuis un bon moment, mais c’est un joueur très intelligent. Cela devrait lui donner un peu de marge de manœuvre. »

Tous les signes pointent en direction d’un retour au jeu pour Green, suite à une contusion au bas du corps après avoir raté trois matchs, mais ni Green, ni Oates n’ont élaboré à ce sujet au terme de l'entraînement matinal. Dès que Green sera apte à effectuer un retour, les Capitals devront reléguer un joueur à la Ligue américaine de hockey pour lui faire de la place; le défenseur Dmitry Orlov est le candidat le plus logique.

 

La LNH sur Facebook