Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le but de Jagr en surtemps aide les Devils à battre les Kings

vendredi 2013-11-22 / 2:17 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le but de Jagr en surtemps aide les Devils à battre les Kings
Le but de Jagr en surtemps aide les Devils à battre les Kings

LOS ANGELES - Mario Lemieux a de la compagnie sur la liste des meilleurs buteurs de l’histoire de la LNH et les Devils du New Jersey ont profité d’un petit « quelque chose de spécial » en prolongation.

Jaromir Jagr a marqué à 2:30 de la prolongation pour donner une improbable victoire de 2-1 aux Devils du New Jersey contre les Kings de Los Angeles jeudi soir.

Le 690e but en carrière de Jagr lui a permis de rejoindre Lemieux, son coéquipier de longue date chez les Penguins de Pittsburgh, au neuvième échelon de la liste des meilleurs buteurs de tous les temps. Il a capté une passe de Marek Zidlicky et a expédié la rondelle derrière le gardien Ben Scrivens. Les Devils avaient une fiche de 0-5 dans les matchs qui vont au-delà du temps réglementaire, avant de battre les Ducks d'Anaheim par la marque de 4-3 en prolongation mercredi. Ils ont maintenant signé deux gains consécutifs en prolongation au cours des deux premiers matchs d'un voyage de trois rencontres en Californie.

Le but était également le 18e inscrit en prolongation par Jagr en carrière, ce qui lui permet d’ajouter à son propre record de la LNH. De plus, ce filet était son neuvième de la saison, un sommet d’équipe.

New Jersey (9-8-5) a remporté le match en dépit du fait que l’équipe a été dominée par 35-15 au niveau des tirs au but. Le gardien de but Cory Schneider a amélioré sa fiche à 2-5-3, tandis que Scrivens a encaissé sa première défaite depuis qu'il est devenu le partant après la blessure à l’aine subie par Jonathan Quick, mardi dernier.

Il a fallu une excellente exécution pour que les Kings parviennent enfin à obtenir leur premier but et forcer une égalité de 1-1, 65 secondes après avoir vu le New Jersey expédier une rondelle dans le filet après plus de 40 minutes d'inefficacité.

Anze Kopitar a joué de vitesse lors d’un 2-contre-1 en compagnie de Justin Williams et a tiré vers Schneider. La rondelle s’est retrouvée à quelques pouces de la ligne du but et Williams a battu son opposant pour toucher la cible à 6:57 de la troisième.

C'était une réponse importante de la part de Los Angeles, après avoir embouteillé les Devils pour la plupart du match, pour finalement voir ces derniers s’inscrire à la marque sur leur septième tir de la partie.

Ryan Carter s’est présenté du côté gauche et a tiré la rondelle avec un revers qui est passé à travers les jambes de Willie Mitchell pour aboutir dans le coin supérieur du filet à 5:52. New Jersey prenait ainsi avait une avance de 1-0.

C'était la première rencontre entre les deux équipes au Staples Center depuis que les Kings ont battu les Devils dans le match numéro 6 de la finale de la Coupe Stanley de 2012 pour ainsi remporter le premier championnat dans l'histoire de la franchise. Ce n'était pas aussi dramatique, mais Los Angeles a canalisé sur la défense de son championnat et n’a laissé que des miettes au New Jersey, dominant au niveau des tirs au but par 27-5 après deux périodes.

Mais les Kings ne sont pas parvenus à percer la muraille Schneider, malgré trois jeux de puissance offerts par Matt Frattin, qui a forcé des pénalités pour avoir fait trébucher, pour accrochage et pour rudesse aux Devils.

New Jersey avait rayé Damien Brunner de l’alignement à la faveur de Mattias Tedenby en raison du manque de production de Brunner, mais ça n’a eu aucune importance. En fait, c’était peut-être pire, parce que Los Angeles a fait en sorte que Scrivens puisse voir les cinq tirs dirigés vers lui au cours des 40 premières minutes de jeu et aucun lors d’un désavantage numérique des Kings en première période, alors que les Devils ont passé la majorité de la pénalité dans leur zone.

Les Kings ont affiché un jeu intelligent en possession de rondelle et ont dominé les Devils 14-2 au niveau des tirs en première période. Mais ils n’ont jamais pu déjouer Schneider, même lors d’un jeu de puissance où ils ont dirigé cinq tirs au but et Trevor Lewis a tiré la rondelle sur la jambière gauche de Schneider lors d’une échappée.

C’était là une autre période douteuse des Devils lors de ce voyage, eux qui ont été dominés 12-3 au cours de la deuxième période du match de la veille contre les Ducks.

 

La LNH sur Facebook