Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Pour Price, la victoire de mardi est venue confirmer le travail effectué

mercredi 2013-11-20 / 14:16 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Pour Price, la victoire de mardi est venue confirmer le travail effectué
L'éclatante victoire de 6-2 du Canadien de Montréal contre le Wild du Minnesota, l'une des meilleures formations de la LNH actuellement, n'a pas du tout surpris le gardien de but Carey Price.

BROSSARD, Qc - L'éclatante victoire de 6-2 du Canadien de Montréal contre le Wild du Minnesota, l'une des meilleures formations de la LNH actuellement, n'a pas du tout surpris le gardien de but Carey Price.

Le no 31 croit que ses coéquipiers ont enfin été récompensés pour leur ardeur au travail depuis le début de la saison, voire même du camp d'entraînement.

«C'est très gratifiant, a-t-il dit à la suite de l'entraînement optionnel du club, mercredi. Je pense que plusieurs gars ont finalement été récompensés pour le travail acharné qu'ils ont effectué. C'était bon de voir ça.»

Celui qui venait d'accorder un but dans chacun de ses deux derniers départs sans pouvoir ajouter une victoire à sa fiche était bien heureux de voir le jeu se dérouler plus souvent à l'autre bout de la patinoire.

«Nous avons bien joué offensivement et nous avons fait du bon travail pour maintenir la pression dans leur zone. Ça s'est traduit en davantage d'occasions et nous avons été en mesure d'en profiter.»

Il était particulièrement heureux pour son bon ami Max Pacioretty, qui est sorti de sa torpeur en marquant les trois premiers buts des siens, et pour David Desharnais, complice de deux de ces buts.

«Quand ces deux gars-là fonctionnent, nous sommes un groupe mieux équilibré», a-t-il fait remarquer.

Comme il le fait toujours, Price a joué la carte de l'humilité quand on lui a parlé de sa bonne tenue depuis le début de la campagne. Il refuse de s'attribuer le succès de l'équipe quand elle connaît un bon match, bien qu'il pourrait le faire: sa moyenne de 2,05 et son taux d'efficacité de ,935 sont parmi les meilleurs du circuit et devraient lui conférer une fiche supérieure à ,500 (8-8-2). Il donne plutôt le crédit à ses coéquipiers.

«Le fait que tout le monde ait acheté le système de jeu depuis le début de la saison, ça s'est reflété sur mes statistiques et sur celles de (Peter Budaj). Ça n'a pas tout à voir avec moi. On travaille très fort à chaque jour, ça semble rapporter.»

Il est de nouveau revenu sur le travail de Stéphane Waite, l'entraîneur des gardiens du Tricolore. De toute évidence, Marc Bergevin a misé juste quand il a convaincu Waite de se joindre à l'organisation: le jeune gardien no 1 du CH apprécie grandement son nouvel entraîneur.

«Il a été incroyable. Il apporte une attitude positive. C'est un gars avec qui il est agréable de discuter. Il apporte beaucoup d'expérience et une attitude gagnante, je crois que ça aide.»

Price apprécie surtout le fait que Waite n'a pas tenté de modifier complètement son approche.

«Je crois que lorsque vous tentez de changer complètement un gardien, vous créez davantage de confusion, surtout pendant les matchs. Il a fait du bon travail en apportant seulement de petits changements à la fois.»

L'œil sur Sotchi

Quand on a tenté de savoir si les statistiques qu'il affiche jusqu'ici cette saison correspondent aux objectifs qu'il s'était fixé avant le camp d'entraînement, Price demeure évasif.

«Mes objectifs ne portent pas plus loin que le prochain match. C'est comme ça que je veux garder ça.»

Et c'est selon lui ce qui sera en mesure de lui tailler une place au sein de l'équipe olympique canadienne pour les Jeux olympiques de Sotchi, en février prochain.

«Ça va se faire un match à la fois. C'est un objectif à long terme pour moi, mais afin de m'y rendre, je dois faire ça une étape à la fois. Hockey Canada veut un gardien solide, qui saura jouer au même niveau à tous les soirs. C'est ce que je veux faire ici de toute façon et je ne tente de m'occuper que de ce qui se passe ici.»

Clinique de sang

Le Canadien a tenu mercredi sa clinique de sang annuelle au Centre Bell et Price a déridé la galerie quand on lui a parlé de la présence des joueurs à cet événement.

«Souhaitons que notre présence puisse encourager les gens à donner quelques litres de sang. Nous en donnons à tous les jours, c'est bon de voir que les fans sont prêts à faire de même», a-t-il dit, provoquant l'hilarité générale.

 

La LNH sur Facebook