Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien démembre le trio des jeunes dans l’espoir de relancer l’attaque

lundi 2013-11-18 / 15:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

BROSSARD – À la recherche d’une solution, l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal Michel Therrien a encore brisé le trio des jeunes Alex Galchenuyk, Lars Eller et Brendan Gallagher dans l’espoir de relancer l’attaque de son équipe.

Le CH n’a marqué que trois buts en trois matchs la semaine dernière et il présente une fiche de 2-4-2 à ses huit derniers matchs après avoir été blanchi 1-0 par les Rangers de New York samedi. Il n’a réussi que 52 buts en 21 matchs depuis le début de la saison et il a été limité à deux buts ou moins à cinq reprises lors des huit dernières rencontres.

Gallagher évoluera aux côtés de Max Pacioretty et David Desharnais, Brandon Prust le remplacera à la droite de Galchenyuk et Eller tandis que Rene Bourque retrouvera Tomas Plekanec et Brian Gionta lors de la visite du Wild du Minnesota au Centre Bell, mardi.

Quant à Daniel Brière, il pivotera encore la quatrième ligne d’attaque entre Travis Moen et Michaël Bournival. Il n’a obtenu que 8:48 minutes de temps de glace lors du dernier match contre les Rangers.

Pourquoi avoir démembré le trio des jeunes ?

« On y a pensé beaucoup lors de la journée d’hier et on s’est réuni ensemble ce matin. On est très conscient qu’on a besoin de plus d’offensive et on veut trouver des solutions », a expliqué Therrien à l’issue de l’entraînement, lundi. « On pense que ça va nous permettre de créer plus d’offensive.

« Nous avons aimé ce que nous avons vu l’an passé du trio Bourque, Plekanec et Gionta, a-t-il élaboré. Ils n’ont pas obtenu le départ attendu cette année et on a dû apporter des ajustements. En même temps, Gallagher avait l’habitude de jouer avec Pacioretty et Desharnais. J’aime de quelle façon Desharnais compétitionne maintenant, Pacioretty aussi, et nous espérons qu’en ajoutant un gars comme Gallagher, ça aidera à apporter de l’attaque. »

Pacioretty n’a récolté qu’un point – une passe – en novembre, Gionta, un but et une passe, et Bourque, un seul but, sans compter que Desharnais n’a toujours qu’une passe à sa fiche en 19 matchs cette saison.

Meilleur pointeur du Canadien la saison dernière, Pacioretty n’a réussi que quatre points, deux buts et deux passes, en 12 rencontres cette saison et il présente aussi une différentiel négatif de moins-5.

« On a joué ensemble pendant la majeure partie de l’année l’an passé et on a eu du succès », a noté Pacioretty en parlant de la présence de Gallagher avec lui et Desharnais. « Le fait qu’il est capable d’aller chercher la rondelle et de « se salir le nez » pourrait nous aider mais il faut aussi se regarder dans le miroir. Nous-mêmes, on peut faire mieux. »

Comme Pacioretty, Desharnais reconnaît d’emblée qu’il doit faire mieux.

« On a eu du succès avec lui (Gallagher) par le passé, a renchéri Desharnais. Il ne fait aucun doute qu’il faut qu’on soit meilleur. On a eu beaucoup de chances dans les derniers matchs mais il faut marquer des buts. On est en terrain connu en jouant avec lui. C’est toujours plus facile dans ce temps-là. »

Galchenyuk et Eller savent aussi à quoi s’attendre de Prust.

« On a joué beaucoup ensemble avec Prust, a rappelé Galchenyuk. Ce ne sera rien de nouveau. On verra ce qui va arriver. On va espérer pour le mieux. J’ai apprécié jouer avec lui l’an passé. Il travaille fort, il est dur avec la rondelle et il peut aussi faire des jeux. »

Cinq contre cinq

Le Canadien n’a réussi que 52 buts cette saison même s’il a inscrit 18 buts en supériorité numérique. Son jeu de puissance occupe le quatrième rang dans la LNH avec un taux de réussite de 23,1 pour cent mais ses difficultés à marquer à cinq contre cinq lui causent de sérieux ennuis.

Sa récolte de 22 points (10-9-2) dans le premier quart de la saison est attribuable en grande partie à sa faible production à égalité numérique puisque Carey Price et Peter Budaj n’ont alloué que 41 buts, moins de deux buts par match, et ils ont aussi réalisé un jeu blanc chacun. Price présente une moyenne de buts alloués de 2,05 et un taux d'efficacité de ,936 et Budaj, une moyenne de buts alloués de 1,48 et un taux d’efficacité de ,945.

Francis Bouillon a invoqué le manque de constance pour expliquer les difficultés du Canadien lors des 21 premiers matchs de la saison.

« L’équipe a eu des hauts et des bas. On est moins constant que l’an passé et c’est la constance qu’on cherchait cette année, a-t-il signalé. On a la chance d’avoir deux bons gardiens de but et à chaque fois qu’ils jouent, ils nous donnent la chance de gagner.

« On sait qu’on a eu de la misère à marquer des buts à cinq contre cinq dernièrement, a-t-il poursuivi. Il faut se concentrer là-dessus et aller plus au filet. On sait que ces buts-là ne sont pas faciles à marquer dans la LNH. Les équipes jouent tellement bien défensivement aujourd’hui que les matchs sont durs à gagner mais c’est en marquant des buts qu’on gagne des matchs. »

Bouillon en arrache depuis quelques temps et son différentiel s’établit à moins-10 mais Therrien a réitéré qu’il a toujours confiance en son vétéran défenseur surtout qu’à la suite du retour d’Alexei Emelin, il jouera de son côté gauche naturel.

« Il ne faut pas oublier qu’en raison de nos nombreux blessés, il ne jouait pas de son côté et qu’il a eu des partenaires différents à toutes les trois semaines, a précisé Therrien. Il faut prendre ça en considération et il a joué un de ses bons matchs samedi. C’est un gaucher, il se sent bien à gauche et on lui a demandé de jouer à droite parce que c’est un bon guerrier et un bon leader. Tu peux lui demander n’importe quoi pour l’équipe. Il achète le concept d’équipe. »

Le Canadien disputera trois matchs cette semaine. Après la visite du Minnesota (13-4-4) mardi, il se rendra à Washington pour affronter les Capitals, vendredi. Il reviendra à Montréal samedi pour se mesurer aux Penguins de Pittsburgh au Centre Bell.

Les trios du Canadien:

Rene BourqueTomas PlekanecBrian Gionta

Alex GalchenyukLars EllerBrandon Prust

Max PaciorettyDavid DesharnaisBrendan Gallagher

Travis MoenDaniel Brière – Michaël Bournival

Défenseurs

Andrei MarkovP.K. Subban

Josh Gorges – Alexei Emelin

Francis BouillonRaphael Diaz

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
La série est à égalité 1-1
vs.
La série est à égalité 1-1
vs.
Le Colorado mène la série 2-0
vs.
St. Louis mène la série 2-0
vs.
Anaheim mène la série 2-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook