Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Blackhawks ont le dernier mot sur les Coyotes en fusillade

vendredi 2013-11-15 / 0:30 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Blackhawks ont le dernier mot sur les Coyotes en fusillade
Les Blackhawks ont le dernier mot sur les Coyotes en fusillade

CHICAGO – Nous étions loin des rencontres à bas pointage et axées sur le jeu physique auxquelles nous ont habitués les Coyotes de Phoenix et les Blackhawks de Chicago.

Deux équipes qui tirent une fierté de leur travail en défensive ont ouvert le jeu jeudi soir au United Center et se sont échangés plusieurs buts avant que les Blackhawks ne se sauvent avec une victoire de 5-4 sur un but de Brandon Pirri au cours de la quatrième ronde des tirs de barrage.

Le lancer des poignets de Pirri s’est faufilé derrière Mike Smith pour entreprendre la quatrième ronde du bris d’égalité, et le match a pris fin lorsque le centre des Coyotes Mike Ribeiro a touché le poteau sur la tentative suivante.

Brandon Saad, Patrick Sharp, Marian Hossa et Pirri ont touché la cible en temps réglementaire pour les Blackhawks (13-2-4). Michael Stone a marqué à deux reprises pour les Coyotes (13-4-3), alors que Shane Doan et Lauri Korpikoski ont aussi trouvé le fond du filet. Smith, qui avait entrepris la rencontre au sommet des gardiens de la LNH au chapitre des lancers affrontés (555) et des arrêts (509), a été bombardé de 52 rondelles, repoussant 48 d’entre elles, dont 16 des 17 dirigées vers lui au troisième tiers.

Corey Crawford a quant à lui réalisé 26 arrêts pour les Blackhawks.

Le début de la partie a été quelque peu atypique, quand on sait à quel point les Coyotes sont passés maîtres dans l’art de contenir l’adversaire, surtout quand cet adversaire est Chicago. Le pointage était égal 2-2 après vingt minutes de jeu, et les Coyotes ont dû combler un retard de deux buts.

Saad a d’abord marqué sur son propre retour à 2:37 de la période initiale, et Sharp a doublé l’avance des siens à 6:22 à l’aide de son cinquième but de la campagne, réussi grâce à un puissant lancer de la pointe qui a trompé la vigilance du gardien alors qu’Andrew Shaw obstruait sa vue. Patrick Kane a obtenu une mention d’aide sur ces deux buts, et la troisième étoile de la LNH de la dernière semaine a prolongé sa séquence de matchs avec au moins un point à quatre.

Une pénalité à Stone pour avoir asséné un double-échec a ouvert la porte au but de Sharp, mais il n’a pas fallu beaucoup de temps au défenseur des Coyotes pour se racheter. Il a permis à Phoenix de se rapprocher à un but 41 secondes après être sorti du cachot. Son lancer des poignets de la ligne bleue a dévié sur le bâton de Pirri avant de se retrouver derrière Crawford.

Doan a soulevé un retour par-dessus la jambière gauche de Crawford à 14:04 pour niveler la marque 2-2. Ce pointage a perduré jusqu’à la fin de l’engagement, malgré que Phoenix a profité d’un avantage numérique de quatre minutes dix secondes après le but de Doan. Pire encore, les Coyotes n’ont généré qu’un tir vers Crawford au cours de ce jeu de puissance, ce qui a refroidi l’élan de la troupe de Dave Tippett.

Hossa a redonné les devants à Chicago 3-2 à 5:05 du deuxième vingt grâce à son neuvième but de la saison, son troisième en autant de matchs. Après avoir décoché un lancer des poignets du haut du cercle des mises en jeu qui a atteint Smith à l’épaule, Hossa a gagné sa bataille contre Keith Yandle dans l’enclave pour s’emparer du retour. Il a ensuite effectué un tir précis entre le bloqueur et la jambière droite du cerbère des Coyotes.

Tout comme la première avance dont avait profité Chicago, la deuxième n’aura pas duré très longtemps.

Korpikoski et Stone ont fait vibrer les cordages à 2:11 d’intervalle pour placer les Coyotes en avant 4-3. Korpikoski a d’abord profité de son propre retour pour glisser le disque entre les jambes de Crawford à 14:55, et Stone a enchaîné avec son cinquième but de la campagne, inscrit à l’aide d’un lancer des poignets qui s’est logé dans le coin supérieur gauche du filet.

Phoenix n’a cependant pas été davantage en mesure de s’accrocher à cette avance. Pirri a redirigé le lancer frappé de Brent Seabrook en provenance du cercle de mises en jeu pour surprendre Smith à 3:00 de la troisième période pour ramener les deux équipes à la case départ.

Chicago ont littéralement assailli Smith en début de troisième, décochant pas moins de huit lancers au cours des huit premières minutes de l’engagement avant que les Coyotes ne parviennent à en obtenir un seul.

 

La LNH sur Facebook