Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le cas de Mike Green sera réévalué au jour le jour en raison d’une blessure au bas du corps

mercredi 2013-11-13 / 17:45 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Le cas de Mike Green sera réévalué au jour le jour en raison d’une blessure au bas du corps
Le cas de Mike Green sera réévalué au jour le jour en raison d’une blessure au bas du corps

Le cas du défenseur des Capitals de Washington Mike Green sera réévalué au jour le jour, lui qui souffre d’une blessure au bas du corps, selon ce que l’équipe a annoncé mercredi. Sa présence au match de vendredi face aux Red Wings de Detroit est incertaine.

« On verra », a déclaré l’entraîneur des Capitals, Adam Oates, lorsqu’il a été questionné sur la participation de Green à la rencontre de vendredi. « J’espère évidemment qu’il sera là. On va le réévaluer [jeudi]. »

Green a amassé une aide et a passé un peu plus de 23 minutes sur la patinoire mardi contre les Blue Jackets de Columbus, et pourrait s’être blessé après avoir été frappé durement derrière le filet de Washington par Blake Comeau des Jackets, à 8:06 de la troisième période. Cependant, Oates a indiqué que la blessure aurait également pu survenir à la suite d’une mise en échec plus tôt dans le match.

Green a récolté 11 points – toutes des mentions d’assistance – et a présenté un différentiel de moins-6 en 19 rencontres. Il figure aussi au sommet de l’équipe avec une moyenne de 24:18 de temps de glace par match.

« Une des choses dont on lui a parlé était qu’on ne voulait pas trop le faire jouer, puisqu’il est peut-être un peu fatigué et qu’il ne voit peut-être pas nécessairement un adversaire arriver aussi vite qu’il le devrait, a dit Oates. C’est un des éléments qu’on essaie de surveiller. Étaler les minutes de façon à ce qu’on ne mette pas trop de pression sur lui. »

 

La LNH sur Facebook