Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Lightning relève un premier défi en battant le CH 2-1 en tirs de barrage sans Steven Stamkos

mardi 2013-11-12 / 22:48 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Lightning relève un premier défi en battant le CH 2-1 en tirs de barrage sans Steven Stamkos
Le Lightning relève un premier défi en battant le CH 2-1 en tirs de barrage sans Steven Stamkos

MONTRÉAL - Malgré une grande performance de Carey Price, le Lightning de Tampa Bay a entrepris sa nouvelle vie sans Steven Stamkos par une victoire de 2-1 en tirs de barrage contre le Canadien au Centre Bell, mardi soir.

Le CH a subi une cinquième défaite à ses six derniers matchs et le Lightning a remporté une huitième victoire en 10 matchs après avoir relevé le défi de l’emporter à Montréal sans son meilleur joueur.

Daniel Brière a salué son retour au jeu en créant l’égalité 1-1 avec moins de cinq minutes à la troisième période tandis que Price a bloqué 44 des 45 tirs dirigés par le Lightning, un sommet contre le Canadien cette saison.

Ryan Malone avait procuré l’avance 1-0 au Lightning à la première période.

Valtteri Filppula a finalement donné la victoire au Lightning lors des tirs de barrage.

« Une grande performance de Carey Price », a lancé l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, peu causant, en admettant que Price a permis à son équipe de récolter un point.

« On n’a pas compétitionné assez fort pendant deux périodes pour avoir du succès, a-t-il expliqué. Je pense qu’on a mieux fait en troisième. L’autre équipe patinait et quand il y avait des batailles le long des rampes, ils les remportaient. C’est aussi simple que ça. Il n’y a pas de secret. Quand tu ne patines pas et que tu ne compétitionnes pas, c’est dur d’avoir du succès. »

Stoppé par Price, qui a effectué plusieurs arrêts difficiles, le Lightning a été incapable de profiter de deux supériorités numériques dans les cinq dernières minutes de la troisième période après le but égalisateur de Brière, ainsi qu’au début de la prolongation.

« On aurait bien aimé gagner. On n’aime pas perdre, mais il vaut mieux voir les choses positivement, a commenté Price. On a obtenu un point. On sait tous qu’on peut mieux jouer. »

Après avoir rendu crédit à ses défenseurs, qui ont bloqué des tirs importants dans les moments cruciaux, Price a reconnu que c’était « frustrant » de subir la défaite en tirs de barrage.

« C’est frustrant quand on ne gagne pas, a-t-il dit. On ne joue pas pour perdre… »

Price (7-7-2) avait gagné à ses trois derniers départs contre le Lightning.

« C’est décevant de voir l’effort qu’il a fait pour nous amener en tirs de barrage », a dit Brière en faisant l’éloge de Price. On a été incapable de lui donner plus de support en prolongation ou en tirs de barrage. C’est ce qui est le plus décevant et frustrant. »

Remis de sa commotion cérébrale, Brière a eu 16:01 minutes de temps de glace en évoluant au centre à son premier match depuis le 19 octobre.

« J’étais un peu perdu à mes premières présences, a-t-il dit. J’essayais de retrouver mon jeu et mon synchronisme. Je me sentais plus confiant à mesure que le match progressait. »

En ce qui concerne son but, son deuxième de la saison, Brière a expliqué que Therrien avait demandé à ses joueurs de foncer au filet après la deuxième période.

« C’est ce que j’ai fait et j’ai été chanceux que la rondelle me touche », a-t-il mentionné.

Brière a aussi été un des trois tireurs du Canadien en fusillade contre Ben Bishop, le gardien de 6 pieds 7 pouces du Lightning.

« Je ne le connaissais pas beaucoup, a-t-il indiqué. Si c’était à refaire, j’essaierais peut-être de faire mon geste un peu plus rapidement. Quand j’ai essayé de lever la rondelle, je n’avais pas assez de place. »

Bishop a été solide même s’il a été moins occupé Price. Il a bloqué 28 tirs et a signé sa 12e victoire de la saison.

La séquence de matchs avec au moins un point de P.K. Subban s’est arrêtée à cinq.

En échec

Après avoir inscrit le premier but du match, le Lightning a tenu le jeu de puissance du Canadien en échec lors de trois supériorités numériques et il menait 1-0 à l’issue de la première période.

Malone a marqué le seul but de la période en déviant un tir d’Eric Brewer de la ligne bleue au moment où il était projeté sur la patinoire par Douglas Murray devant le filet de Price. Malone a réussi à toucher à la rondelle avec la palette de son bâton pour réussir son troisième but de la saison.

Ondrej Palat a accroché Travis Moen pour permettre au Canadien de profiter de sa première supériorité numérique, mais un seul tir a été dirigé vers Bishop lors du jeu de puissance.

Au milieu de l’engagement, Tyler Johnson a été pénalisé pour avoir accroché Rene Bourque et Bishop a été solide en repoussant notamment deux tirs frappés de Subban.

Une troisième pénalité a été imposée au Lightning quand Mark Barberio a fait trébucher Gabriel Dumont à 18:01 de la première période, mais encore une fois, le Lightning a tenu bon devant le jeu de puissance du Canadien.

Subban a obtenu cinq des huit tirs du Canadien à la première période.

Le Lightning a profité d’une supériorité numérique à 8:54 de la deuxième période quand le Canadien a eu une mauvaise séquence dans sa zone, qui s’est terminée par une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire, et Price s’est imposé pour empêcher Tampa Bay d’augmenter son avance.

Plus tard, le Lightning croyait avoir pris l’avance 2-0, mais le but de Radko Gudas a été refusé après le visionnement de la reprise vidéo par les arbitres. La reprise a clairement démontré que la rondelle avait touché le fond du filet mais que Barberio avaits fait contact avec Price, ce qui l’a empêché d’être en position pour effectuer l’arrêt.

Après deux périodes, le Lightning dominait 23-13 au chapitre des tirs au but.

Depuis janvier 2009

Le Lightning jouait sans Stamkos pour la première fois depuis le 29 janvier 2009. C’est leur meilleur pointeur avec 14 buts et 23 points. Il a subi une fracture du tibia contre les Bruins à Boston lundi, ce qui marquait la fin d’une séquence de 344 matchs consécutifs pour le joueur de centre étoile.

Le Canadien était privé de Brandon Prust (haut du corps) et des défenseurs Davis Drewiske (épaule) et Alexei Emelin (genou), tandis que David Desharnais et George Parros ont été laissés de côté.

En plus de Stamkos, Keith Aulie (haut du corps) et Sami Salo (bas du corps) ont aussi été blessés contre les Bruins de Boston et le Lightning a rappelé l'attaquant J.T. Brown et le défenseur Dmitry Korobov du Crunch de Syracuse dans la Ligue américaine.

Le Canadien disputera ses deux prochains matchs vendredi et samedi. Il se rendra à Columbus pour affronter les Blue Jackets et il recevra les Rangers de New York 24 heures plus tard au Centre Bell.

Quant au Lightning, il accueillera les Ducks d’Anaheim au Tampa Bay Times Forum jeudi. Il entreprendra ensuite un voyage de quatre matchs à Phoenix, Los Angeles, San Jose et Anaheim.

 

La LNH sur Facebook