Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Des modifications à la prolongation étaient à l’ordre du jour à la réunion des directeurs généraux

mardi 2013-11-12 / 18:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Des modifications à la prolongation étaient à l’ordre du jour à la réunion des directeurs généraux
Des modifications à la prolongation sont à l’ordre du jour à la réunion des directeurs généraux

TORONTO – Ken Holland a longtemps été l’un des plus grands partisans de prolonger la prolongation pour que plus de matchs se décident avant de se rendre aux tirs de barrage, et le directeur général des Red Wings de Detroit a dit mardi qu’il sentait que l’appui pour cette proposition devenait de plus en plus important au sein de ses pairs.

La prolongation a été l’un des sujets les plus populaires lors de la réunion des directeurs généraux à Toronto. Holland avait proposé dans le passé d’avoir une prolongation de cinq minutes à 4-contre-4 suivie d’une prolongation de cinq minutes à 3-contre-3 avant la fusillade.

Différentes propositions ou amendements à la présente formule ont été discutés mardi, et ils le seront à nouveau avec plus de détails lors de la prochaine rencontre de trois jours des d.g. de la ligue en mars, à Boca Raton en Floride.

« On en a parlé (mardi) et on va en parler encore au mois de mars, a déclaré Holland. Il semble y avoir de l’intérêt pour ajouter quelques minutes à la prolongation actuelle. Que ça demeure à 4-contre-4 ou que ça passe de 4-contre-4 à 3-contre-3, il y a certainement de l’intérêt et on va avoir une longue conversation à ce sujet en mars.

« [Le directeur général des Blues de St. Louis, Doug Armstrong] et moi sommes aux antipodes. On va aller souper ce soir (mardi) et on va continuer à débattre. Il va essayer de me convaincre et je vais essayer de le convaincre. Évidemment, j’aime l’idée de prolonger la période de prolongation. Je n’ai pas de problème avec le fait qu’un match soit décidé en fusillade, mais je veux voir des matchs être décidés à la suite de 4-contre-4 ou de 3-contre-3. »

Au-delà de la proposition de Holland, on a aussi parlé de prolonger le 4-contre-4 à 10 minutes, ou à quelque part au milieu à sept ou huit minutes. Les directeurs généraux des Blues (Armstrong) et du Lightning de Tampa Bay (Steve Yzerman) ont tous les deux dit qu’ils étaient des partisans d’un plus long 4-contre-4.

« Je crois que la prolongation à 4-contre-4 est très excitante, a évoqué Yzerman. Peu importe les équipes qui jouent, je trouve toujours que ce sont certains des moments les plus excitants de notre sport. J’encouragerais certainement une extension du 4-contre-4. »

Armstrong a également mentionné que le d.g. des Devils du New Jersey, Lou Lamoriello, avait suggéré que les équipes changent de côté de patinoire en surtemps, avec l’idée que les longs changements pourraient produire plus de chances à l’attaque.

Un des problèmes dont les d.g. ont discuté concernant une extension des périodes de prolongation est la mauvaise qualité de la glace à la fin des matchs. Avec le format actuel, il n’y a qu’une courte pause avant que les équipes n’amorcent la prolongation.

On a parlé de la possibilité de resurfacer la patinoire avant le début de la prolongation pour améliorer la qualité de la glace.

« J’aime l’idée que les matchs soient décidés avant les tirs de barrage, a dit Armstrong. Si on doit prolonger les 4-contre-4, je comprendrais. On a parlé de 4-contre-4 suivis de 3-contre-3. Je ne suis pas encore convaincu par les 3-contre-3 parce que je n’en vois pas assez en temps réglementaire ou en prolongation pour savoir quel effet ça aurait. J’aime l’idée de prolonger les 4-contre-4 ou peut-être ce que Lou Lamoriello a proposé, avec le fait de changer d’extrémité de patinoire pour rendre les changements difficiles. Ça pourrait faire le travail aussi. Je crois qu’on peut modifier certaines choses avant de procéder à un changement radical comme les 3-contre-3. »

 

La LNH sur Facebook