Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Fred Shero et les Flyers « marcheront ensemble pour l’éternité »

lundi 2013-11-11 / 23:42 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Fred Shero et les Flyers « marcheront ensemble pour l’éternité »
Fred Shero et les Flyers « marcheront ensemble pour l’éternité »

TORONTO – Après que le commissaire de la LNH, Gary Bettman, eut parlé de chacun des nouveaux membres du Temple de la renommée, le directeur général des Penguins de Pittsburgh, Ray Shero, est monté au podium pour parler de son défunt père, Fred, qui a été un entraîneur légendaire pour les Flyers de Philadelphie et les Rangers de New York.

Ray Shero a commencé par décrire comment était son père. Il a cité l’éloge funèbre qu’avait fait Bobby Clarke quand Fred est décédé en 1990.

Il a dit que son père parlait tout le temps de l’importance de l’éducation. Il a dit que lorsque d’autres menaçaient de quitter pour la WHA, Fred menaçait de quitter pour étudier le droit. Ray a aussi mentionné que Fred soutenait, lorsqu’il était joueur, qu’il était le seul membre des Rangers à détenir une carte de membre de la New York Public Library.

Shero a parlé de l’influence du hockey russe sur son père. Il a parlé du voyage de son père en Russie peu de temps après avoir gagné sa première Coupe Stanley, parce qu’il ne voulait pas devenir complaisant. Il a dit que Fred avait apprécié son séjour, mais que sa mère avait pleuré pendant les trois semaines de son absence.

Ray Shero a aussi raconté une excellente histoire à propos d’une séance de pêche sur le bateau de Bernard Parent avec Fred, Parent et son frère. Fred était malade et lorsqu’il l’a dit à Parent, ce dernier lui a demandé: « Tu te souviens de ces exercices difficiles que tu faisais faire à tes joueurs? Eh bien voilà, tant pis pour toi. »

Le d.g. des Penguins a ensuite remercié tous les membres de l’organisation des Flyers qui ont réussi à venir à Toronto pour la cérémonie, et leur a demandé de se lever pour qu’il les applaudisse pour avoir fait partie de la carrière de Fred Shero et pour être venus rendre hommage à son père.

Shero père a dirigé pendant 10 saisons dans la LNH. Il a remporté 390 matchs, quatre titres de section et deux Coupes Stanley de suite avec les Flyers en 1974 et 1975. Il a aidé Philadelphie à retourner en finale en 1976 et les Rangers à s’y rendre à sa première saison avec New York en 1978-79.

Shero était un entraîneur innovateur. Il a été crédité pour avoir été le premier entraîneur de la LNH à étudier et utiliser la vidéo dans ses fonctions, pour avoir amené les entraînements matinaux à la ligue et pour avoir été le premier entraîneur à avoir encouragé l’entraînement musculaire pendant la saison. Il est aussi considéré comme étant le premier à avoir observé et adopté certains éléments de la philosophie de l’équipe nationale soviétique à l’époque.

Bettman a dit que la volonté de Shero d’incorporer des théories provenant du hockey international avait créé une véritable révolution chez les entraîneurs de la ligue. Un des nombreux adages célèbres de Shero, qu’il avait écrit sur un tableau noir avant le match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley 1974 contre les Bruins de Boston, pouvait se lire comme suit: « Gagnez aujourd’hui et nous marcherons ensemble pour l’éternité. » Lors d’une présentation vidéo avant la cérémonie, Clarke avait dit que ce dicton était devenu encore plus célèbre autant d’années plus tard parce qu’il était véridique.

Ray Shero a conclu son discours en disant que la ville de Philadelphie avait poursuivi son histoire d’amour avec cette équipe, et qu’ils allaient véritablement marcher ensemble pour l’éternité.

 

La LNH sur Facebook