Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Maple Leafs n’ont pu se venger des Bruins

samedi 2013-11-09 / 22:23 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Maple Leafs n’ont pu se venger des Bruins
Les Maple Leafs n’ont pu se venger des Bruins

BOSTON – Les Maple Leafs de Toronto n’ont pu venger l’amère défaite de leur visite précédente à Boston.

Les Bruins ont vu à ce qu’ils quittent le TD Garden comme il y a six mois après le septième match de leur série de premier tour au printemps dernier, en perdants.

Cet affrontement a toutefois été moins dramatique. Patrice Bergeron a brisé l’égalité de 1-1 pendant un avantage numérique tôt en troisième période, Tuukka Rask a effectué 33 arrêts et les Bruins l’ont emporté 3-1 samedi.

Bergeron a inscrit un deuxième but dans un filet désert et Zdeno Chara a été l’autre marqueur des Bruins, lui aussi en supériorité numérique, vers la fin de la première période.

Joffrey Lupul a été l’auteur du seul but des Maple Leafs, en deuxième, et James Reimer a repoussé 31 rondelles.

« On a discuté avant la rencontre qu’il fallait qu’on vive dans le présent et qu’on ne devait pas penser à l’an dernier et réaliser qu’ils sont devant nous au classement, a dit Bergeron. Il fallait qu’on élève notre jeu; c’était un match très important. Oui, j’ai cru qu’on s’était éloigné de notre jeu un peu en deuxième. Mais nous avons démontré du caractère en revenant en troisième période pour terminer le travail. »

Les Bruins (10-5-1) ont signé une deuxième victoire consécutive après avoir subi deux défaites. Les Maple Leafs (11-5-0) n’ont pas gagné à Boston en saison régulière depuis le 31 mars 2011.

« Je crois que le match s’est joué en plusieurs parties pour nous », a déclaré l’entraîneur des Maple Leafs, Randy Carlyle. « Je ne pense pas que nous ayons connu un très bon début de match, ils nous ont complètement dominés. On n’a pas fait grand-chose. En deuxième période, on a commencé à se mettre en marche. Le plus décevant c’est que notre unité défensive en désavantage numérique a été un de nos meilleurs atouts cette année, mais on a donné deux buts à l’équipe de Boston sur le jeu de puissance qui étaient presque dans des filets déserts. »

La troupe de Claude Julien a profité d’une punition mineure double imposée à James van Riemsdyk pour bâton élevé en fin de deuxième période pour marquer le but victorieux en début de troisième.

Carl Soderberg a d’abord forcé Reimer à effectuer deux arrêts avant de remettre la rondelle devant le filet. Celle-ci a dévié sur la mitaine du gardien pour se retrouver sur la palette de Bergeron, qui a pu marquer un but facile.

Les Bruins ont ensuite résisté à deux avantages numériques des Leafs et ont maintenant écoulé 18 infériorités numériques consécutives sans accorder de but.

Plus opportunistes, ils ont tiré profit de leur seul jeu de puissance de la première période pour s’inscrire au pointage. Chara a marqué son troisième but de la saison en supériorité numérique lorsqu’il a imposé son physique de géant devant le filet pour rediriger la passe de Jarome Iginla derrière Reimer. Les Leafs ont concédé au moins un but en désavantage numérique à leurs trois derniers matchs.

Les Bruins ont perdu les services d’Adam McQuaid au cours de cette période. Le défenseur a chuté sur la glace sans avoir été frappé et il a eu besoin de l’aide de ses coéquipiers pour quitter la patinoire à 7:52. Il s’était précédemment battu avec Frazer McLaren et les deux avaient été chassés pour cinq minutes.

Les Leafs ont dominé la deuxième période comme l’indique le total des tirs au filet, 18-10 en leur faveur. À un certain moment, ils ont même lancé neuf fois en direction de Rask sans une seule réplique des Bruins.

Lupul a réussi le seul but de l’engagement après avoir traversé toute la patinoire à l’aile droite pour aller battre Rask d’un tir des poignets précis dans le haut du filet, du côté de la mitaine, le plus rapproché.

 

La LNH sur Facebook