Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Giroux marque son premier but dans une victoire des Flyers

samedi 2013-11-09 / 16:47 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Giroux marque son premier but dans une victoire des Flyers
Claude Giroux a mis fin à une séquence de 21 matchs sans but et l’attaque endormie des Flyers de Philadelphie s’est réveillée suffisamment pour venir à bout des Oilers d’Edmonton 4-2 samedi après-midi au Wells Fargo Center.

PHILADELPHIE - Claude Giroux a mis fin à une séquence de 21 matchs sans but et l’attaque endormie des Flyers de Philadelphie s’est réveillée suffisamment pour venir à bout des Oilers d’Edmonton 4-2 samedi après-midi au Wells Fargo Center.

Jay Rosehill, Scott Hartnell et Vincent Lecavalier ont réussi les autres buts des vainqueurs, Mark Streit a été crédité de deux passes et Steve Mason a effectué 26 arrêts alors que les Flyers l’ont emporté pour la première fois en quatre matchs à domicile.

David Perron et Taylor Hall ont marqué les buts des Oilers, tandis que Devan Dubnyk repoussait 30 rondelles.

« J’ai cru qu’on avait bien fait lors des 10 premières minutes et quand on a écopé d’une pénalité, c’est à ce moment-là que ça s’est mis à mal aller, a indiqué Hall. Ils ont passé beaucoup de temps dans notre zone et ont créé beaucoup d’occasions de marquer. [Dubnyk] a fait beaucoup de gros arrêts aujourd’hui (samedi), mais ces derniers matchs on n’a pas accordé autant de tirs du genre. C’est une chose que l’on devra améliorer. C’est un peu le fouillis dans notre territoire. Et c’est assez difficile de marquer quand tu te fais emprisonner dans ton territoire. Il faut qu’on sorte la rondelle et qu’on la transporte jusqu’en zone adverse, et qu’on trouve quelque chose à faire à ce moment-là. »

Amorçant le match avec la plus faible moyenne de buts par match dans la LNH, soit 1,47, les Flyers ont marqué plus d’un but pour la septième fois en 16 rencontres. Les Oilers, eux, se sont présentés à Philadelphie au 30e et dernier rang pour les buts accordés, une moyenne de 3,82 par match. Ils ont subi une quatrième défaite à leurs cinq dernières sorties.

Les Flyers menaient 2-1 après deux périodes mais il ne fallait rien prendre pour acquis vu qu’ils avaient été surclassés 18-6 en troisième période depuis le début de la saison.

Ils ont reçu l’aide du défenseur Anton Belov, qui a été chassé de la rencontre pour un coup à la tête de Giroux, mais ils n’ont pu profiter d’un avantage numérique pendant cinq minutes puisque Wayne Simmonds a été chassé à son tour pour double-échec.

Giroux a néanmoins marqué à quatre contre quatre. Il s’est emparé d’une rondelle libre dans son territoire pour filer jusque dans la zone des Flyers, où il s’est servi du défenseur Andrew Ference comme écran pour marquer son premier but depuis le 15 avril.

« Je l’ai vu traverser la patinoire et il avait un petit sourire au visage, comme s’il savait qu’il allait marquer », a dit Simmonds à propos de Giroux. « Il y est allé jusqu’au bout et il a finalement marqué. »

Les joueurs au banc des Flyers se sont tous levés pour féliciter Giroux et Mason a même quitté son filet pour le congratuler.

« C’était évidemment un soulagement, a déclaré Giroux. Et que tous les joueurs au banc soient content pour moi, ça aussi c’était vraiment plaisant. »

« [Giroux] a connu un très fort match, a mentionné Hartnell. On aurait dit qu’il a eu la rondelle sur son bâton pendant toute la rencontre. Il a eu une échappée, un tir sur réception tout de suite après... sur le banc on riait presque du fait qu’il n’avait toujours pas marqué. [Sur son but, il] a fait une belle feinte. C’était le bon vieux [Giroux] qu’on connaît et que tout le monde a appris à aimer. Je crois qu’il est de retour maintenant. Il se sent à l’aise avec la rondelle et il faut que ça continue comme ça. »

Rosehill a marqué un de ses rares buts à la première période, le premier des Flyers en trois matchs à domicile en novembre et en près de 176 minutes. Il a redirigé la passe en diagonale de Streit. C’était son premier but en 18 rencontres, remontant à son premier match avec les Flyers le 4 avril.

Hartnell a doublé l’avance avant la fin de l’engagement avec seulement son deuxième but de la campagne, bien placé dans l’enclave pour convertir la passe de Streit d’un tir du poignet. C’était la première fois en novembre que les Flyers marquaient deux buts dans une même période.

Perron a rétréci la marge pendant un avantage numérique en fin de deuxième période après un revirement de Giroux causée par la pression exercée par Hall. Ales Hemsky s’est emparé de la rondelle pour filer derrière Dubnyk, d’où il a remis la rondelle sur la palette de Perron à l’embouchure du filet. Ce dernier était de retour au jeu après avoir raté les quatre matchs précédents en raison d’une blessure au cou. Il s’agissait de son troisième but en 2013-14.

Giroux s’est bien repris en marquant son premier but mais Hall a de nouveau ramené l’avance des Flyers à un seul but en marquant son cinquième but deux minutes plus tard, après être sauté sur une rondelle libre dans l’enclave.

Les Oilers ont continué de forcer le jeu mais Lecavalier a marqué son sixième but de la saison d’un angle difficile, sur réception d’une passe de Brayden Schenn. C’était son sixième but de la saison, réussi avec moins de quatre minutes à jouer dans la période.

Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook