Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien est toujours incapable de battre les Blues à Montréal

mercredi 2013-11-06 / 0:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien est toujours incapable de battre les Blues à Montréal
Le Canadien est toujours incapable de battre les Blues à Montréal

MONTRÉAL - Même s’il a été solide en défensive, le Canadien de Montréal a encore été incapable de battre les Blues de St. Louis et son ancien gardien Jaroslav Halak à Montréal en subissant une défaite de 3-2 en fusillade au Centre Bell, mardi soir.

Les Blues ont comblé un déficit de 2-1 à la troisième période et ils ont ensuite remporté une quatrième victoire d’affilée au domicile du Canadien. Ils présentent maintenant une fiche de 6-1-0 à Montréal depuis l’an 2000.

TJ Oshie a mis fin au débat en marquant à la suite d’une superbe feinte lors des tirs de barrage.

« On était en position d’aller chercher deux points et on va prendre le point quand même », a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. « Mais quand on arrive en fusillade à la fin, ça peut aller d’un côté comme de l’autre.

« Une chose est certaine, les gars ont travaillé. Ils ont donné tout ce qu’ils avaient. On jouait contre une grosse formation et c’était aussi une équipe affamée après avoir perdu à Tampa Bay. Ils sont rapides et ils sont forts en possession de la rondelle. »

Les joueurs du Canadien ont bloqué pas moins de 38 tirs en temps réglementaire – huit par Douglas Murray – et Carey Price a été alerte devant son filet en repoussant 30 rondelles. Il a néanmoins perdu son duel contre Halak, qui l’avait emporté 3-0 par jeu blanc en janvier 2012, à sa première présence contre le CH au Centre Bell depuis qu’il avait été échangé en retour de Lars Eller à l’été 2010.

« On a fourni un bon effort ce soir (mardi), mais parfois c’est ainsi que vont les choses, a tranché Price, peu loquace. Je suis fier de la manière dont on s’est comporté. On a joué avec intensité et on a bien fait. »

Price a joué un fort match et il n’a pas caché sa déception après la rencontre.

« On avait une chance de gagner et il était sûrement déçu », a révélé Therrien en ce qui concerne Price. « Je ne lui ai pas encore parlé, mais il a joué tout un match. Quand tu performes comme ça et que tu n’arrives pas à aller chercher le troisième but, c’est décevant. Il peut être fier de lui et de sa performance. »

En plus de bloquer un grand nombre de tirs devant Price, le Canadien a résisté à l’excellent jeu de puissance des Blues à quatre reprises pour porter sa séquence de succès en désavantage numérique à 13-en-13 à ses cinq dernières rencontres.

Les Blues présentaient le meilleur jeu de puissance de la LNH avec un pourcentage de réussite de 26,1 pour cent (12 buts en 46).

Le Canadien menait 2-1 après les 40 premières minutes de jeu grâce au quatrième but de la saison de Michael Bournival. Il a eu raison d’Halak à 14:49 de la deuxième période à l’aide d’un lancer frappé après avoir intercepté une passe du défenseur Jay Bouwmeester, qui était pressé dans sa zone par Brian Gionta.

Alexander Steen a réussi le premier but du match et Rene Bourque a répliqué pour le Canadien à la suite d’une brillante incursion d’Andrei Markov en zone offensive à la deuxième période. Markov prenait part à son 700e match avec le Canadien.

Un but de Chris Stewart, qui a dévié un tir de Kevin Shattenkirk, a permis aux Blues de créer l’égalité 2-2 au milieu de la troisième période.

Tir de pénalité

Avec 48,9 secondes à jouer en temps réglementaire, Tomas Plekanec a obtenu un tir de pénalité quand David Backes a délogé le filet de ses amarres lors d’une attaque du Canadien, mais Halak a résisté devant Plekanec pour porter le match en prolongation.

« On aurait bien voulu gagner, mais on en a été incapable », a dit Plekanec, dont le tir de pénalité a été repoussé par Halak avec son bâton. « Ils ont bien joué avec la rondelle et ils avaient un bon jeu de passes. »

Therrien devait choisir un des joueurs sur la patinoire et il a opté pour Plekanec, qui a réussi six buts cette saison.

Mais Halak est toujours à son mieux au Centre Bell…

« Je me sens toujours bien au Centre Bell et quand je reviens ici, c’est toujours spécial, a-t-il dit. C’est un amphithéâtre formidable, les partisans sont formidables et je n’ai que de bons souvenirs.

« C’est toujours bon de revenir au Centre Bell et ce l’est encore plus quand on gagne. On a joué deux fois ici et nous avons gagné deux fois. »

Halak était surpris que le Canadien obtienne un tir de pénalité avec moins d’une minute à jouer.

« Il restait une minute au match et je ne pense pas qu’on soit supposé prendre ce genre de décision mais il (l’arbitre) l’a fait, a-t-il estimé. Je suis content d’avoir fait l’arrêt et je suis content d’avoir aidé les gars à récolter deux points. Ce n’est jamais facile quand on tire de l’arrière sur la route à la troisième période, surtout au Centre Bell. »

David Desharnais, qui n’a obtenu qu’une passe en 15 matchs, a été laissé de côté Therrien, et Alex Galchenuyk a été utilisé à sa position naturelle au centre aux côtés de Max Pacioretty et Brendan Gallagher.

Martin St Pierre a pris la place de Desharnais et a pris part à son premier match avec le Canadien.

Encore Steen

Première étoile du mois d’octobre dans la LNH, Steen a inscrit le premier but du match dans les premières minutes après que le défenseur Douglas Murray eut cafouillé derrière le but de Price. Backes a enlevé la rondelle à Murray et l’a remise devant le filet, où Steen a dégainé rapidement pour réussir son 13e but et ainsi porter à huit sa séquence de matchs avec au moins un point.

Ce n’est qu’au milieu de la période que le Canadien a dirigé son premier tir vers Halak et ce fut en désavantage numérique, lors d’une attaque à 2-contre-1 par Pacioretty et Eller pendant une pénalité à Markov.

Avec un peu plus de cinq minutes à jouer, Murray a effectué un tir et la rondelle a dépassé la ligne rouge derrière Halak, mais le jeu venait d’être arrêté par l’arbitre alors que Parros se préparait à engager le combat avec Ryan Reaves.

Les Blues ont eu l’avantage 9-7 au chapitre des tirs au but alors qu’ils ont profité de trois supériorités numériques à la première période.

Beau jeu de Markov

Le Canadien a mieux entrepris la deuxième période et Gallagher a obtenu l’occasion de décocher un bon tir vers Halak dès le début de l’engagement.

Bourque a ensuite créé l’égalité 1-1 à la suite d’un beau jeu de Markov en zone offensive. Le défenseur du Canadien a filé vers Halak en provenance du coin gauche de la zone des Blues. Bourque a saisi le retour pendant qu’Halak, visiblement ébranlé après avoir été bousculé involontairement par Markov, n’était pas en position pour effectuer l’arrêt. Il n’a eu qu’à lancer la rondelle dans le filet pour réussir son cinquième but de la saison.

Le jeune Bournival a ensuite procuré une avance de 2-1 au Canadien à l’aide d’un lancer frappé dans la zone des Blues après avoir intercepté une passe de Bouwmeester, qui a fait cadeau de la rondelle.

Bournival a obtenu trois des neuf tirs du Canadien au deuxième tiers.

Le Canadien était encore privé des attaquants Daniel Brière (commotion cérébrale), Brandon Prust (épaule) et Travis Moen (blessure au visage), ainsi que des défenseurs Alexei Emelin (genou) et Davis Drewiske (épaule).

Brenden Morrow et Magnus Paajarvi manquaient à l’appel du côté des Blues. Bouwmeester a disputé un 648e match de suite.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi en rendant visite aux Sénateurs d’Ottawa. Il reviendra au Centre Bell pour accueillir les Islanders de New York dimanche.

 

La LNH sur Facebook