Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Tyler Seguin essaie de laisser son temps à Boston derrière lui

mardi 2013-11-05 / 11:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Tyler Seguin essaie de laisser son temps à Boston derrière lui
Tyler Seguin a été échangé aux Stars de Dallas le 4 juillet, laissant derrière lui de beaux souvenirs et quelques statistiques impressionnantes à Boston.

BOSTON – Phil Kessel a exploité son statut de joueur autonome avec restrictions pour amener les Bruins de Boston à l’échanger aux Maple Leafs de Toronto.

Il est devenu une superstar dans un uniforme des Maple Leafs, ce qui n’empêche pas la foule du TD Garden de lui manifester son mépris à chacune de ses visites à Boston.

Un des choix au repêchage obtenu en échange de Kessel a servi à sélectionner Tyler Seguin au deuxième rang en 2010. En trois ans à Boston, ce dernier a gagné une Coupe Stanley à 19 ans. Il a été le meilleur compteur de son équipe la saison suivante et il a aidé les Bruins à atteindre une deuxième grande finale en juin dernier.

Seguin a été échangé aux Stars de Dallas le 4 juillet, laissant derrière lui de beaux souvenirs et quelques statistiques impressionnantes. Malgré tout, aussi bien dans l’organisation des Bruins qu’à l’extérieur, on a eu l’impression qu’il n’a pas joué à la hauteur de son potentiel. Des rumeurs ont circulé à savoir que son comportement loin des patinoires nuisait à son développement et le directeur général Petr Chiarelli a remis en question son professionnalisme au moment de l’échange.

Comment donc sera accueilli Seguin mardi soir à son retour au TD Garden?

« Aucune idée », a répondu le principal intéressé après l’entraînement des Stars lundi.

Jusqu’ici les deux équipes sont satisfaites de l’échange qui a vu Seguin et Rich Peverley passer à Dallas en retour de Loui Eriksson, Reilly Smith et des jeunes espoirs Matt Fraser et Joseph Morrow. Seguin domine les compteurs de son équipe avec 15 points (6-9), après en avoir obtenu 67 à sa deuxième saison à Boston et 32 en 48 matchs en 2012-13. Peverley a sept points en 13 matchs après avoir entrepris la saison sur la liste des blessés.

Eriksson commençait à se sentir à l’aise au moment de subir sa commotion cérébrale même s’il n’avait que trois points en huit matchs et Smith a constitué une plaisante surprise en méritant un poste dans le groupe des neuf premiers attaquants et il a sept points à sa fiche en 13 rencontres.

Plus important encore, les deux équipes connaissent un bon début de saison: 8-5-0 pour les Bruins, 6-6-2 pour les Stars.

Pour Seguin, le match de mardi sera une occasion de prouver aux Bruins qu’ils n’auraient pas dû l’échanger, mais il affirme que quel que soit l’adversaire, c’est ce genre d’attitude qui le motive chaque soir.

« Je ne vais pas commencer à me dire à chaque match, même si ce n’est pas contre Boston, que j’ai quelque chose à prouver aux amateurs ou à vous les médias, a-t-il dit. C’est ce que je fais tous les jours et ça ne va pas changer parce j’affronte une certaine équipe. »

Il pourra paraître un peu bizarre pour Seguin et Peverley, qui ont joué un rôle important en séries pour les Bruins, de se retrouver face à leurs anciens coéquipiers. Les deux sont demeurés en contact avec certains d’entre eux et affirment qu’ils aiment toujours la ville et l’équipe. Le fait d’avoir été échangés n’a pas fait disparaître leurs beaux souvenirs, surtout ceux de la conquête de 2011.

Peverley avait déjà changé d’équipe par le passé, il sait donc plus à quoi s’attendre.

« Je crois que ce sera la même chose mais il y a beaucoup de joueurs [chez les Bruins] avec lesquels j’ai développé une relation pour la vie et qui comptent parmi mes meilleurs amis dans le hockey. Ce sera donc difficile mais pas différent que lors des entraînements. Ces gars-là s’entraînent fort, ils aiment la compétition et ce sera plaisant vu sous cet angle."

Les Bruins ont fait l’acquisition de Peverley vers la mi-saison 2010-11 et il s’est avéré un rouage important, pouvant être utilisé à toutes les sauces. Il a complété la saison avec 12 points en 25 rencontres en jouant surtout dans un troisième trio et il a été promu dans le premier trio après la blessure à Nathan Horton subie en finale de la Coupe Stanley. Il a enchaîné avec 42 points en 2011-12 puis 18 en 47 matchs la saison dernière.

Vu la diminution du plafond salarial, les Bruins ont jugé que la meilleure façon de conserver le gros de leur noyau de joueurs étaient de se passer de se passer de ses services et de ceux de Seguin.

« Ils avaient leurs raisons et que ce soit le plafond... Je ne pense pas qu’il y a eu une raison particulière mais je suis rendu ici et je suis bien content d’être à Dallas », a raconté Seguin.

Il est possible que les spectateurs aient des réactions mitigées mardi, dépendant de l’opinion qu’ils avaient sur Seguin. On souhaitera peut-être qu’il connaisse un bon match... mais pas assez pour causer la défaite des Bruins.

Même s’il en est déjà parti et qu’il devrait jouer dans la LNH pour longtemps et peut-être au sein d’autres formations, Seguin affirme qu’il considérera toujours Boston comme un de ses chez soi.

« Boston fera toujours partie de moi, a-t-il dit. Et je vais toujours y revenir l’été. Je suis donc content d’être de retour ici. »

 

La LNH sur Facebook