Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Andersen bloque 32 lancers dans un gain des Ducks contre les Rangers

lundi 2013-11-04 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Andersen bloque 32 lancers dans un gain des Ducks contre les Rangers
Andersen bloque 32 lancers dans un gain des Ducks contre les Rangers

NEW YORK – Les Ducks d’Anaheim voulaient terminer leur plus long périple sur la route de la saison sur une note positive. Les Rangers de New York voulaient faire plus belle figure que lors de leur défaite de 6-0 du 10 octobre contre ces mêmes adversaires.

Les deux équipes ont atteint leur objectif, mais ce sont les Ducks qui ont récolté les deux points de la victoire avec un gain de 2-1 lundi soir au Madison Square Garden.

Kyle Palmieri, un New-Yorkais d’origine, a marqué le but gagnant et Frederik Andersen a réalisé 32 arrêts pour les visiteurs. Corey Perry a été l’autre compteur des Ducks, qui ont présenté un dossier de 5-2-1 lors de cette séquence de huit matchs sur les patinoires extérieures.

Michael Del Zotto a inscrit l’unique filet des Rangers. Henrik Lundqvist a effectué 23 arrêts dans la défaite.

Les Ducks n’ont pas tardé à ouvrir la marque. La tentative de passe de Derick Brassard à son défenseur Dan Girardi a ricoché directement sur le bâton de Luca Sbisa et le lancer frappé de ce dernier a dévié vers Dustin Penner. Le tir de Penner a été partiellement bloqué, mais la rondelle a abouti près de Perry à l’embouchure du filet. Son premier lancer a été stoppé par Lundqvist, mais l’ailier étoile a poussé le retour dans le fond du filet pour donner les devants 1-0 aux Ducks à 2:29 de la première période.

Les deux formations se sont échangé les chances de marquer pendant le reste de l’engagement. Del Zotto y est allé d’un tir vif du coin droit qui a été repoussé par Andersen à 7:43. Andersen a de nouveau dû se surpasser 19 secondes plus tard quand le tir de la pointe de John Moore a rebondi derrière la cage avant d’aboutir sur le bâton de Brad Richards devant le filet. Pris au dépourvu, Andersen s’est projeté sur la glace pour réaliser l’arrêt.

Anaheim a récompensé les efforts de son gardien 67 secondes plus tard. Les Ducks ont à nouveau profité d’une mauvaise passe d’un attaquant des Rangers.

François Beauchemin a intercepté la remise de Richards avant de foncer dans le territoire new-yorkais et d’effectuer une passe transversale parfaite à Palmieri. L’ailier des Ducks, qui est né et qui a grandi dans la région de New York et du New Jersey, a laissé Marc Staal se compromettre avant de loger la rondelle par-dessus l’épaule droite de Lundqvist à 9:09 du premier vingt.

Tirant de l’arrière 2-0 tôt dans la rencontre, les Rangers ont dû se remémorer leur dernier affrontement contre les Ducks quand ils avaient accusé un retard de 2-0 après 9:17 de jeu.

New York a obtenu sa première bonne chance de réduire l’écart alors qu’il restait 5:46 à faire au premier engagement. Emerson Etem a été puni pour avoir fait trébucher Del Zotto, ce qui a permis aux Rangers de profiter d’un jeu de puissance. Les New-Yorkais ont compté en avantage numérique dans leurs trois dernières parties, mais ils ont eu de la difficulté à se mettre en marche avec l’avantage d’un joueur. Ils ont finalement obtenu une bonne chance de marquer après 89 secondes en avantage numérique quand Chris Kreider a repéré Mats Zuccarello devant la cage des Ducks. Toutefois, Andersen a refusé de céder.

Andersen y est allé d’un autre bel arrêt plus tard quand Sbisa a perdu le disque aux mains de Ryan McDonagh avec 81 secondes à jouer à la période. McDonagh a refilé la rondelle à Derek Stepan, mais Andersen a capté son tir vif avec sa mitaine.

Les deux équipes ont profité de mauvais changements de lignes au début de la deuxième période. Après seulement 90 secondes de jeu dans le deuxième engagement, les Rangers ont profité d’un surnombre dans le territoire des Ducks, mais Richards a fendu l’air en tentant de lancer. Quelques instants plus tard, Anaheim a répliqué avec une montée à trois contre un, mais Daniel Winnik a fait dévier la passe transversale de Rickard Rackell à côté de la cage de Lundqvist.

Anaheim a obtenu sa meilleure chance de compter du deuxième tiers alors qu’il restait 7:55 à jouer. Perry est venu bien près d’augmenter la priorité des Ducks en poussant la rondelle dans le coin inférieur gauche des buts, mais Lundqvist l’a bloqué en poussant son patin contre le poteau. Perry a insisté, mais sans parvenir à faire céder le gardien des Rangers.

Une des plus belles chances de marquer de New York est survenue tard dans la période quand Carl Hagelin a soutiré le disque à Beauchemin derrière la cage des Ducks avant de le refiler à Richards. Il ne restait que 1:43 à faire à l’engagement quand Andersen a repoussé le tir de Richards avec son bloqueur. Cette occasion ratée a semblé donner de l’énergie aux Rangers. Un peu plus tard, Del Zotto a sauté sur une rondelle libre dans une mêlée devant le filet adverse pour inscrire son premier but de l’année avec 84 secondes à jouer au deuxième vingt. Callahan a orchestré le jeu en fonçant au filet. Quatre joueurs des Ducks sont tombés sur la glace près de leur cage et Del Zotto n’a pas raté sa chance quand il a vu la rondelle glisser vers lui.

Les Rangers retrouvaient ainsi leur rythme et le match est devenu beaucoup plus physique dans les dernières secondes de la période. Perry a été poussé sur le banc new-yorkais à deux reprises à la suite de solides mises en échec de McDonagh.

Les Ducks ont contrôlé la première moitié de la troisième période. Lundqvist a tendu la jambe droite pour réaliser un arrêt important à 6:59 de l’engagement quand le tir de l’enclave de Rackell a été dévié. Penner a obtenu une bonne chance de marquer 1:35 plus tard après qu’il eut subtilisé la rondelle à Girardi, mais son puissant lancer a frappé le poteau droit.

L’avantage a basculé dans la deuxième moitié du troisième vingt quand les Rangers ont pris d’assaut le filet des Ducks. McDonagh a eu deux occasions de marquer de suite dans l’enclave avec six minutes à faire, mais Andersen l’a frustré les deux fois. Quarante-trois secondes plus tard, Brassard a mis la table pour Benoît Pouliot, mais le tir du revers de ce dernier a été bloqué par Andersen. Pouliot a malgré tout contraint Bryan Allen à l’accrocher et le défenseur des Ducks a été puni sur le jeu. La fébrilité est montée d’un autre cran dans l’amphithéâtre quand Getzlaf a été chassé pour avoir cinglé alors qu’il restait encore 10 secondes à la punition mineure d’Allen.

Lundqvist a été retiré à la faveur d’un attaquant supplémentaire avec 1:55 à jouer en temps réglementaire et Getzlaf se trouvait toujours au banc des punitions. Toutefois, les espoirs des Rangers se sont envolés quand Pouliot s’est vu décerner une punition pour bâton élevé avec 1:51 à faire. Une autre punition aux Rangers (pour avoir eu trop de joueurs sur la glace) avec seulement 49 secondes à jouer est venue confirmer la victoire des Ducks (12-3-1).

Anaheim affrontera les Coyotes de Phoenix mercredi, alors que les Rangers (6-8-0) accueilleront les Penguins de Pittsburgh mercredi.

 

La LNH sur Facebook