Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Blackhawks dominent les Jets pour le retour de Toews à Winnipeg

samedi 2013-11-02 / 19:01 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Blackhawks dominent les Jets pour le retour de Toews à Winnipeg
Les Blackhawks dominent les Jets pour le retour de Toews à Winnipeg

WINNIPEG - Les Blackhawks de Chicago ont fait de Jonathan Toews un capitaine heureux à son retour dans sa ville natale, samedi, contre les Jets de Winnipeg.

Après avoir laissé les Jets s’accrocher durant la première période, les Blackhawks ont brisé une égalité de 1-1 et ont bombardé les Jets en inscrivant trois buts en l’espace de 4:55, chemin faisant vers une victoire de 5-1.

Chicago (9-2-3) a remporté trois matchs consécutifs. Winnipeg (5-8-2) a perdu trois fois de suite et compte une victoire à ses sept derniers affrontements.

Toews, qui disputait son premier match dans la LNH en saison régulière à Winnipeg devant un contingent formé de membres de sa famille et de ses amis réunis au MTS Centre, n’a pas marqué.

« C’est un retour aux sources », a déclaré Toews au sujet du fait de jouer au MTS Centre, à 15 minutes de route de l'endroit où il a passé son enfance. « Juste le fait d'être de retour ici et penser à l’endroit où j'ai grandi et toutes ces patinoires où j’ai joué au hockey. Maintenant qu'il y a une équipe de la LNH de retour ici, la chance de pouvoir jouer à ce niveau est une chose assez spéciale.

« C’est un amphithéâtre exceptionnel. Les partisans sont vraiment excités et ils amènent beaucoup d’énergie à la rencontre. J’avais définitivement très hâte au match, mais une fois que ç’a commencé, j’étais de retour au boulot. C’est super d’être de retour à Winnipeg. »

Niklas Hjalmarsson a inscrit son premier de la saison pour Chicago, but qui donnait la réplique au filet des Jets inscrit par Tobias Enstrom en première période. En deuxième, des buts de Brandon Bollig, Patrick Sharp et Nick Leddy ont chassé du match le gardien de Winnipeg Ondrej Pavelec et Ben Smith a ajouté un but à mi-chemin en troisième période.

Al Montoya a terminé le match en relève à Pavelec, que les Jets retiraient d’un match pour la première fois depuis la saison dernière, dans une défaite de 6-1 contre les Capitals de Washington le 22 mars. Pavelec a arrêté 10 des 14 tirs de Chicago, tandis que Montoya a repoussé 10 des 11 lancers auxquels il a fait face. Patrick Kane a obtenu un tir de pénalité en troisième période, mais il a échoué dans sa tentative de déjouer Montoya.

Corey Crawford a effectué 26 arrêts pour les Blackhawks et Marcus Kruger a récolté deux aides.

« On a connu un bon début de deuxième période », a dit l’entraîneur des Blackhawks, Joel Quenneville. « Au premier tiers, on était chanceux de même être dans le coup. [Crawford] nous a gardés dans le match, et on s’est amélioré plus le match avançait. »

Avant la partie, Chicago possédait la cinquième meilleure attaque de la ligue, avec une moyenne de 3,31 buts par match, et les Blackhawks ont mis en évidence les carences défensives des Jets lors de la deuxième période.

« Je crois qu’on pouvait voir de la frustration dans la manière dont on a géré la rencontre », a indiqué l’entraîneur des Jets, Claude Noel. « Je pense qu’en quelques minutes, le match a changé drastiquement et quand ça arrive, ça devient riche en émotions et ce ne sont pas de bonnes émotions, ça commence à t’affecter et c’est difficile. »

Winnipeg a affronté Chicago sans les services de Paul Postma, Mark Stuart et Jacob Trouba (tous blessés). Les Jets ont rappelé Ben Chiarot et Julian Melchiori de la Ligue américaine en début de semaine et ont réclamé des Kings de Los Angeles le défenseur Keaton Ellerby via le ballottage, trois heures avant le match. Ellerby n’est toutefois pas arrivé à temps pour la rencontre et à sa troisième saison chez les professionnels, Chiarot a fait ses débuts dans la LNH et a joué pendant 10:47.

Les lents départs ont miné les Jets cette saison, mais Enstrom leur a donné les devants 1-0 sur leur troisième tir au but. Enstrom a décoché un long tir bondissant de la pointe gauche qui a touché un bâton devant le filet de Chicago et s'est faufilé derrière Crawford à 5:08. Le but parqué par Enstrom représentait la quatrième fois seulement en 15 matchs où les Jets marquaient les premiers.

L’unité d’infériorité numérique des Jets a survécu à un 5-contre-3 de 21 secondes à mi-chemin en première période, mais Hjalmarsson a dirigé un puissant tir frappé de la pointe gauche qui a battu Pavelec à ras la glace à 9:58, une seconde après que Winnipeg eut terminé d’écouler la pénalité.

Chicago a pris une avance de 2-1 à 54 secondes en deuxième période lorsque Bollig et Kruger ont effectué une descente à 2-contre-1 après une tentative de harponnage ratée du défenseur de Winnipeg Adam Pardy. Bollig a coupé dans le cercle gauche avant de battre Pavelec d'un tir bas.

Sharp a construit une avance de deux buts aux siens 1:47 plus tard, quand la longue passe tentée par Hossa l’a rejoint pour l’envoyer seul face au gardien. Il a marqué en déjouant Pavelec pour inscrire son troisième de la saison. Leddy a touché la cible à 5:49 en prenant une rondelle libre depuis le haut du cercle gauche et en décochant un tir qui a échappé à Pavelec, qui avait la vue voilée. C’est ce but qui a mis fin à l’après-midi de travail du gardien.

Smith a porté la marque à 5-1 avec 10:47 à jouer à l'aide d'un tir depuis la rampe gauche qui s’est faufilé entre les jambières de Montoya.

 

La LNH sur Facebook