Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

La situation des gardiens de l’Avalanche est incertaine pour vendredi

jeudi 2013-10-31 / 19:40 / LNH.com - Nouvelles

Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


La situation des gardiens de l’Avalanche est incertaine pour vendredi
La situation des gardiens de l’Avalanche est incertaine pour vendredi

CENTENNIAL, Colorado – L’Avalanche du Colorado était toujours en train de se demander comment l’équipe allait gérer sa situation des gardiens, jeudi, un jour après que Semyon Varlamov eut été arrêté pour enlèvement au deuxième degré et voie de fait au troisième degré à l’endroit de son amie de coeur.

Varlamov, qui a joué un rôle clé dans le surprenant début de saison de 10-1-0 de l’Avalanche, s’est rendu à la police de Denver mercredi et a passé la nuit en prison. Il a comparu en cour jeudi matin pendant que l’équipe foulait la glace de son complexe d’entraînement en banlieue.

Le gardien a dû payer une caution de 5000 $ et a obtenu la permission de voyager avec l’équipe par la juge du comté de Denver Claudia Jordan, qui lui a également ordonné de rester loin de sa petite amie et de ne pas communiquer avec elle.

Varlamov devait amorcer la rencontre de vendredi soir face aux Stars à Dallas. L’Avalanche a confirmé jeudi après-midi que le Russe allait faire le voyage, mais l’entraîneur Patrick Roy n’avait pas encore décidé, après la séance d’entraînement, qui de Varlamov ou Jean-Sébastien Giguère allait être le partant.

« C’est important pour moi en tant qu’entraîneur de garder ma concentration sur mon équipe, a-t-il dit. On verra [dimanche] ce qu’on devra faire. La beauté d’être entraîneur c’est qu’à chaque jour, on doit apporter des ajustements. Nous allons apporter des ajustements. Nous allons apporter les ajustements nécessaires pour faire gagner notre équipe. »

Varlamov, qui est âgé de 25 ans, a été l’un des meilleurs gardiens de la LNH depuis le début de la campagne avec une fiche de 7-0-1, une moyenne de buts alloués de 1,76 et un taux d’efficacité de ,945, mais Giguère a lui aussi très bien fait.

« Beaucoup de choses peuvent survenir au cours d’une saison », a indiqué Giguère, qui a présenté un dossier de 3-0-0 avec deux jeux blancs, une moyenne de 0,67 et un pourcentage d’efficacité de ,981. « Tu dois être capable de leur faire face en tant qu’équipe. Si on essaie de surmonter ce défi tous ensemble, ça devrait aller. »

Giguère, âgé de 36 ans, avait prévu affronter le Canadien de Montréal samedi au Pepsi Center et a déclaré qu’il se sentirait à l’aise d’augmenter sa charge de travail devant le filet si nécessaire.

« C’est le boulot d’un auxiliaire, a-t-il mentionné. Tu dois être prêt pour tous les scénarios. Parfois un gardien peut tomber malade, parfois il peut se blesser pendant la période d’échauffements. Parfois il peut être sur la touche pendant un mois et l’équipe ne va pas nécessairement procéder à une transaction. Tu dois être prêt physiquement et mentalement pour ce genre de défis.

« Je ne sais pas ce qui s’en vient. Pour moi, ça ne change rien au fait que j’essaie de prendre ça au jour le jour. Peu importe ce qui est arrivé aujourd’hui, je vais m’en occuper, tenter d’y faire face et tourner la page. »

Lorsque les journalistes lui ont demandé comment l’Avalanche pouvait éviter que cette situation devienne une distraction, Giguère a répondu: « C’est une question difficile. On doit continuer à se concenter sur nos propres affaires, j’imagine. Continuer de faire ce qu’on faisait à tous les jours à l’aréna. Je ne vois pas pourquoi ça nous affecterait en tant qu’équipe. »

Le joueur de centre de l’Avalanche Matt Duchene a indiqué que ses coéquipiers et lui se sentent plus que confortables lorsque Giguère est devant le filet.

« Totalement, a-t-il déclaré. On verra s’il devra remplir ce rôle. On n’y pense pas trop. Ça nous touche et on veut que ça soit résolu le plus rapidement possible. Mais autrement, on parle de hockey. Rien n’a changé pour nous.

« C’est une situation malheureuse et on espère qu’elle sera réglée bientôt, mais on se concentre sur le hockey pour le moment. C’est ce qui nous importe. »

« Jiggy (Giguère) a été excellent pour nous cette année aussi, a ajouté l’ailier droit PA Parenteau. Nous allons gérer la situation comme une famille, en tant qu’équipe, et on verra par la suite. »

 

La LNH sur Facebook