Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les blessés du Canadien commencent à revenir au jeu

jeudi 2013-10-31 / 15:14 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les blessés du Canadien commencent à revenir au jeu
Le Canadien de Montréal pourra compter sur les services de George Parros au Minnesota et au Colorado et il est possible que Max Pacioretty soit aussi en uniforme au cours du week-end.

BROSSARD – Le Canadien de Montréal pourra compter sur les services de George Parros au Minnesota et au Colorado et il est possible que Max Pacioretty soit aussi en uniforme au cours du week-end.

C’est ce qu’a indiqué jeudi l’entraîneur-chef Michel Therrien après l’entraînement de l’équipe au cours duquel Parros évoluait aux côtés de Ryan White et Mike Blunden au sein du quatrième trio. Il remplaçait Patrick Holland, qui a été cédé aux Bulldogs de Hamilton après la victoire de 2-1 contre les Stars de Dallas, mardi.

« Dans le cas de Parros, il jouera demain [vendredi] et Pacioretty jouera en fin de semaine », a indiqué Therrien dont l’équipe présente une excellente fiche de 4-1-0 à l’étranger cette saison.

Après le Wild vendredi, le Canadien affrontera l'Avalanche samedi.

Rétabli de sa commotion cérébrale, Parros est à l’écart depuis le match d’ouverture du Canadien contre les Maple Leafs de Toronto. Il a quitté la patinoire sur une civière à la suite d’une bagarre contre Colton Orr dans la défaite de 4-3 contre les Maple Leafs de Toronto.

« Nous avons suivi le protocole [après une commotion cérébrale] et nous ne prenons pas de risques avec nos joueurs, a insisté Therrien. Il est prêt à jouer. »

Acquis des Panthers de la Floride cet été, Parros affirme d'ailleurs qu’il est complètement rétabli.

« J’ai le feu vert. Je suis à 100 pour cent, a-t-il confié. C’est agréable de pouvoir revenir au jeu. Je me sens bien. Je n’ai pas de maux de tête et je ne ressens aucun symptôme. J’ai hâte. Je n’ai pas l’intention de m’apitoyer sur mon sort, de penser à ce qui est arrivé, et je vais continuer de jouer comme avant. »

Movember

Après l’entraînement, Parros s’est fait couper la moustache comme il le fait toujours en novembre pour appuyer la recherche dans les maladies masculines tel le cancer de la prostate.

« C’est ‘Movember’ [la contraction de moustache et novembre] qui commence et je vais jouer, Parros a dit. J’ai coupé ma moustache lors des trois ou quatre dernières années, sauf l’an passé en raison du lock-out. Je la laisse repousser pour la cause. »

Même s’il n’a joué que 4:07 à son seul match, Parros demeure le joueur le plus pénalisé du Canadien avec un total de 20 minutes.

« Ça me rajeunit de quelques années sans ma moustache, a-t-il noté en esquissant un sourire. Je pense que je vais avoir quelques défis de plus pour me battre. »

Contrairement à Parros, Pacioretty ne faisait pas partie d’un des quatre trios tandis que le défenseur Alexei Emelin a pris part à son premier entraînement avec l’équipe depuis son opération au genou gauche en mai.

« C’est une bonne nouvelle, a dit Therrien en parlant d’Emelin. C’est un autre joueur qui a suivi le protocole et qui s’est entraîné très fort dans sa réhabilitation. C’était sa première pratique, sans contact. Graduellement, il sera en mesure de pratiquer avec contact. »

Pacioretty est absent en raison d’une élongation musculaire à la cuisse depuis le 15 octobre. S’il est à mesure de revenir au jeu contre l’Avalanche, son absence aura été plus courte que prévu. Il était question qu'il rate trois semaines.

Carey Price protégera le filet du Canadien contre le Wild.

Voyages des pères

Seuls Travis Moen, Brandon Prust et Daniel Brière n’ont pas pris part à l’entraînement. Prust et Brière ont néanmoins accompagné le Canadien à l’occasion du « voyage des pères ».

« Nous sommes chanceux que des joueurs aient la chance d'avoir la présence de leur père au cours du voyage, a révélé Therrien. C’est bien mérité pour eux [les pères]. Ils ont fait beaucoup de sacrifices pour leurs enfants. Ils les ont amenés aux entraînements et aux matchs. C’est une expérience formidable pour eux, non seulement pour les parents mais aussi pour les joueurs, de pouvoir partager cette expérience. »

Therrien, lui, sera accompagné par son fils Charles.

« Quelques-uns des joueurs, comme moi, ont perdu leur père, a-t-il confié. Mon père est décédé il y a quelques années mais j’ai la chance d’amener mon fils. Ce sera un week-end vraiment spécial. »

Au total, le contingent du Canadien qui a pris l'avion à destination du Minnesota comprenait 94 personnes alors qu’il est généralement de 54 personnes. Emelin, Moen et Davis Drewiske sont les seuls joueurs qui n’étaient pas du voyage.

Trios à l’entraînement :

Attaquants

Alex Galchenyuk - Lars Eller - Brendan Gallagher

Michaël Bournival - Tomas Plekanec - Brian Gionta

Rene Bourque - David Desharnais - Louis Leblanc

George Parros - Ryan White - Mike Blunden

Défenseurs:

Andrei Markov - P.K. Subban

Josh Gorges - Raphael Diaz

Douglas Murray - Francis Bouillon

Alexei Emelin - Greg Pateryn

Gardiens:

Carey Price

Peter Budaj

 

La LNH sur Facebook